Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEÉCHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Et si la croissance de la région Méditerranéenne passait par le secteur maritime ?

par Juli Choquet le
La journée mondiale de la mer organisée par l’organisation Maritime Internationale (OIM) a lieu le 28 septembre et a pour thème cette année « connecter navires, ports et personnes ». Des activités sont organisées auprès de différents organismes partenaires tout au long de la semaine et de l’année comme l’organisation de l’UpM « Union pour la Méditerranée ».

L’UpM « Union pour la Méditerranée » après du constat que la mer Méditerranée unis les peuples notamment par les échanges commerciaux. Si 90 % du trafic de fret total Méditerranéen provient d’échanges entre ports du Nord, le trafic entre le Nord et le Sud ne représente que 7% du fret maritime total. Ce degré d’intégration faible des pays du Sud de la Méditerranée pourrait pourtant être mis davantage en valeur par le développement du secteur maritime et portuaire favorisant l’emploi, la prospérité et la stabilité globale de la région.

L’UpM travaille activement avec 43 pays pour élargir les bases de coopérations régionales. Des projets tels que LOGISMED TA, l’Autoroute de la Mer ou OPTIMED sont discutés autour d’une plateforme de dialogue sur les politiques régionales. De la logistique au service de transport de marchandises jusqu’aux relations commerciales du bassin Méditerranéen les sujets soutenus par l’UpM sont vastes.

Pour Ihab Fahmy, Secrétaire général adjoint au Transport et développement urbain, « L’UpM unit ses efforts à ceux de la communauté internationale afin de promouvoir le secteur maritime par la création de conditions propices au dialogue régional et la coopération sur des projets et des initiatives ayant un impact régional en Méditerranée ». Et d’ajouter qu’un « Un transport, un commerce et une logistique maritime plus intégrée et efficaces représentent des moteurs essentiels de la création d’emplois, du développement durable et de la stabilité régionale ».

L’avenir des échanges Méditerranéens passe par une plus forte implication du secteur privée participant au financement de ce type d’initiatives.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique des pays du bassin Méditerranéen :

 

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.