Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEPOLITIQUEÉCHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Marseille donne un coup de pouce aux PME pour relever le défi de l’export

par Ecomnews Med Redaction le
200 entrepreneurs des Bouches-du-Rhône se sont donnés rendez-vous le 28 septembre 2017, au Palais de la Bourse à Marseille, pour la deuxième édition des Journées De l’International (JDI). Le lendemain, 29 septembre, une manifestation similaire se tenait à Nice pour faciliter les démarches des primo-exportateurs grâce à la tenue de rendez-vous B to B.

Fréderic Ronal président de la CCI Aix Marseille. ©NBC

Le monde à portée de main… Les Journées de l’International, destinées à familiariser les entrepreneurs à l’export réunissent en un seul lieu une quarantaine d’experts (assureurs, banquiers, avocats, Coface, Business…).

Cette manifestation organisée par l’organe consulaire CCI International, à Marseille et Nice les 28 et 29 septembre respectivement, a vocation à inciter les chefs d’entreprise à investir à l’étranger tout en s’informant sur l’évolution des risques pays et des opportunités d’affaires dans certains secteurs. « Marseille qui a cédé du terrain à Gênes, Barcelone, Istanbul doit retrouver son leadership dans les échanges en Méditerranée et en Afrique. C’est un effort à long terme. Notre rôle consiste à accompagner les entrepreneurs dans des pays plus ou moins accessibles. Certaines destinations étant réservées à des entreprises ayant déjà une expérience de l’export », a souligné Frédéric Ronal, vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, délégué à l’ouverture au monde, lors de la session d’ouverture des JDI.

Vincent Aprin. ©NBC

" Le dernier baromètre Coface fait état d’une croissance mondiale de 2,9%" cette année et prédit une hausse similaire en 2018. Nous enregistrons des signes très positifs en Europe. Dans les pays émergents, les flux de capitaux reviennent. "Le Brésil et la Russie sortent de récession", a commenté Marie Albert, responsable Risque Pays à la Coface lors de la conférence plénière d’ouverture. Livrant les grandes lignes des évolutions par filières, elle a souligné le dynamisme des secteurs automobile et pharmacie tout en pointant du doigt l’atonie dans le domaine de l’énergie et des matières premières.

 Selon l’experte en risque pays, les entrepreneurs doivent considérer le marché chinois avec prudence en dépit des 6,7% de croissance du pays au premier semestre 2017. « La stratégie du gouvernement demeure ambiguë, le pays exerçant un fort contrôle des capitaux pour éviter leur sortie. 68% des entreprises chinoises ont enregistré des retards de paiement », analyse Marie Albert. La méfiance semble de mise également en Russie avec le contre coup des embargos européens, américains et des faillites de banques en cascade.

Mme Marie Albert de l'agence Coface. ©NBC

En Afrique subsaharienne, le Nigeria et l’Afrique du Sud connaissent une amorce de reprise. « Les pays du Maghreb connaissent une évolution disparate. L’Algérie suscite toujours des inquiétudes tandis que le Maroc repart soutenu par le secteur agricole. La situation en Tunisie reste fragile après les attentats terroristes », commente Marie Albert.

Selon la Coface, l’Angleterre tourne au ralenti, conséquence directe du Brexit avec un recul de 25% de l’immigration et les Etats-Unis pourraient rapidement décevoir les acteurs économiques. En dépit des prévisions pessimistes, AV Composites, PME de Saint-Rémy de Provence, a choisi de se positionner au pays de l’Oncle Sam en ouvrant un bureau à Miami pour y commercialiser des volets « anti ouragan ».

Le fabricant de panneaux de vérandas, volets et bains de soleil, réalise 15% de son CA (8M€) à l’export (Belgique, Italie, Espagne…) « Je me suis doté de tous les outils à ma dispositions pour me lancer sur le marché de l’export. Aux côtés de Business France, je participe à deux missions fin septembre et début novembre pour vendre mes volets en aluminium à Miami », explique Vincent Aprin. Cet ingénieur en matériaux, qui a fondé AV Composites en 2005, nourrit l’ambition de conquérir de nouveaux marchés étrangers et de porter à 40% sa part de chiffre d’affaires à l’export d’ici 2020. « Pour moi, l’export constitue un relai de croissance », souligne-t-il. En janvier prochain, la CCIMP emmènera une délégation de 40 start-up au CES de Las Vegas, the place to be des start-ups technologiques.

Cette deuxième édition marseillaise des JDI a enregistré une fréquentation en hausse de 30% avec 200 quelques entrepreneurs inscrits.

Nathalie BUREAU DU COLOMBIER

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.