Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉCULTURE SPORTBON PLANECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   « L'Hermione » met le cap sur la Méditerranée

par Sami Bouzid le
La célèbre réplique du trois-mâts datant du XVIII siècle a levé l'ancre, depuis le port de la Rochelle, pour un tour de la mer Méditerranée. Son deuxième périple après son retour d'Amérique.

En 1780, la Frégate de la « Liberté » avait conduit le marquis de La Fayette aux États-Unis. Trois siècles plus tard, la réplique du fameux navire entonne un circuit de promotion de la francophonie autour de plusieurs ports méditerranéens. De la Rochelle à Tanger (Maroc), de Toulon à Marseille, de Sète à Pasaia (pays basque) l'équipage de 70 marins (15 professionnels et 55 bénévoles) naviguera grâce à la contribution de plusieurs organismes, et donateurs privés. 

Le financement de la traversée a été estimé à un coût global de 1,5 million d'euros. Une somme dont la grande partie a été financée par l'Organisation internationale de la francophonie. Les villes d'accueil participeront également à hauteur de 70.000 euros par municipalité. Enfin, une dizaine d'invités pourront passer trois jours à bord moyennant 2.500 euros. 

Au gouvernail, on retrouve comme en 2015 lors de la traversée de l'Atlantique le capitaine Yann Cariou. Il sera aidé dans sa tâche par prés de 350 gabiers, issus de 34 pays, qui se relaieront à bord au moment des escales dans les ports. 

La durée prévue pour ce périple est de quatre mois et demi, mais en mer, c'est le vent qui décide. Le chef de bord se montre tout de même optimiste « nous allons traverser deux zones de météo différentes, l'Atlantique et la Méditerranée, ce qui nous garantit du vent » assurait-il dans les colonnes de Sud-Ouest. Le trois-mâts fera étape dans 12 villes au total, et effectuera son retour ensuite à son port d'attache à Rochefort

Du côté de la Rochelle le quai ne sera pas vide longtemps, dès ce week-end « L'Esperanza » un des trois bateaux de l'association Greenpeace sera ouvert au public.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.