Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
ALGéRIEACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESDÉCIDEURS

///   Freehali : la jeune pousse dédiée aux freelances algériens

par Ecomnews Med Redaction le
A l’image de Fiverr, Freehali entend multiplier les opportunités des freelances algériens en les mettant en relation avec les entreprises. Explications…

Startup

Télétravail, freelance, temps partiel, co-working… les nouvelles configurations de travail gagnent du terrain, créant ainsi de nouveaux besoins pour les DRH mais également pour les candidats qui peinent parfois à filtrer les offres d’emploi sur les sites d’annonce.

Couplé au boom des freelances en Algérie, cet état de fait a motivé trois jeunes lauréats de l’université Saad Dahleb de Blida à lancer Freehali, première plateforme web dédiée aux indépendants en Algérie. Portait…

Multiplier les opportunités des entreprises et des freelances algériens

« Une solution unique encore ici en Algérie, qui met en contact des personnes qui ont un certain besoin avec des freelances capables de répondre à ce besoin en garantissant un climat de confiance par notre qualité d’intermédiaire ». C’est l’apport de Freehali selon Walid Benblidia (23 ans), co-fondateur de la startup avec Hachi Chakib (24 ans) et Takdjout Ramzi (24 ans).

Si l’idée n’est pas spécialement nouvelle, elle répond à un besoin bien réel : multiplier les opportunités des professionnels et des freelances dans une relation gagnant-gagnant.

Lancée en grande pompe le 1er novembre 2016, Freehali compte à l’écriture de ces lignes un peu plus de 1 000 freelances inscrits et quelque 370 offres postées dans le business et consulting, le graphisme et design, la programmation et bureautique, le marketing digital ou encore la rédaction et traduction.

Des garanties aux entreprises

Pour donner aux entreprises plus de visibilité quant aux compétences des freelances, Freehali propose un système d’évaluation qui leur permet de noter les prestataires auxquels elles ont eu affaire.

Cela passe par la qualité des livrables, le respect des délais impartis et des cahiers de charge, etc. Pour encourager les entreprises à sauter le pas, Freehali prévoit de rembourser les clients dans deux cas. « Si le freelance ne respecte pas le délai convenu, ou bien quand le produit délivré ne correspond pas à la demande », explique Walid.

Pour aller plus loin sur l'Algérie, découvrez nos vidéos inédites :

    

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.