Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
MAROCISRAëLACTUALITÉECONOMIECULTURE SPORTBON PLAN

///   La Mimouna : une fête juive marocaine symbole de tolérance

par Sami Bouzid le
Chaque année au lendemain de la fête de Pessa'h, équivalent de Pâque juive, une fête qui perdure depuis trois siècles permet aux voisins de confessions juives et musulmanes de se retrouver dans la fraternité : La Mimouna.

L'ambiance est trés festive le jour de la Mimouna entre les deux communautés

Si vous êtes marocain, cette fête vous parle. Si vous ne l'êtes pas vous devez la découvrir. La relation entre juifs et musulmans à travers le monde est souvent dépeinte comme celle de deux frères ennemies qui à la manière de Pierre et Jean dans l’œuvre de Guy de Maupassant se détestent pour un rien. 

Au Maroc, la cohabitation entre juifs et musulmans dure depuis des siècles sans que cela ne tourne au drame, mieux la spiritualité de chacun se conjugue à l'esprit républicain de tous pour donner lieu à la Mimouna. 

Mais que se passe t-il ce jour particulier ? Cette fête populaire consiste à inviter ses voisins à partager son repas afin de marquer la fin de la période de Pessa’h pendant laquelle on évite de manger hors de chez soi afin de ne pas risquer de consommer d'aliments contenant du levain. Mais au Maroc une variante témoigne de ce moment de partage hors du commun. Ainsi, le premier pain d'après la Pâque introduit dans la maison est un cadeau fait par les voisins musulmans à leurs voisins juifs. 

Cet aliment ne pouvant être cuisiné dans une maison juive tant que la fête de Pessa'h n'est pas complètement terminée, ce sont les voisins musulmans qui le préparent et l’apportent. De plus, ces derniers apportent du miel, du lait, du beurre et des haricots verts pour préparer les plats de la Pâque. 

Ainsi, on retrouve des tables où fleurissent les poissons, beignets, leben (lait fermenté)Moufleta (une crêpe), et le fameux Zaban, un nougat qui fait saliver petits et grands. Un moment de fête sur fond d'une musique arabo-andalouse, symbole elle aussi de la rencontre enrichissante entre deux cultures. 

La Mimouna, originaire du Maroc, a traversé la mer méditerranée sous l'influence des Juifs marocains elle est devenue un jour de fête nationale en Israël.  

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

 

 

 

 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.