Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESÉCHANGES MÉDITERRANÉENS

///   Le Maroc est un des moteurs du marché africain de la réassurance en 2016

par Karl Demyttenaere le
D’après un rapport annuel publié fin 2016, le Nigéria, le Maroc et le Kenya ont été les moteurs du marché africain de la réassurance l’année passée. Ces trois pays s’inscrivent dans une réelle dynamique au sein de ce secteur.

Afrique reliefs

Le Nigéria, le Maroc et le Kenya, il s’agit des pays moteurs sur le marché africain de la réassurance en 2016, d’après un rapport annuel publié par African Reinsurance Pulse.

Quels sont leurs atouts pour offrir les cadres les plus rentables du secteur ? Ils peuvent miser sur les avantages liés à la taille et la diversité de leurs économies, une classe moyenne jeune et grandissante, et des régulations fortes et adéquates. 

A noter que la Libye, la Tunisie et l'Angola constituent des économies assez peu favorables à la progression de la réassurance. Les raisons sont simples : une forte dépendance de leurs revenus aux hydrocarbures et/ou des situations d'instabilités socio-politiques.

De plus, les marchés de réassurance les moins rentables sont la Libye une fois encore, et dans une certaine mesure l'Egypte et l'Afrique du sud, où les charges d'assurances sont en hausse.

Aujourd’hui, le marché de la réassurance africaine pèse 8 milliards de dollars. Le secteur va bénéficier aussi de la croissance du taux de pénétration de l’assurance qui, actuellement, n’est que de 2,9%.

Pour en savoir plus sur la stratégie du Maroc en Afrique, découvrez notre interview du Ministre de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy :

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.