Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
ALGéRIEACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Algérie : L’entreprise publique Mobilis enclenche son expansion africaine

par Nour Ben M'Barek le
La ministre algérienne de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane Houda Feraoun, a indiqué le 18 juin 2018, que l’opérateur mobile Mobilis avait prévu de se déployer massivement au Mali.

Après approbation du Conseil des participants de l'Etat (CPE), l’entreprise algérienne publique Mobilis a enclenché ses plans d’expansion africaine en commençant par faire une offre au Mali. Ainsi elle  se positionne sur la 4ème licence d’établissement et d’exploitation du réseau télécoms ouvert au public que le Mali a mis sur le marché en mars 2017.

La mise sur le marché de cette 4ème licence dans les réseaux de télécommunication réside dans la volonté du gouvernement de la République du Mali de dynamiser ce secteur afin d’offrir de nouvelles opportunités aux investisseurs.

Le ministre malien de l’Economie du numérique et de la Communication a expliqué vouloir renforcer les investissements dans le secteur des communications. Objectifs ? Améliorer la couverture géographique du territoire national et faciliter l’accès de la population aux services télécoms. Cela permettra également de créer des emplois directs et indirects et favoriser les externalités positives de cette dynamisation aux autres secteurs de l’économie.

Imen Houda Feraoun, Ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique

Le gouvernement algérien a approuvé cette ouverture vers le continent africain par le biais de la Ministre Imane Houda Feraoun qui a indiqué que l’entreprise publique Mobilis avait “les capacités techniques, managériales et de maîtrise pour travailler dans ce sens.”

De plus, cette expansion vers le Mali d’une entreprise publique relève également de la volonté politique du gouvernement algérien de diversifier son économie dont la croissance repose trop dangereusement sur les cours pétroliers. Pour la ministre, s’exporter à l’étranger est important pour le développement de la société et l’entreprise est très optimiste quant à l’offre qu’elle a proposé au Mali.

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique de l’Algérie :

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.