Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEEMPLOIÉCHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   La Jordanie coopère avec l'AFPA pour lutter contre le chômage

par Marie-Agnés Espa le
Moins de 10 jours après la visite de Sa Majesté le Roi Abdallah II de Jordanie à Paris pour rencontrer le Président Emmanuel Macron, le ministre du travail de Jordanie, Ali Al-Ghezawi, est venu à Toulouse en Occitanie visiter deux sites de l'AFPA (Agence pour la Formation Professionnelle des Adultes), Balma et Palays. Comment la Jordanie s'appuie sur l'AFPA pour lutter contre le chômage et et faire évoluer le secteur de l'emploi?

Avec 60% de la population âgée de moins de 25 ans et un taux de chômage chez ces mêmes jeunes de 35%, la Jordanie a décidé d'agir en lançant en 2011 une stratégie nationale pour l'emploi.

"Nous avons beaucoup trop d’ingénieurs et de docteurs en Jordanie, nous avons besoin de techniciens et nous essayons de promouvoir aussi la culture de l'entrepreneuriat" explique le Ministre du Travail  Ali Al-Ghezawi lors de sa visite à Toulouse des sites de l'Agence pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA) de Balma et de Toulouse Palays.

Le pays a en effet décidé de réformer en profondeur son système de formation professionnelle, ainsi que les 44 centres de formation de son territoire.

Objectifs : changer les mentalités, améliorer l'employabilité des jeunes mais aussi des femmes. « Seulement 13% des diplômés vont sur le marché du travail en Jordanie, les autres poursuivent leurs cursus universitaires en Lettres ou Sciences Sociales, nous essayons de faire un travail en amont aussi auprès des parents » précise le Ministre du travail.

D'où le mémorandum signé avec l'AFPA en mai dernier à Amman avec l'opérateur national  de formation professionnelle jordanien : Luminus pour soutenir la développement des Ressources Humaines en Jordanie.

Durant la visite, le Ministre et les équipes de l'AFPA ont échangé sur l'éventail des formations que dispense l'AFPA mais aussi sur l’ingénierie et la pédagogie employée.

« Nous montrons aujourd’hui au Ministre l'ensemble du savoir-faire de l'AFPA, toute sa gamme de services qui va du recrutement jusqu'à la certification en passant par l’accompagnement et le mix Learning, et bien sûr par les formations dans toutes leurs diversités » explique Alain Mahé, Directeur Régional AFPA Occitanie.

L'économie jordanienne est particulièrement axée sur les services et le tourisme, le ministre a manifesté beaucoup d'intérêt sur les méthodes d'enseignement en la matière, mais aussi sur le numérique, l'enseignement à distance et la formation de formateurs.

La Jordanie dispose déjà de trois « centres d'excellence » sur les 44 centres de formation du pays, pharmacie, eau/environnement et énergies renouvelables, elle cherche à développer son offre de formation notamment en hôtellerie.

 

Pour en savoir plus, découvrez notre vidéo sur les échanges Méditerranéens : 

 

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.