Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUE

///   L'essentiel des informations économiques à retenir cette semaine pour la zone Afrique du Nord et Moyen-Orient

par Rédaction Ecomnews Med le
Chaque semaine est riche en informations économiques, vous n'avez pas le temps de tout lire ? Vous n'avez pas accès à l'ensemble des informations ? Ecomnews Med est là pour vous concoter comme un bilan hebdomadaire de ce qu'il ne fallait pas rater.

Afrique du Nord 

Le Maroc a lancé le 22 octobre la phase d’expérimentation de son projet de télémédecine. Piloté par la Société marocaine de télémédecine (SMT), le projet a été déployé dans le centre de santé d’Anfgou et d’Imilchil, dans la province de Midelt, dans le village de Zaouïat Ahensal. 

Maroc : Le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun a annoncé à #Rabat, que le gouvernement prévoit des recettes de privatisation de 5 à 6 milliards de dirhams soit 628 millions $, en 2019. 
 
Maroc : Le gouvernement table sur un taux de croissance de 3,2% en 2019 avec une maîtrise de l'inflation à moins de 2% selon le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun. 
 
Tunisie 2018 a été marquée par une hausse des dépôts de longs et moyens termes dans les comptes de la Société Tunisienne de Banques. Les dépôts d'épargne ont augmenté de 11,7% pour atteindre 2,7 Mds de dinars tunisiens et les dépôts à terme ont progressé de 24,1%. 
 
L’opérateur historique Algerie Telecom a participé à l’Exposition spécifique des produits algériens qui se tenait à Nouakchott en Mauritanie. Il voit dans la Mauritanie un des potentiels nouveaux marchés à qui vendre de la connectivité data et générer de nouveaux revenus. 
 
Tunisie : Le Chef du gouvernement, Youssef Chahed et le secrétaire général de l’Union Générale tunisienne du Travail Noureddine Taboubi ont signé un accord sur l’augmentation des salaires dans le secteur public, qui est distinct de la fonction publique nationale. 
 
Tunisie : Concernant la négociation des salaires dans la fonction publique, le dirigeant de l’UGTT, Noureddine Taboubi a réaffirmé l'impératif de trouver un accord de majoration salariale. L’UGTT a émis un préavis de grève générale dans la fonction publique pour le 22 novembre. 
 
 
Le 24 octobre, la Tunisie est parvenue à lever près de 500 M € (570 M $) d’un emprunt obligataire sur les marchés internationaux. La maturité de l'Eurobond est de 5 ans contre 7 ans pour celui de l’année dernière et son taux d’intérêt est de 6,75% contre 5,75% l’année dernière.
 
En marge de la visite en Tunisie du ministre des affaires étrangères français Jean Yves Le Drian, 3 accords de coopération ont été signés entre la France et la Tunisie pour 49 M €.
 
Lors de la visite en Tunisie de Jean Yves Le Drian, 3 accords de coopération ont été signés avec la France pour 49 M € sur le financement de la restauration d’anciens centres urbains (6 M €), aide à la décentralisation (37,9 M €) et pour l'entrepreneuriat social et féminin (5 M €). 
 
Moodys a confirmé la notation des dépôts à long terme de 5 banques de Tunisie (Amen Bank, ATB, BT, BIAT et STB) tandis que leurs perspectives sont passées de stables à négatives, dû à l'attribution d'une perspective négative à la notation souveraine (B2) de la Tunisie. 
 
Le Président de la Tunisie Béji Caïd Essebsi et le Président de EU_Commission Jean Claude Juncker se sont entretenus ce 25/10 à Tunis . Il a annoncé le retrait par l’Europe de la Tunisie des listes noires des pays à haut risque de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. 
 
Libye : Le 21 octobre, le gouverneur de la Banque centrale de Libye CBL, Saddek Elkaber s’est entretenu avec les directeurs de plusieurs banques commerciales du pays. Cet entretien a été l’occasion d’échanger sur le système de compensation bancaire et les paiements électroniques.
 
 
Egypte : Les conditions de marché n’étant pas considérées comme favorables, le lancement du programme de cessions d’actifs publics a été reporté au début de l'année 2019.
 
Egypte : D'après l’enquête conduite sur une base mensuelle par EYnews, le coefficient d’occupation des hôtels 4 et 5 "étoiles" au Caire est passé de 64,2 % au cours des huit premiers mois de l'année 2017 à 70,5 % au cours huit premiers mois de l'année 2018.
 
Egypte : D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le montant des titres publics que les banques commerciales ont en portefeuille est passé de 30,9 % de leur actif brut à la fin du mois d'août 2017 à 31,8 % de leur actif brut à la fin du mois d'août 2018.
 
Egypte : D' après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le ratio de solvabilité des banques commerciales est passé de 14,7 % à la fin juin 2017 à 15,6 % à la fin juin 2018. Le montant des créances douteuses a été ramené de 4,9 % à 4,3 % des prêts bruts. 
 
Egypte : Alors qu'elle était positive à hauteur de 4,52 Mds $ à la fin du mois d'août 2017, la position nette en devises des banques commerciales était négative à hauteur de 2,33 Mds $ à la fin du mois d'août 2018.
 

Moyen-Orient 

 
Qatar Aluminium va lancer à la fin du mois d’octobre une offre publique de vente qui portera sur 49 % de son capital.
 
Qatar : Le trafic « passagers » de l’aéroport international de Doha a augmenté d’un peu plus de 4 % entre les neuf premiers mois de l’année 2017 et les neuf premiers mois de l’année 2018. 
 
