Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
LIBANACTUALITÉECONOMIEEMPLOI

///   Quels sont les meilleurs métiers au Liban selon les libanais ?

par Diane Janel le
Selon un récent sondage, les secteurs de la Banque et de la Finance apparaissent, avec l'industrie, les métiers les plus attractifs du Liban, en alliant sécurité de l'emploi et croissance économique. A contrario, certains secteurs comme les services médicaux ou la police semblent déconseillés. Explication en détails.

Selon un récent sondage publié par Bayt.com et YouGov sur le thème "Les meilleures industries dans la région Moyen-Orient Afrique du Nord", les activités bancaires et financières constituent l'industrie la plus attrayante au Liban en 2017.

L'enquête a été menée du 23 février au 7 mars 2017, et ont été interrogés 7162 salariés venant des pays suivants : Arabie Saoudite, Koweït, Oman, Qatar, Bahreïn, Liban, Syrie, Jordanie, Egypte, Maroc, Algérie et Tunisie.

La sécurité de l'emploi

Au Liban, près de quatre personnes sur 10 (39% des sondés) sont persuadées que l'industrie bancaire / financière / comptable présente "la plus grande" sécurité d'emploi. Non seulement elle emploie beaucoup de talents locaux (si l'on en croit 30% des personnes sondées), mais il s'agit aussi de l'industrie  la plus dynamique en termes de croissance, grâce à l'attrait qu'elle sucite chez les nouveaux diplômés, selon 36% des sondés.

Le secteur militaire / défense / police, selon 31% des sondés, arrive en seconde position en terme de sécurité de l'emploi.

D'une manière générale, 52% des libanais sont satisfaits de leur sécurité d'emploi38% des personnes interrogées se disent aussi satisfaites de leurs salaires actuels, et 55% estiment que leur temps de travail est raisonnable. 

Les secteurs considérés comme stressants

A contrario, certains secteurs sont fortement déconseillés par les sondés : le secteur Militaire / Défense / Police est concidéré par 24% des libanais interrogés comme l'un des plus stressants.

Le secteur des services médicaux et celui des médias et de l'édition apparaîssent en deuxième position des métiers indésirables : 19% des sondés les considèrent comme des industries très stressantes.

Le secteur accueil / loisirs / divertissement exige, selon 29% des sondés, beaucoup plus d'heures de travail que d'autres métiers. Les services médicaux sont aussi perçus comme un secteur très chronophage et fatiguant, selon 23% des répondants libanais..

Pour en savoir plus sur le Liban, découvrez nos vidéos inédites :

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.