Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Les infos économiques de la région Moyen-Orient Afrique du Nord au crible fin

par Rédaction Ecomnews Med le
Comme chaque semaine, la rédaction sélectionne pour vous l'essentiel à retenir de l'information économique du Maroc au Liban en passant par l'Egypte , et sans oublier les pays du Moyen-Orient. Le tout dans des informations courtes pour une lecture paisible.
 

Afrique du Nord 

Maroc : Le gouvernement table sur une réduction du déficit budgétaire à 3,3% en 2019 contre 3,8% en 2018, selon le projet de loi de finances. Sur la base des prévisions d’une récolte de céréales de 7 millions de tonnes, le gouvernement prévoit un taux de croissance de 3,2% en 2019. 
 
La Tunisie est sous les feux des projecteurs du marché des emprunts obligataires internationaux Eurobonds, après que sa Banque centrale ait annoncé choisir Citi Group DeutscheBank jpmorgan et natixis pour l'accompagner dans une rencontre avec des investisseurs.
 
En Tunisie, Serinus Energy PLC vient d’annoncer qu’elle se prépare à redémarrer, au 1er trimestre 2019, la production de pétrole et de gaz sur le champ Chouech Es Saida. Selon @LondonSouthEast, la société estime que les discussions avec les autorités ont progressé. 
 
Tunisie : Le projet de loi de finances 2019 déposé à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) le 12 octobre 2018 a été dévoilé et MoodysInvSvc maintient la note de la dette souveraine de la Tunisie (B2) mais dégrade la perspective de la note de « stable » à « négative ».
 
La Tunisie progresse au classement de la compétitivité en 2018 : 87ème sur 140 selon le « Rapport de Compétitivité Mondial » du Forum économique mondial de Davos. 
 
Tunisie : Le Ministère de l’Industrie et des PME reporte la date limite de dépôt des demandes pour l’appel aux projets portant sur la réalisation d’un nouveau parc éolien et solaire dans le cadre du régime des autorisations. #energiesrenouvelables 
 
Tunisie : Le budget de l’Etat pour 2019 s’élève à 40,861 Mds TND, en hausse de +9,3% par rapport à 2018. Cette hausse est en grande partie contrainte, résultant de la hausse des dépenses (+18,7%) liées au remboursement de la dette publique (principal et intérêts). 
 
Tunisie : Parmi les grandes orientations du budget 2019, on notera un allégement de la pression fiscale sur les entreprises et un accroissement des dépenses sociales et de développement régional. Le taux d’imposition sur les sociétés baisse de 25% à 13,5%, à partir de 2022. 
 
Le rapport de Davos évalue la compétitivité de 140 économies à partir de 98 indicateurs répartis en 12 piliers. Le score global de la Tunisie a augmenté d’un point, à 55,6 en 2018 contre 54,6 en 2017. Elle occupe désormais la 87ème position du classement contre la 95ème en 2017. 
 
 
Libye : Selon l’OPECnews la quantité de pétrole brut extraite au cours de septembre 2018 a dépassé la moyenne de 1 M de barils/jour, soit le niveau le plus élevé depuis plus de 5 ans. Cette augmentation substantielle est due à l’amélioration de la situation sécuritaire. 
 
Libye : Le président de la compagnie pétrolière nationale a annoncé qu’il estimait les revenus tirés de la rente pétrolière pour 2018 à 23,4 milliards de dollars, à condition que la situation sécuritaire ne se dégrade pas, notamment autour des champs pétroliers nationaux.
 
Les pays du Moyen Orient les mieux classés par le World Economic Forum dans le cadre de l’édition 2018 du Global Competitiveness Report sont Israel 20ème rang, les Emirats Arabes Unis 27ème rang et le Qatar 30ème rang. Les plus mals classés sont l’Iran, l’Egypte et le Yemen. 
 
Egypte : Le niveau atteint par les taux d'intérêt des Bons du Trésor pourrait augmenter le service de la dette publique dans des proportions voisines de 50 Mds d’EGP (soit 2,8 Mds$) au cours de l'année fiscale 2018/2019.
 
Egypte : La Banque Centrale vient de conclure un accord de financement avec un consortium comprenant neuf banques régionales et internationales. Il porte sur un montant de 3,8 Mds de $.
 
Egypte : D’après le Vice-Ministre des Finances, le montant des Bons du Trésor détenus par les non-résidents a été ramené de 309,2 Mds d’EGP (soit 17,4 Mds de $) à la fin du mois de septembre 2017 à 249,2 Mds d’EGP (soit 14 Mds de $) à la fin du mois de septembre 2018. 
 
