Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
ISRAëLACTUALITÉECONOMIEAGENDAPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Emmanuel Macron en Israël et en Palestine cet automne

par Ecomnews Med Redaction le
Le Président français Emmanuel Macron se rendra en visite officielle en Israël et en Palestine dès cet automne a affirmé lundi 26 mars le ministre des Affaires étrangères Jean Yves Le Drian.

La visite d'Emmanuel Macron sera précédé par celle du Premier ministre Edouard Philippe en mai

" Une solution à deux États est la seule susceptible d'assurer une paix juste et durable ", c'est ce que le chef de la diplomatie française a tenu à souligner à la sortie de son entretien avec Mahmoud Abbas, président de l'Autorité Palestinienne, à Ramallah. Un discours au diapason de celui tenu par le Président Macron lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF). Pour la diplomatie française, la récente reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par les États-Unis est une erreur. 

Exhorté par Francis Kalifat, le président du CRIF, à reconnaître Jérusalem comme capitale de l’État hébreu Emmanuel Macron a botté en touche " La reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et de la Palestine adviendra, mais ça doit venir au bon moment du processus ". En clair, tant que le processus de paix n'avance pas vers une solution à deux États la France ne suivra pas la démarche américaine. 

Une décision qui sera effective à la mi-mai pour coïncider avec le 70ème anniversaire de la création de l’État d'Israël. Côté palestinien la démarche unilatérale américaine ne passe pas et Mahmoud Abbas se refuse à toute médiation américaine " Nous voulons la création d'un mécanisme multilatéral pour régler la question palestinienne via une conférence internationale " a souligné le Président de l'Autorité Palestinienne. La visite d'Emmanuel Macron en automne sera dès lors très attendue. 

Plus tôt dans la journée du lundi 26 mars, Jean Yves Le Drian a rencontré le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou " j'ai eu un moment d'émotion quand je quittais le mémorial de la Shoah de Yad Vashem et que j'ai appris qu'une rescapée de la Shoah avait été assassinée à Paris " a confié ce dernier au début de son entretien avec Netanyahou. Le Premier ministre israélien à quant à lui " saluer la position courageuse claire et juste des présidents français face à l’antisémitisme ". 

La visite d'Emmanuel Macron en automne sera précédée par celle du Premier ministre français Edouard Philippe dès la fin du mois de mai. 

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique au Moyen Orient :

 

 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.