Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEEMPLOIPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   " Le nord doit aider le sud en Méditerranée " Interview de Jean Roatta, Adjoint au maire de Marseille

par Rédaction Ecomnews Med le
Lors de l'atelier climat organisé par l’Institut de la Méditerranée (IM), le Réseau FEMISE,l’association Energies 2050 et le Département des Bouches-du-Rhône, Jean Roatta, adjoint au maire en charge des relations internationales et la coopération Euro-méditerranéenne est venu témoigner de l’intérêt de la Ville pour la thématique. Interview

 

Marseille est au cœur de la problématique. C'est dans ce sens que Jean Claude Gaudin, maire de Marseille, a chargé Jean Roatta d'aller apporter son soutien, à l'atelier " Changements climatiques dans une méditerranée en transition ". 

Au micro d'Ecomnews Med , Jean Roatta ne cache pas son plaisir de voir les institutions collaborer : " Nous sommes ravis de voir la Région et le Département travailler ensemble " se félicite l'adjoint au Maire. Un bon début pour résoudre une problématique globale. 

En effet, ils ont été nombreux durant cet atelier à plaider contre les blocages politiques et les mille-feuilles administratifs. 

D'autant que la question doit se régler entre la rive sud et nord de la mer méditerranée en associant l'ensemble des acteurs " une législation uniforme serait une bonne chose " admet Jean Roatta. Pour ce dernier il n'y d'ailleurs pas " de côté nord et sud puisqu'il n'y a pas de barrière en méditerranée " . 

Jean Roatta, adjoint au maire de Marseille

Marseille comme fer de lance

La Ville de Marseille veut se poser comme un acteur incontournable de la question et peut selon Jean Roatta « apporter aux amis du Sud ». Pionnière dans la thématique, " le congrès mondial de l'eau a eu lieu ici pour sa première " rappelle l'adjoint au Maire.

Mais, Marseille a toujours des efforts à faire. Ces dernières années, les rejets de boues rouges de l'entreprise Alteo dans la mer méditerranée avaient notamment soulevé la colère des associations. 

La cité phocéenne peut également tirer profit du changement climatique. En effet, il implique un virage vers les énergies renouvelables qui sont directement créatrices d'emplois " elles seront l'emploi de demain si nous les utilisons bien " admet par ailleurs Jean Roatta. 

Tout au long de la journée, les différents experts, chercheurs et acteurs politiques ont convergé pour défendre finalement une idée que Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée résume dans cette formule : " La solution ne peut être que globale ".

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Méditerranée :

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.