Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
MAROCACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESAGENDAPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Déplacement de Mohammed VI en Afrique de l'Est

par Karl Demyttenaere le
Le 18 octobre, le Roi du Maroc a entamé un déplacement devant le mener au Rwanda, en Tanzanie et en Ethiopie. L'objectif de ce voyage dans une région dynamique est à la fois politique et économique.

Roi du Maroc

Le Roi Mohammed VI, effectue depuis le 18 octobre  des visites officielles au Rwanda, en Tanzanie et en Ethiopie.

Kigali, capitale du Rwanda, était la première étape du déplacement royal et qui a pour objectif de consolider le dialogue politique avec ces pays de l’Afrique anglophone, et de nouer, sur le plan économique, des partenariats en associant opérateurs et investisseurs.  

Cette nouvelle tournée africaine et qui fait suite à de nombreuses visites initiées par le Roi Mohammed VI ces 15 dernières années, entre dans le cadre de la dynamique Sud-Sud développée par le Royaume du Maroc envers le continent africain. C’est ainsi qu’une coopération renforcée a été mise en place et qui s’est traduite par la signature et l’entrée en vigueur, en une décennie, de près de 5000 accords et conventions.

Aller plus loin que l'Afrique de l'Ouest

Ce cadre politique de coopération privilégié s’est construit autour de plusieurs axes aussi bien économiques que culturels, universitaire et cultuels. De nombreuses entreprises marocaines, font depuis plus de cinq ans le pari de l’Afrique, continent à fort gisements de croissance.

Si le Maroc, a jusqu’à présent, développé essentiellement ses liens avec l’Afrique de l’Ouest, l’actuelle tournée du Roi Mohammed VI vient renforcer la nouvelle orientation de la diplomatie marocaine vers l’Afrique de l’Est.

L'enjeu est d'abord diplomatique, et s'inscrit dans le sillage de la décision du Maroc de réintégrer l'Union Africaine, rendue publique en juillet dernier lors du 27e sommet de l'UA à Kigali.

Mais il est également d’ordre économique, avec la présence d’une forte délégation d’hommes d’affaires et d’investisseurs et la signature d’importants accords qui faciliteront les échanges aussi bien pour les entreprises marocaines que pour celles étrangères installées au Royaume. Ce dernier consolide ainsi, à travers cette dynamique, son positionnement stratégique comme pont vers l’Afrique subsaharienne.

Le déplacement a engendré déjà des retombées économique avec la signature le 19 octobre d'un accord entre le groupe marocain de promotion immobilière Palmeraie Développement et la Banque Rwandaise de Développement (BRD) ainsi le groupe Bank of Africa (BOA) pour la réalisation d’un projet résidentiel de 5 000 logements économiques dans la capitale rwandaise Kigali.

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.