Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉCULTURE SPORTBON PLANECHANGES MÉDITERRANÉENS

///   Conseils pour jeûner sainement pendant le ramadan

par Rédaction Ecomnews Med le
En cette saison estivale, les musulmans du monde entier ont entamé hier le mois de Ramadan. Pour chaque pays, les dates de ce mois de jeûne et de partage sont annoncées en fonction de l’observation de la nouvelle lune dans le ciel.

Baklava (pâtisserie orientale)

Pour rappel, l’ « iftar » (ftour ou ftor dans les dialectes au Maghreb) désigne le repas pris lors de la rupture du jeûne, au coucher du soleil, pendant le mois du ramadan. Le jeûne (ou « saoum ») fait partie intégrante des cinq piliers de l’Islam. Avant l’aube, les musulmans peuvent également prendre un repas léger (« suhur »), afin d’entamer la journée jusqu’à l’iftar.

Les repas qui composent la rupture du jeûne varient selon les pays, traditions et coutumes, même au sein de la Méditerranée. Entre la harira (soupe traditionnelle) au Maroc et en Algérie, le hummus (purée de pois chiche) au Liban, la tahina (crème à base de sésame) en Égypte, les plats méditerranéens et orientaux sont très variés.  

Pour que le jeûne soit bénéfique, il convient de boire de l’eau régulièrement lors de l’iftar, adopter un bon rythme de sommeil et une alimentation saine pendant le ramadan.

Pour commencer, certains nutritionniste, tels que le Dr Hammountene, préconisent de rompre le jeûne avec un aliment sucré, des dattes par exemple, accompagnés d’un verre d’eau ou de lait, afin de faciliter la digestion. Également, les familles peuvent partager un moment convivial, autour d’une hrira par exemple.

Il est conseillé d’effectuer une petite pause avant de manger les plats principaux. A ce moment-là, il est possible d’opter pour de la viande, du poisson, ou de la volaille, accompagnés d’au moins deux légumes différents ou de la salade. Les salades traditionnelles peuvent être par exemple le traditionnel taboulé au Liban, la salade zabadi en Egypte, à base de concombre et de yaourt avec de l’ail.

Les pâtisseries orientales sont de mise, mais il est vivement recommandé de les consommer avec modération. Mentionnons par exemple les baklawa, communes aux populations des anciens empires ottoman et perse.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

 

 

 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.