Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
ÉGYPTEACTUALITÉECONOMIEENTREPRISES

///   L'Egypte, numéro deux du crowdfunding en Afrique

par Selim Ben Taziri Rosa le
Le financement participatif « Crowdfunding » est en plein boom dans les pays africains. L’Egypte est en deuxième place parmi les pays africains dans la levée de fonds.

Africa

Une étude intitulée « Crowdfunding in Africa » traitant l’évolution du mode de financement du crowdfunding a été menée par la plateforme spécialisée de crowdfunding « Afrikstart », experte en financement, formation et encadrement des entrepreneurs africain.

Crowdfunding des pays africains

En 2015, les projets de crowdfunding en Afrique ont levé 125,9 millions de dollars (112 millions d’euros) auprès des plateformes de crowdfunding basées sur le continent africain ainsi qu’à l’étranger. Le nombre de plateformes dans le continent africain entre 2014 et 2015 a augmenté de 39 à 57, soit 18 de plus.

Ces 57 plateformes ont levé collectivement 32,3 millions de dollars (28.8 millions d’euros) en 2015. L’Afrique du Sud représente la quasi-totalité de cette levée avec plus de 30.8 millions de dollars (27 millions d’euros). Bien que très loin de la levée sud-africaine, l’Egypte se classe en deuxième position avec 842 000 dollars (750 000 euros) et talonne le Nigéria avec 314 445 dollars (281 000 euros) qui se retrouve en 3ème position.

Les 125.9 millions de dollars levés en Afrique ne représente seulement 0.4% de l’activité mondiale du crowdfunding.

Cette cagnotte africaine (32.3 millions de dollars) a été utilisée pour deux principaux secteurs. D’une part, le financement des start-ups et les petites et moyennes entreprises pour 15.8 millions d’euros, d’autre part, 12.1 millions d’euros pour les projets immobiliers.

Pour les pays de l’Afrique du nord, quelques plateformes cherchaient à s’imposer en 2015 dont « Zoomal », plateforme déjà établie au Moyen Orient, « CoFundy » plateforme française basée en Tunisie et au Maroc, ainsi que « Smala & Co » plateforme dédiée au Maroc.

Pour ce qui est de la répartition des plateformes basées en Afrique du Nord, l’Egypte compte 5 plateformes, le Maroc 4, la Tunisie et l’Algérie comptent quant à eux 2 plateformes chacune.

La Banque mondiale estime que les plateformes de crowdfunding mondiale ont levé 34 milliards de dollars en 2015. L’institution financière Bretton Woods ajoute qu’elle estime une évolution des activités de crowdfunding à hauteur de 96 milliards de dollars en 2025.

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.