Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEPOLITIQUEÉCHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Nomination d’un nouvel héritier pour diriger l’Arabie Saoudite, quel impact pour le Proche-Orient ?

par Karl Demyttenaere le
Surprise à Riyad : le roi Salman a promu son fils, l’ambitieux ministre de la Défense Mohammed Ben Salman au poste de prince héritier. Ce dernier écarte ainsi le ministre de l’Intérieur Mohammed Ben Nayef, désigné jusqu’alors prince héritier. Un changement inattendu qui va avoir un impact sur l’ensemble du Moyen-Orient et du monde Arabe.

Prince héritier Arabie saoudite

Mohammed Ben Salman, nouveau prince héritier d'Arabie Saoudite

C’est officiel, le jeune ministre de la Défense d’Arabie Saoudite Mohammed Ben Salman (31 ans) a été promu le 21 juin prince héritier par le roi Salman (81 ans). Cette nomination a été saluée par le très influent comité des grands oulémas saoudien tandis que la Bourse saoudienne a fait un bond de plus de 4 % à l’ouverture.

Cette nomination surprise vient consacrer la montée en puissance ces deux dernières années de Mohammed Ben Salman au sein de l’appareil d’Etat saoudien. Il remplace le prince héritier désigné jusqu'alors le ministre de l’Intérieur Mohammed Ben Nayef. Ce dernier est remplacé à son poste de ministre de l’Intérieur par un jeune prince peu connu Abdel Aziz Ben Saoud Ben Nayef.

Duel familial

Le nouveau dauphin a finalement triomphé de son rival Mohammed Ben Nayef, en charge de la lutte contre les djihadistes. Peu à peu, le ministre de l’Intérieur a perdu de ses prérogatives au profit du ministre de la Défense, profitant en particulier de la ferveur nationaliste qui s’est emparé du royaume suite au déclenchement de la guerre au Yemen.

Selon plusieurs observateurs, ce changement devrait confirmer le tournant de la politique étrangère saoudienne plus ferme face à l’Iran et au Qatar, en assumant toujours davantage son statut de puissance régionale.

Un changement salué par les dirigeants étrangers

La promotion de ce nouvel héritier a été saluée par de nombreux dirigeants du monde Arabe. Dans un communiqué paru le 21 juin, le président de la République tunisienne, Béji Caïd Essebsi, a adressé ces plus sincères félicitations au prince Mohammed Ben Salman, pour sa nomination comme héritier du trône d’Arabie.

Pour sa part, le roi du Maroc Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec le nouvel héritier désigné d’après un communiqué du Cabinet royal. Pendant cet entretien le monarque marocain a exprimée au prince héritier « ses chaleureuses félicitations pour la confiance placée en lui et ses sincères vœux de totale réussite dans ses hautes fonctions sous la conduite sage du serviteur des deux Lieux Saints ».

A cette occasion, « l’accent a été mis sur la profondeur des liens de fraternité sincère et sur les relations excellentes basées sur la coopération fructueuse et la solidarité agissante liant les deux Royaumes frères, ainsi que sur la détermination à poursuivre leur consolidation dans les différents domaines ».

Autre réaction, celle du ministre des Communications d’Israël, qui a salué également la nomination de Mohammed Ben Salman comme nouveau prince héritier d’Arabie saoudite. Le membre du gouvernement Netanyahou a ajouté qu’il espérait que ce changement accélèrerait le rapprochement entre le royaume et Israël

« La nomination de Salmane signifie plus de coopération économique au Moyen Orient, et pas seulement en ce qui concerne le pétrole. Le renforcement des relations avec le gouvernement Trump est le début d’une nouvelle époque optimiste entre l’Arabie saoudite et les états régionaux, y compris Israël »  a affirmé le ministre des Communications de l’Etat Hébreu.

Selon certains analystes, ce nouvel héritier devrait renforcer la position de l’Arabie Saoudite comme puissance régionale incontournable, leader dans le duel face à Téhéran et cherchant à marginaliser le Qatar, dans un Moyen-Orient plus que jamais fracturé…

Pour en savoir plus sur les relations diplomatiques au Proche-Orient, découvrez nos interviews inédites d'Ambassadeurs :

 

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.