Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Forbes : trois égyptiens et un algérien se partagent 18,9 milliards de dollars

par Kheireddine Batache le
Lever de rideau sur l'édition 2018 du classement Forbes des plus grosses fortunes mondiales avec quelques surprises et notamment pour les pays arabes !

PDG Cevital Issad Rebrab

Issad Rebrab.

Le magazine économique américain Forbes vient de rendre public son fameux classement des hommes les plus riches de la planète, et le moins que l'on puisse dire, c’est que ça se bouscule dans la sphère des "crésus". Au niveau mondial, c’est Jeff Bezoz, patron d’Amazone qui hérite de la tête du classement avec une fortune évaluée à 112 milliards de dollars. Il destitue son emblématique compatriote de Microsoft, Bill Gates, qui cumule le montant de 90 milliards de dollars.

Si l’on devait extrapoler sur le monde arabe, cette tendance de bousculade dans la hiérarchie des riches serait la même, après l’élimination de plusieurs hommes d’affaires saoudiens du classement 2018. Ce coup de Trafalgar profite à quatre grands patrons nord-africains, dont trois égyptiens, qui entrent dans le top 10 des plus grosses fortunes :

PDG OCI Group Nassef Sawiris

Nassef Sawiris.

Nassef Sawiris : Parachuté en tête du top 10, cet habitué du classement Forbes est aussi l’une des premières fortunes africaines. Patron du mastodonte du BTP Orascom Construction Industries (OCI Group), il est avant tout un capitaine d’industrie qui investit beaucoup. Actionnaire de LafargeHolcim mais également de Adidas, il comptabilise un gain estimé à 6,6 milliards de dollars.

Issad Rebrab : Il est l’un des rares hommes d’affaires maghrébins à investir en Europe. Le patron algérien du groupe industriel Cevital (Agroalimentaire, grande distribution, électroménager) s’empare de la 3ème place de ce classement. Premier contribuable de l’Algérie, cet homme d’affaires plutôt discret met la main sur une fortune estimée à 4,1 milliards de dollars.

PDG de Orascom Telecom Naguib Sawiris

Naguib Sawiris.

Naguib Sawiris : il ne s’agit d’autre que le frère aîné de Nassef Sawiris. Il est le patron du deuxième pole d’activité du groupe Sawiris, à savoir les télécommunications mais aussi président du conseil d'administration de Wind telecomunicazioni SpA. En 2011, il entre en politique et fonde le Parti des Egyptiens Libres. Son capital est estimé à 4,1 milliards de dollars.

PDG Mansour group Mohamed Mansour

Mohamed Mansour.

Mohamed Mansour : cet homme d’affaires et ancien homme politique est le dirigeant de Mansour Group, deuxième plus importante entreprise égyptienne, en termes de revenus. Il clôture ce classement en se hissant à la 10ème place avec des avoirs estimés à  4,1 milliards de dollars.

Selon Forbes, il y aurait 31 milliardaires arabes qui se partageraient la coquette somme de 76,7 milliards de dollars.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.