Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEEMPLOIDÉCIDEURS

///   Méditerranée : l'économie bleue comme avenir

par Kheireddine Batache le
Organisée par l’Union pour la Méditerranée (UfM) la première conférence internationale sur l’économie bleue s’est tenue les 29 et 30 novembre 2017 dans la ville italienne de Naples. Au centre des débats : l’économie maritime des pays méditerranéens.

La mer Méditerranée ne cesse de fasciner le monde. Point de jonction des deux hémisphères de la terre, elle s’étend sur environ 46 000 Kilomètres de côtes. L’équation de la surface et de la géolocalisation a donné naissance à une des plus belles histoires de l’économie et du commerce.

C’est dans un esprit de promotion de l’économie bleue entre les pays qui forment le pourtour méditerranéen que l’Union pour la Méditerranée (UfM) a façonné les contours de la conférence sur l’économie bleue tenue, les 29 et 30 novembre 2017, à Naples, en Italie.

Dans la cadre de cette conférence, plus de 400 acteurs régionaux représentant 15 pays ont discuté ensemble de l’avenir économique maritime, dont dépend une population de 150 millions de personnes vivant sur les côtes de la grand bleu. Cette région abrite 450 ports et terminaux maritimes ou se négocient environ 30 % des échanges commerciaux mondiaux.

"Nous partageons la Méditerranée, avec ses opportunités et ses problématiques. C’est pour cela qu’à partir de Naples, nous voulons nous fédérer autour de projets et plans communs. L’UfM travaille sur ce projet depuis deux ans et nous voila réunis aujourd’hui pour aller de l’avant. » a déclaré le Directeur de la politique maritime et l’économie bleue auprès du service chargé des affaires maritime de la Commission européenne, Bernhard Friess

L’économie bleue est aussi un sérieux pourvoyeur d’emploi. A l’horizon 2020, se sont quelque 2 millions d’opportunités professionnelles qui devraient être crées, dans des domaines divers et variés tels que la pêche et l’aquaculture, le transport ou le tourisme. Un constat qui avait en partie inspiré un certain Jean-Luc Mélenchon, président du parti français "Les Insoumis", dans l'élaboration de son programme économique, lors des élections présidentielles de 2017, en France.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

 

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.