Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
TUNISIEÉGYPTEACTUALITÉECONOMIE

///   La banque Natixis a été choisie par la Tunisie pour son premier emprunt souverain

par Diane Janel le
Les géants de la finance Natixis, Commerzbank et JP Morgan accompagneront la Tunisie dans son premier emprunt souverain.

 

La Banque centrale de Tunisie a choisi la banque d'investissement et d'entreprise française Natixis, pour la coordination globale de l'emprunt en euros que le pays va faire. Commerzbank et JP Morgan joueront le rôle de co-arrangeurs. La rencontre d'information des investisseurs pour l'émission souveraine tunisienne a eu lieu le 6 février 2017.

Ce n'est pas la première émission souveraine

En Tunisie, la dernière émission souveraine en Euros date de 2005. En 2015, le pays avait obtenu 500 millions de dollars du marché international des capitaux avec un taux de 1,4% et une maturité de 5 ans. Mais il y avait la garantie de l'USAID. Le taux d'intérêt de ces nouvelles euros-obligations devrait osciller entre 5% ou 6%.

Il s'agira d'un des rares appels publique à l'épargne internationale qu'effectuera la Tunisie sans aucune garantie, depuis les 30 milliards de Yens (à l'époque environ 253 millions de dollars) mobilisés en 2007 dans le cadre d'un prêt Samuraï.

D'autres pays concernés 

Sur le marché international des capitaux en ce début d'année, c'est l’Égypte qui a mobilisé le plus de fonds : 4 milliards de dollars ont été rassemblés.

L'Afrique offre des opportunités pour les investisseurs spécialisés sur les marchés émergents, et qui sont très demandeurs de produits à rendements fixes. Le Maroc, quant à lui, se montre intéressé par les conditions du marché

Pour en savoir plus sur l'économie égyptienne, découvrez notre vidéo avec les chiffres clés à connaître : 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.