Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESPHOTOS ET VIDÉOSÉCHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Le port de Sète : une place stratégique pour le commerce en Méditerranée

par Juli Choquet le
Le Sultan Ahmed Bin Sulayem PDG d’une des plus grosses firmes internationales de terminaux conteneurs DP World s’est rendu exceptionnellement à Sète pour y annoncer des investissements majeurs. La nouvelle stratégie commerciale du port de Sète sur la zone Méditerranée va bouleverser la vie économique de la ville mais aussi de toute la région Occitanie. Reportage.

 

De gauche à droite : Jean Claude Gayssot (président du port de Sète), M. Sultan Ahmed Bin Soulayem (PDG de DP World), Carole Delga (présidente de la région Occitanie), Didier Codorniou (Vice président de la région Occitanie). Crédit : Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée / Laurent Boutonne.

« Le port de Sète c’est 10 ans d’investissements ». Cette phrase lancée par Carole Delga, présidente de la région Occitanie résume bien la place stratégique qu’occupe la ville pour la région. La gestion du port est depuis 2007 sous la responsabilité de la région. En 10 ans, 270 millions d’euros ont été investis sur le port pour moitié par la région et son exploitant la marque Sud de France et l’autre moitié par le secteur privée. Il faut dire que la façade maritime de Sète ouvre déjà à la région le commerce vers les ports du Maroc et d’Algérie.

La visite du président directeur général de DP World via sa filiale P&O pour un annoncer un partenariat répartis sur 3 ans avec la région Occitanie témoigne de l’intérêt que porte le sultan Saoudien à l’espace Méditerranéen. « Le port de Sète a le potentiel de se transformer en un important centre logistique de négoce pour la région et notre expérience nous a montré l’importance des liaisons multimodales pour réaliser cet objectif. Avec la zone logistique, les liaisons ferroviaires et routières ainsi que notre investissement dans l’infrastructure portuaire, le sud est de la France devrait devenir un lieu important dans la région et la Méditerranée ».

Vue des canaux de Sète.

Pour cela la filiale DP World est aidé de la Région Occitanie qui a déjà investit 154 millions d’euros dans la modernisation des infrastructures. L’objectif qu’ensemble ils se sont fixés est d’atteindre les 400 millions d’euros d’investissements à l’horizon 2020 pour un tonnage de 4 millions contre 3,8 actuellement.

Pour la présidente de région « c’est une très bonne nouvelle pour Sète, la région et pour tous les acteurs économiques qui vont bénéficier d’une offre logistique élargie. » Avant d’ajouter que la région continuera « à investir le plus intelligemment possible pour faire de Sète-Frontignan le port méditerranéen de référence entre Marseille et Barcelone ».

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

 

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.