Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Comment concilier revenus halieutiques et respect de l’environnement en Méditerranée ?

par Juli Choquet le
L’espace Méditerranéen doit composer ses revenus entre le tourisme et la pêche mais à long terme, ces rentes ne seront plus viables. L’Organisation Non-Gouvernementale (ONG) WWF met en garde contre cette contradiction des économies de la Méditerranée. Enquête.

46 000 km bordent la mer Méditerranée et l’ONG WWF en dresse un portrait inquiétant. Si l’espace géographique est négligeable à l’échelle du monde, 20% de la pêche mondiale y est exercée. Un ratio peu optimiste sur l’avenir des ressources halieutiques en Méditerranée.

Ainsi 92 millions de la production économique est issu de la mer c’est à dire 350,6 milliards d’euros soit une moyenne de 14,6 milliards d’euros par pays. Une somme non négligeable qui représenterait 11% du PIB additionné des 24 pays qui bordent la Mer Méditerranée.

L’industrie de la pêche représente 7,6 milliards d'euros en Méditerranée. Mais cette économie est toujours d’après le rapport menacée par la surexploitation des ressources halieutiques. Concrètement des variétés de poissons qui n’avaient en aucun cas menacé il y a 20 ans se trouvent aujourd’hui en voie d’extinction comme c’est le cas avec le thon rouge de Méditerranée, l’espadon, le mérou brun.

Le mérou brun de Méditerranée est désormais une espèce menacée.

A cela s’ajoute les problèmes liés à la gestion des déchets et des eaux usées de la mégalopole comme Le Caire ou Beyrouth qui bordent la mer et la pollue énormément.

Enfin le rapport souligne l’importance de remédier politiquement à ces problèmes en ajoutant que le tourisme de masse dans lequel se sont lancés plusieurs pays comme la Tunisie et l’Egypte ne représentent pas une source de revenu viable pour les populations comme pour les Etats.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.