Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
MAROCACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESDÉCIDEURS

///   Le Maroc vend son tourisme aux investisseurs américains

par Kheireddine Batache le
La Société Marocaine d'Ingénierie Touristique (SMIT) s’est déplacée aux Etats-Unis dans le cadre d’une tournée promotionnelle visant à présenter les avantages offerts par le Maroc aux futurs investisseurs américains.

Marrakech place El Fina

Vue sur la place El Fina de Marrakech, Maroc

Le tourisme marocain fait son show aux Etats-Unis. Depuis le 25 janvier dernier, La Société marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) en partenariat avec la National US Arab Chamber of Commerce (NUSACC), a entamé une tournée promotionnelle pour exposer les opportunités d’investissements au royaume.

Telle un "Road trip", la tournée marocaine s’est arrêtée à trois étapes : étapes Los Angeles, Washington et New York. Etant au courant de l’intérêt exprimé par les opérateurs et les potentiels investisseurs américains quant vis-à-vis du secteur touristique au Maroc, la SMIT s’est faite porte parole du gouvernement et a tenu à mettre en avant les atouts du Maroc en matière de tourisme, en insistant sur l’expérience qui est la sienne dans ce domaine.

Bien entendu, cette mission s’inscrit dans le cadre de l’accord de libre-échange Maroc-USA. Le Royaume compte bien s’adosser à ce partenariat pour attirer les capitaux américains vers ce marché, qui représentait 6,5 % du Produit Intérieur brut (PIB) en 2015.

Parmi les nombreux avantages vantés par la délégation marocaine auprès de ces cibles commerciales : la possibilité d'acquisition d'actifs hôteliers ou de stations touristiques existants; de développement de projets de tourisme vert dans des destinations émergentes, matures ou haut de gamme; l'investissement dans des sociétés de porte-feuilles publiques ou privées impliquées dans des investissements et des opérations touristiques; ou l'investissement dans les actions de sociétés cotées à la Bourse de Casablanca qui offrent une exposition aux investissements et aux activités touristiques. Certaines incitations d’ordre fiscal ou financier ont également été évoquées.

S’ajoute à cela la liste des infrastructures compétitives du pays, dominées par la nouvelle Ligne à Grande Vitesse (TGV) et les 19 aéroports. Outre le volet économique, les représentants de la SMIT ont également insisté sur la stabilité politique dont jouit le Maroc ainsi que son aspect de "bon élève" auprès des institutions internationales, dans plusieurs domaines.

Fort de ses succès antérieurs, le Maroc a lancé en 2009, une nouvelle stratégie, la Vision 2020. Elle a pour objectif d’augmenter la taille du tourisme afin de hisser le pays au rang des destinations les plus fréquentées au monde et entrer en concurrence avec des géants du secteur comme la France ou l’Espagne.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Maroc :

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.