Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
ÉGYPTEACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Hydrocarbures : l'Egypte sera-t-elle bientôt autosuffisante ?

par Kheireddine Batache le
Selon les données publiées par le Bureau national égyptien des statistiques (CAPMAS), l’Egypte a réalisé pas moins de 800 nouvelles découvertes d’hydrocarbures, Entre 2011 et 2016.

Plateforme pétrole Egypte Norvège

L’Egypte est bel est bien devenu un pays d’hydrocarbures. En effet, des chiffres publiés récemment par le CAPMAS font état d’environ 800 découvertes de pétrole et de gaz, réalisées entre 2001 et 2016. Il s’agit d’une statistique étonnante pour un pays nouvellement arrivé sur le terrain de l'exploitation des énergies fossiles.

Ces découvertes s’inscrivent dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle stratégie voulue par les gouvernements successifs ,durant cette période, ayant pour objectif de booster un secteur vital pour l’économie égyptienne. La plus importante a été celle du Zohr dont l’exploitation a été lancée en février dernier. Il s’agit du plus grand champs gazier jamais découvert en Méditerranée. A noter que parmi les 800 projets, 520 sont de nature pétrolière tandis que 280 sont pour le le gaz naturel.

Ces performances ont eu pour conséquences de porter le volume de la production journalière de pétrole brut à environ 620 000 barils, sur l’année fiscale 2016-2017. Celle ci devrait augmenter pour atteindre les 670 000 barils durant la période 2017-2018. L’Egypte prévoit donc de réduire ses importations de pétrole, qui représentent actuellement 40 % de sa consommation globale. Quant au gaz naturel, ce sont quelque 5,6 milliards de pieds cubes qui sont produits tous les jours. Des résultats qui devraient augmenter à 6 milliards de pieds cubes avant la fin de l’année fiscale 2017-2018.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Egypte :

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.