Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
MAROCACTUALITÉECONOMIEEMPLOIDÉCIDEURS

///   Le Plan Maroc Vert entrera en phase II en 2018

par Kheireddine Batache le
Dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), les douze régions qui constituent le Royaume marocain feront l’objet du lancement de 110 nouveaux projets en 2018, a indiqué le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

L’année 2018 sera celle de l’investissement pour le pilier II du Plan Maroc Vert (PMV). En effet, la nouvelle stratégie agricole voulue par Sa Majesté le Roi Mohamed VI entrera dans sa deuxième phase. Assortis d’une enveloppe de 148 millions d’euros, ce sont quelque 110 projets qui seront lancés au courant de l’année prochaine.

C’est ce que le prévoit le budget présenté par le ministre en charge du dossier, le 24 novembre 2017, en marge d’une réunion devant la Commission chargée de l'agriculture et des secteurs de production de la Chambre des conseillers. Censé être la nouvelle feuille de route de secteur agricole marocain, le plan Maroc Vert part d’un postulat global innovant : mettre en place une stratégie articulée autour de deux axes majeurs que sont l’agriculture moderne et solidaire.

Dans un pays ou l’agriculture est reine, le gouvernement marocain ne lésine pas sur les moyens pour améliorer les performances d’un secteur clé de son économie. C’est dans ce sens que le ministre a annoncé, lors ce cette réunion tenue au Parlement, que la coquette somme de 300 millions d’euros su budget global sera imputée au Fonds de développement rural et des zones montagneuses (FDRZM).

Prenant au sérieux la question du développement des zones oasiennes et de l'arganier, des zones montagneuses et d'autres activités dans le milieu rural, Aziz Akhennouch a précisé que le Pilier II du PMV prévoit y investir pas moins de 8 millions d’euros. L’argent sera consacré au lancement de nouveaux projets en partenariat avec les acteurs locaux.

Par ailleurs, le programme prévoit aussi un budget global de 14 millions d’euros, qui seront alloués d’une part,  au lancement et la poursuite de la réalisation des projets inscrits dans le cadre de la coopération internationale, et d’autre part,  à la poursuite du Projet de développement rural des montagnes de l'Atlas (PDRMA) en 2018.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maghreb : 

 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.