Egypte : D’après le Ministre du Travail et de l'Immigration, le taux de chômage a été ramené de 11,9% au premier trimestre de l’année fiscale 2017/2018 à 9,5% au premier trimestre de l’année fiscale 2018/19.
 
Egypte : Le nombre de touristes est passé de 6,6 millions au cours de l’année fiscale 2016/2017 à 9,7 millions au cours de l’année fiscale 2017/2018, soit une augmentation de 47,4%. Quant au nombre des nuitées, il a doublé, passant de 50,9 à 102,7 millions dans le même temps
 

Moyen-Orient 

TRANSPORT AÉRIEN : Cobalt Air, compagnie low cost de droit chypriote qui dessert, entre autres, Beyrouth et Tel Aviv à partir de Larnaca, vient de suspendre sine die l’ensemble de ses opérations.
 
Bahrein : D'après le rapport publier la Banque Centrale, le ratio moyen de solvabilité du système bancaire est passé de 18,7% à la fin mars 2017 à 18,8% à la fin de mars 2018. Le montant des créances douteuses a été ramené de 5,9% des prêts bruts à 5,5%. 
 
Bahrein : D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, l'actif brut du système bancaire est passé de 188,2 Mds$ (soit 5,9 fois le montant du PIB) à la fin du mois de mars 2017 à 189,1 Mds$ (soit 5,4 fois le montant du PIB) à la fin du mois de mars 2018. 
 
Bahrein : D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, la contribution du secteur de l’assurance au PIB est passée de 5,4% à la fin du premier trimestre 2017 à 5,6% à la fin du premier trimestre 2018 et l’inflation s’établissait à 1,9% à la fin du mois d’août 2018.
 
Emirats Arabes Unis : Une loi vient d’être adoptée pour autoriser le niveau fédéral (c’est-à-dire la Fédération en tant que telle) à solliciter les marchés en tant emprunteur souverain.
 
Emirats Arabes Unis : Les investissements dans le secteur immobilier à Dubai en 2018 ont été réalisés par les ressortissants émiriens (9,4 Mds d'AED), des ressortissants de droit indien (8,6 Mds d’AED), des ressortissants britanniques (3,4 Mds d’AED) et saoudiens (3 Mds d’AED)
 
Emirats Arabes Unis : Le nombre des transactions immobilières à Dubai a été ramené de 52 170 au cours de 2017 à 39 802 au cours de 2018. Quant à leur montant, il a été ramené de 204 Mds d’AED soit 55,55 Mds$ à 162 Mds d’AED soit 44,11 Mds$. 
 
Emirats Arabes Unis : Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale a été ramené de 93,71 Mds$ soit 3,2 mois d’importations de biens et services à la fin du mois de septembre 2017 à 89,12 Mds$ soit 2,9 mois d’importations de biens et services à la fin de septembre 2018. 
 
IRAK : Le montant des avoirs extérieurs (hors avoirs en or et en DTS) est passé de 42,85 Mds$ (soit 6 mois d’importations de biens et services) à la fin du mois de septembre 2017 à 53,53 Mds$ (soit 7,3 mois d’importations de biens et services) à la fin du mois de septembre 2018.
 
 
IRAN : Le montant des fonds propres du système bancaire et des institutions financières non bancaires a été ramené de 729,4 Mds d’IRR soit 2,9% de leur actif brut à la fin du mois d'août 2017 à 420 Mds d’IRR soit 1,4% de leur actif brut, à la fin du mois d'août 2018.
 
IRAN : Calculé en termes nets, le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale a été ramené de 57,24 Mds$, soit 6,6 mois d’importations de biens et services à la fin août 2017 à 53,85 Mds$, soit 6,2 mois d’importations de biens et services, à la fin du mois d'août 2018.
 
IRAN : L’encours du système bancaire (Banque Centrale incluse) sur le secteur public est passé de 2300 Mds d’IRR, soit 8,1% de l’actif brut à la fin du mois de juin 2017, à 2766 Mds d’IRR, soit 7,7% de l’actif brut à la fin du mois de juin 2018.
 
IRAN : D' après les chiffres que vient de publier la Banque Centrale, le déficit enregistré par la balance des paiements est passé de 1,338 Md$ au premier trimestre de l'année 2017/2018 à 5,263 Mds$ au premier trimestre de l'année 2018/2019.
 
IRAN : D'après les chiffres publiés par le Statistical Center of Iran, le taux de chômage a été ramené de 12,6% de la population active au premier trimestre de l'année 2017/2018 à 12,1% de la population active au premier trimestre de l'année 2018/2019.
 
