Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEPHOTOS ET VIDÉOSPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur : un rôle fédérateur dans la diplomatie Méditerranéenne ?

par Juli Choquet le
A travers l’initiative de la Méditerranée du Futur, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur se veut l’acteur incontournable de la diplomatie en Méditerranée et l’exemple en matière de climat. Interview exclusive de Renaud Muselier, président de la Région et député Européen sur le rôle que son territoire doit apporter à l’espace Méditerranéen.

La situation en Méditerranée n’évoque pas forcément le synonyme de havre de paix. L’actualité quotidienne nous le rappelle en Syrie, en Libye, ou en Irak, en plus des frictions entre pays d’Afrique du Nord. Cet espace Méditerranéen en crise, Renaud Muselier veut pourtant croire à un espace d’échanges commerciaux dans lequel Marseille vieille de plus de 2 600 ans occuperait une place centrale.

L’idée peut faire sourire et pourtant la stratégie internationale de l’Union Européenne va depuis les années 2008 en ce sens. L’idée d’une Union pour la Méditerranée lancée en 2008 par Nicolas Sarkozy alors en campagne électorale fait son chemin car tout le monde le sait, la voie des échanges économiques sera celle qui pourra faire atténuer les tensions. Le commerce a depuis l’antiquité toujours contribuée à des échanges culturels.

C’est une constante à laquelle Renaud Muselier s'attache pour éveiller des contrées où les états ne se parlent pas ou trop peu. En ce sens la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur peut et doit jouer ce rôle de médiateur. « Médiateur », le président de Région préfère ce terme à celui de « diplomate » qui de fait est une fonction qui revient à l’Etat. Mais dans le quotidien et la durée, son entité régionale assure une continuité des activités du quai d’Orsay. 

C’est pourquoi, Renaud Muselier s’est attelé à l’organisation de la Méditerranée du futur un événement que nous avions couvert et qui est une sorte de plateforme de décideurs prêts à agir pour créer des ponts de part et d’autre de la Méditerranée y compris et surtout en matière environnementale.

Selon le président de Région, les solutions qui peuvent être apportés en matière de développement durable sont essentielles à la constitution d’un socle commun, d’une identité Méditerranéenne forte de valeurs.

La France qui est l’origine de la Cop 21 se veut la vitrine de l’environnement dans le monde, et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur peut être son bras droit dans une zone spécifiée : celle de la Méditerranée.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.