Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESPHOTOS ET VIDÉOSECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Avec MEDPorts, les ports de Méditerranée veulent gagner en visibilité

par Juli Choquet le
MEDPorts, fondée le 8 février 2018 à Marseille, regroupe une vingtaine d’autorités portuaires situées de part et d’autre du bassin méditerranéen. L’association professionnelle a vocation à travailler sur des problématiques communes et à gagner en visibilité sur la scène internationale.

Photo : Christine Cabau Woehrel, présidente du directoire du port de Marseille-Fos à l’origine de la création de MEDports Association, entourée des directeurs de ports méditerranéens signataires. ©N.B.C.

De l’Algérie à la Tunisie en passant par l’Espagne, l’Italie, le Liban, l’Egypte et la Slovénie, les ports des deux rives entendent désormais bâtir un cadre commun de coopération sur des thèmes transversaux tels que l’avitaillement au gaz, l’environnement, la formation, le cabotage, l’immigration clandestine ou la sécurité maritime.

« MEDPorts est une association à vocation professionnelle et non politique. Elle vise à échanger sur des sujets concrets et à parler d’une seule voix auprès des instances européennes », a expliqué Christine Cabau Woehrel, présidente du directoire du port de Marseille-Fos à l’origine de cette association.

MEDPorts a vu le jour le 8 février 2018 à l’issue de deux journées de débats du MEDPorts Forum qui regroupait une centaine d’experts dont une trentaine de directeurs de ports méditerranéens. Deux journées consacrées aux nouvelles Routes de la Soie et à l’innovation dans le transport maritime.

« Nous allons nous préparer en vue du développement de la Chine en Méditerranée. Il faut être pragmatique pour s’insérer dans le programme OBOR (One Belt one Road, Une ceinture, une route). Les ports de Méditerranée doivent devenir l’interface entre l’Europe et l’Afrique », soulignait Renaud Muselier, président de la Région Sud au terme de deux jours de débats au J1 à Marseille.

Photo : Christine Cabau Woehrel, présidente du directoire du port de Marseille-Fos à l’origine de la création de MEDports Association, entourée du président de la Région Sud Renaud Muselier et des directeurs de ports méditerranéens signataires. ©N.B.C.

Engagés au sein de MedPorts, les ports algériens nourrissent de nombreuses attentes dans de nombreux domaines. « Les ports algériens espèrent améliorer la sécurité maritime, l’informatique, les données climatiques et désenclaver les régions subsahariennes et endiguer l’immigration clandestine qui génère tant de drames humains en Méditerranée », ont indiqué Mouilatt Lakhar et Tanfour Imad respectivement présidents des ports d’Arzew et Skikda. Pour le président de Serport, Mohamed Yassine Hafiane, les ports de la rive nord peuvent aider à former les jeunes de la rive sud.

Etonnement, les ports de Gênes et de Barcelone historiquement associés à Marseille au sein d’Intermed Gateways ne sont pas membres de l’association MEDPorts. Le secrétaire général d’Intermed Gateways, Silvio Ferrando, a néanmoins apporté son adhésion à la création de ce réseau portuaire méditerranéen auquel sont déjà associés Bastia et Toulon.

N.B.C

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.