Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
ÉGYPTEISRAËLLIBANACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESDÉCIDEURS

///   Les clés économiques du Moyen-Orient analysées par Business France

par Juli Choquet le
La rédaction a assisté à l’atelier Moyen-Orient organisé par Business France le 15 novembre à Paris. De nombreux experts économiques s’y sont réunis pour aider les entreprises à pénétrer cette région du monde. Ecomnews Med vous en livre en exclusivité son contenu avec l'interview de Marc Cagnard Directeur de Business France Moyen Orient et de Christelle Peyran, Directrice de l'antenne Business France Qatar.

Frédéric Rossi directeur général délégué à l’export de Business France, le journaliste Arnaud Fleury, Patrick Erbs, chef du service économique régional des ambassades, et Marc Cagnard Directeur de Business France Moyen Orient. 

C’est Frédéric Rossi, directeur général délégué à l’export de Business France qui a ouvert cet atelier consacré au Proche et Moyen Orient. « La France affiche 37 000 exportateurs dans cette région sur les 125 000 enregistrés dans le monde » a t-il lancé en message d’ouverture. Une façon de montrer que la France jouit inévitablement d’une place stratégique pour la région et inversement. La région du « Proche et Moyen Orient » compte en effet 300 millions de consommateurs répartis sur l’Egypte, l’Arabie Saoudite, la Jordanie, le Liban, l’Irak, le Koweït, l’Iran, le Qatar, Oman, les Emirats Arabes Unis, Israël, et le Yémen. La croissance moyenne de tous les pays représente entre 2,2% et 2,8% de croissance.

Mais pour Patrick Erbs, chef du service économique régional pour la péninsule arabique au près du ministère des affaires étrangères cette région connaît de grandes diversités économiques malgré un contexte géopolitique tendu. Selon lui, le Moyen Orient connaît 3 schémas de développement économique : « les pays qui vont bien » comme Israël, l’Iran, l’Arabie Saoudite qui sont des puissances régionales, « les pays qui vont mieux » comme l’Egypte, l’Iraq, la Jordanie et « les pays instables économiquement et politiquement » comme le Liban, le Yémen la Syrie, et dans un autre contexte la Palestine. Rappelons que le Moyen Orient à une intégration régionale absente ce qui complique une analyse globale de cette entité. Le point commun à ces pays est la forte répercussion de la chute du baril de pétrole sur les systèmes économiques internes. La question du pétrole a d’ailleurs était un des points cruciaux de l’atelier détaillé par Romain Keraval directeur de Business France Iran.

L’autre temps de fort de la matinée concernait les opportunités et les défis de la santé au Moyen Orient. Entre analyse d’experts et témoignages d’entreprises, les barrières juridiques ont été abordées. Enfin l’atelier a réalisé un focus sur les enjeux de l’agro-business avec l’expertise de Ludovic Prevost directeur de Business France Egypte accompagné par la vision d’entreprise de Gilles Bocabeille président et directeur général de SOREAL. L’atelier s’est terminé sur le financement de la prospection et leurs conseils.

Enfin la matinée s’est conclue sur la signature d’une convention entre Business France et la Chambre de Commerce Franco-arabe représentée par son directeur Vincent Reina. Un atelier vous l’aurez compris très dense tant sur le contenu que par le nombre d’intervenants !

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Moyen Orient :

 

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.