Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEPHOTOS ET VIDÉOSECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   A quoi servent les Objectifs du Développement Durable de l'ONU pour la Méditerranée ?

par Juli Choquet le
La question du développement durable a réuni une cinquantaine de personnes ce mardi 15 mai pour une journée d’échanges sur le site d’Agropolis à Montpellier.

De Gau à Dr : Patrick Caron (HLPE), Damien Conaré (UNESCO), Serge Janicot (IRD), Catherine Paquette (IRD), Jean-François Guégan (IRD), Alain Billand (Cirad).

Agropolis International, l’Université de Montpellier, l’IRD (Institut de Recherche et de Développement) et le Cirad se sont réunis aujourd’hui autour d’une table ronde pour parler du nouvel ouvrage de Patrick Caron et de Jean Marc Châtaigner “Un défi pour la planète” auxquels ont pris part une dizaine d’experts.

Le livre est notamment préfacé par le Ministre Français des Affaires Etrangères et de l’Europe, Jean Yves Le Drian. L’événement a accueilli les interventions de Patrick Caron, co-auteur et notamment membre du Comité des Nations Unies sur la Sécurité Alimentaire Mondiale.

A l’heure de l’urgence climatique, l’ONU a publié une liste de 17 objectifs de développement durable à atteindre, dressant ainsi une sorte de feuille de route à laquelle se référer pour tenter de trouver une alternative économique viable qui allie durabilité, économie et intégration sociale.  

Elle met ainsi dans les priorités du calendrier international de développement, la lutte contre la pauvreté et la faim, le développement urbain de la ville durable inclusive, la santé et le bien-être des individus.

La question de l'alimentation par exemple est un problème transversal à plusieurs Objectifs de Développement. Si 800 millions de personnes dans le monde sont en manque de nourriture, 2 milliards sont eux en surpoids. Comment expliquer ces antagonismes ? C'est justement par le croisement des données et le décloisonnement des catégories que la réunion de ce matin s'attelait à expliquer.

Le changement climatique devrait amener les pays des deux rives à créer de nouveaux partenariats afin de relever le défi d'un développement économique durable. A commencer par une nouvelle façon d’évaluer le risque au niveau international et l’adoption d’une nouvelle stratégie d’investissement. C’est ce que prétend faire la nouvelle agence de notation française Beyond Ratings qui se démarque par l’intégration du risque environnemental dans son système de notation.

Nour Ben M’barek.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :



A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.