IRAN : Le montant des créances douteuses du système bancaire s'établissait à 11,4% des prêts bruts à la fin du mois de juin 2018, sans changement par rapport à la fin du mois de juin 2017.
 
IRAN : Selon les chiffres publiés par la Banque Centrale, la croissance en volume du PIB s'est établie à 1,8% entre le 1er trimestre 2017/2018 et le 1er trimestre 2018/2019. A titre comparatif, elle avait atteint 4,6% entre le 1er trimestre 2016/2017 et celui de 2017/2018
 
IRAN : L’exposition du système bancaire sur le secteur public est passée de 2 336 800 Mds d’IRR à la fin du mois d’août 2017, soit 15,8% du PIB à 2 871 900 Mds d’IRR à la fin du mois d’août 2018, soit 14,2% du PIB.
 
IRAN : L’administration Trump a ajouté 22 noms, dont quatre banques : Mehr Eqtesad, Bank Mellat, Parsian Bank, Sina Bank, à la liste des entités sanctionnées.
 
Syrie : Le nombre des réfugiés syriens qui sont enregistrés par Le HCR est passé de 5,23 M à la fin du mois de septembre 2017 à 5,625 M à la fin du mois de septembre 2018, soit une augmentation voisine de 8 %.
 
Palestine : Calculée en glissement annuel, l’inflation était négative (- 0,09 %) à la fin du mois de septembre 2018. 
 
Oman : La production d’electricite a progressé de 3,1% entre les sept premiers mois de 2017 et les sept premiers mois de 2018.
 
Israel : D’après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le déficit budgétaire est passé de 4,779 Mds de NIS, soit 0,4% du PIB au cours des neuf premiers mois de 2017 à 24,123 Mds de NIS, soit 1,8% du PIB au cours des neuf premiers mois de 2018.
 
Israel : Calculée en glissement annuel, l’#inflation s’établissait à 0,1% à la fin du mois de septembre 2018.
 
 
Kuwait : Kuwait Airways vient de signer avec Airbus un contrat portant sur l’acquisition de huit exemplaires de l’A330 - 800 Néo. Son montant est évalué à 2,08 Mds de $.
 
Kuwait : D'après les chiffres publiés par le Central Bureau of Statistics, la croissance en volume du #PIB s'est établie à 1,9% entre le deuxième trimestre 2017 et le deuxième trimestre 2018. Elle est évaluée à 0,7% entre le premier semestre 2017 et le premier semestre 2018.
 
Kuwait : Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 9,06 Mds de KWD, soit 29,9 Mds$ à la fin du mois d’août 2017 à 10,35 Mds de KWD, soit 34,1 Mds $ à la fin du mois d’août 2018. 
 
Liban : Goldman Sachs s'attend à ce que le déficit public et le déficit de la balance courante s’établissent respectivement à 10,6% du PIB et à 25,8% du PIB en 2018.
 
Liban : Le nombre et le montant des transactions immobilières ont diminué de 16,8% entre les neuf premiers mois de l'année 2017 et les neuf premiers mois de l'année 2018. 
 
Liban : Le nombre d'agences bancaires pour 100 000 adultes a été ramené d' un peu moins de 30 à la fin 2007 à un peu moins de 24 à la fin 2017.Quant au nombre de Distributeurs Automatiques de Billets (DAB) pour 100 000 habitants, il est passé de 36 à 41 dans le même temps.
 
Liban : D'après le bilan intérimaire que la Banque du Liban publie tous les quinze jours, le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené de 43,56 Mds $ à la fin du mois d'août à 43,52 Mds $ à la fin du mois de septembre.
 
Liban : La croissance des dépôts bancaires du secteur privé (résidents et non-résidents) a été ramenée de 3,9% (soit 6,35 Mds$) au cours des huit premiers mois de l'année 2017 à 2,2% (soit 3,67 mds$) au cours des huit premiers mois de l'année 2018.
 
Qatar : L’indice de production industrielle est passé de 104,7 points en moyenne sur les huit premiers mois de l’année 2017 à 106,4 points en moyenne sur les huit premiers mois de l’année 2018.
 
Qatar : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 0,38% à la fin du mois de septembre 2018.
 
Qatar : Fitch Ratings a maintenu à l'identique la note souveraine de l’Émirat (AA -). Elle est assortie d'une perspective « stable ».
 
Qatar : Qatar Investment Authority (QIA) a porté de 9,6% à 20% sa participation au capital d’Immobiliaria Colonial, groupe immobilier de droit espagnol. Elle en est désormais l’actionnaire le plus important.
 
 
Sources : Ambassade de France en Tunisie, Ambassade de France au Liban. 
 
 
 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.