Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCISIONS

///   Où en est le développement Méditerrannéen du port de Sète ?

par Ecomnews Med Redaction le
Le port de Sète jouit d'une situation géographique exceptionelle et d'une croissance avancée depuis les trois dernières années. C'est ce que nous explique Jean Claude Gayssot, président de l'EPR Port de Sète Sud de France qui souhaite promouvoir le commerce vers la rive sud de la Méditerranée.

Le sud de la Méditerranée représente pour le port de Sète un marché de 500 millions de consommateurs mais surtout une porte ouverte vers l'Afrique. Jean Claude Gayssot président de l'EPR Port de Sète Sud de France se veut optimiste pour le developpement commercial de Sète vers la Méditerranée.

Jean Claude Gayssot, président de l'EPR Port de Sète Sud de France.

Une année positive, excepté pour le port de plaisance

Port Sud de France enregistre une augmentation de + 4% de son chiffre d’affaire cette année pour atteindre 18,8 millions d'€. Un chiffre qui augmente pour la 4ème année consécutive, soit +30% sur 4 ans.

  • Commerce : 3.97 millons de tonnes de marchandises, contre 3,8 millions de tonnes en 2016, soit une augmentation de + 5%, (+20% de trafic sur 3 ans).
  • Pêche : +10% de CA, il s’agit d’une seconde année de reprise avec +23% sur 2 ans
  • Plaisance : - 4% de CA lié aux travaux du plan d’eau du Môle St Louis qui a réduit de -30% le CA de la saison estivale. "Mais pour l'an prochain nous prévoyons déja 10% de plus" a annoncé Jean-Claude Gayssot, le Président du Port.  

La fin d’année a été marquée par la réouverture après 6 ans d’arrêt du hangar Frigorifique : 8 000 palettes de Litchis ont été débarquées et stockées dans d’excellentes conditions.

Ce nouveau trafic de fruits exotiques survient après le choix du port de Sète de confier cet été, à l’issue d’un appel d’offres lancé en juin 2016, la gestion, l’exploitation et le développement de son terminal frigorifique à la société dunkerquoise Conhexa.

La crise Saipol

La levée des taxes anti-dumping concernant le biodiesel par la commission européenne a engendré une crise. « L’Europe et la France ont été envahies de biodiesel argentin. Plus de 200 000 tonnes, l’équivalent d’une année de production » annonce l'ancien Ministre des transports. Le Port de Sète devrait être lourdement touché, car l’entreprise Saipol représente 20% du chiffre d’affaires du port.

Saipol va imposer dès le mois de février prochain six mois de chômage partiel à ses 90 salariés.

Les embauches de 10 personnes supplémentaires au Port Sud de France prévues ont été gelées. Cependant, un Conseil d’Administration Extraordinaire pourra être organisé si une évolution positive est notée, afin de proposer un budget rectificatif.

Retrouvez nos vidéos en direct des échanges Méditerranéens : 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.