Syrie : La production de gaz a été ramenée de 22,1 M de m3/jour en 2010 à 16,4 M de m3/jour à la fin du mois de septembre 2018. Le Ministre du Pétrole estime qu’elle pourrait approcher 19 M de m3/jour à la fin de l’année 2018 et 24,5 M de m3/jour à la fin de l’année 2019.
 
Yemen : D'après le Secrétaire Général Adjoint de l’ONU pour les Affaires Humanitaires, 8,4 millions de personnes sont actuellement en situation de "pré-famine". Leur nombre pourrait atteindre 14 millions si la tendance reste ce qu’elle est.
 
 
Dubai : La première phase de l’extension de la capacité d'accueil de l’aéroport Al Maktoum International, qui est le deuxième aéroport de Dubaï a été reportée de 2025 à 2030.
 
D’après EYnews, c’est à  Abu Dhabi (76,2 %), Dubaï (74,1 %) et Ras Al Khaimah (72,2 %) que le coefficient d’occupation des hôtels 4 et 5 étoiles a été le plus élevé au cours de l’année 2018. C’est à Riyad (52,7 %), Manama (51,7 %) et Mascate (50,3 %) qu’il a été le plus faible.
 
Moodys a maintenu à l'identique la note souveraine de l'Arabie Saoudite (A1). Elle est assortie d'une perspective "stable". La prévision de croissance en volume du PIB a été relevée de 1,3 % à 2,5 % pour l’année 2018 et de 1,5 % à 2,7 % pour l’année 2019.
 
Arabie Saoudite : Le taux de chômage est passé de 12,8 % de la population active (hors expatriés) au deuxième trimestre 2017 à 12,9 % de la population active au deuxième trimestre 2018.
 
Arabie Saoudite : D’après Saudi Aramco, la réhabilitation du terminal sud du port de Yanbu lui permettra d’augmenter ses capacités d’exportation de 3 millions de b/j.
 
Arabie Saoudite : Le montant net des actions vendues par les non-résidents en Bourse de #Riyad s'est établi à 1,07 Md$ au cours de la semaine comprise entre le 14 et le 18 octobre.
 
ArabieSaoudite : Calculée en glissement annuel, l’#inflation s’établissait à 2,1 % à la fin du mois de septembre 2018.
 
Bahrein : Standard and Poor a maintenu à l’identique le classement du système bancaire dans la catégorie 7 sur 10 du Banking Industry Country Risk Assessment (BICRA). Elle comprend également le Maroc, la Roumanie, la Croatie et l’Indonésie.
  
Emirats Arabes Unis : D’après le Dubai Property Chartbook, le montant des transactions immobilières à Dubai a augmenté de 43,9 % entre septembre 2017 et septembre 2018. Il a diminué de 8,8 % dans l’immobilier résidentiel. Le prix de vente moyen du m2 a baissé de 5,4 %. 
 
Iran : D’après l’Agence Internationale de l’Energie, les exportations de petrole brut (hors condensats) auraient été ramenées de 2,4 M de b/j au mois de septembre 2017 à 1,63 M de b/j au mois de septembre 2018. 
 
Iran : Le Groupe d'action financière (GAFI) a prolongé jusqu'au mois de février 2019 le délai accordé à l'Iran pour mettre en conformité sa législation contre le blanchiment de l’argent sale et le financement du terrorisme. Les contre-mesures restent suspendues entretemps.
 
Iran : La Banque centrale prévoit d’injecter 9,5 Mds de $ provenant des exportations de pétrole sur le marché secondaire des changes (NIMA) afin de faciliter l’importation des produits de première nécessité.
 
Israel : D’après les chiffres publiés par le Bureau Central des Statistiques, le nombre des nuitées touristiques a augmenté de 5,5% entre les neuf premiers mois de l’année 2017 et les neuf premiers mois de l’année 2018. 
 
Jordanie : Le Jordan Real Estate Price Index est passé de 120,6 au deuxième trimestre 2017 à 120,9 au deuxième trimestre 2018. Il a été ramené de 111,3 à 109,2 dans le même temps pour ce qui concerne l’immobilier résidentiel.
 
Jordanie : La dette publique est passée de 27,02 Mds de JOD soit 94,1% du PIB, à la fin du mois d’août 2017 à 28,36 Mds de JOD soit 93,9% du PIB prévisionnel de l’année 2018 à la fin du mois d’août 2018.
 
Jordanie : Calculée en glissement annuel, l’Inflation s’établissait à 4,4% à la fin du mois de septembre tandis que l’indice de la production industrielle a diminué de 6,6% entre les huit premiers mois de l’année 2017 et les huit premiers mois de l’année 2018.
 
Jordanie : Le déficit de la balance commerciale a été ramené de 8,57 Mds de $ au cours des huit premiers mois de l’année 2017 à 8,26 Mds de $ au cours des huit premiers mois de l’année 2018.
 
Jordanie : Le Jordan Investor Confidence Index (indice qui est publié mensuellement par le Jordan Strategy Forum) a été ramené de 94,1 au cours des sept premiers mois de l’année 2017 à 82,4 au cours des sept premiers mois de l’année 2018.
 
Koweit : D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le ratio de solvabilité des banques commerciales a été ramené de 18,3 % à la fin juin 2017 à 17,9 % à la fin juin 2018. Le montant des créances douteuses a été ramené de 2,4 % des prêts bruts à 2,1 % des prêts bruts
 
Koweit : D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, la rentabilité moyenne des actifs des banques commerciales est passée de 1,1 % à la fin du mois de juin 2017 à 1,2 % à la fin du mois de juin 2018. Quant à celle des fonds propres, elle est passée de 8,8 % à 10,1 % 
 
Koweit : Calculée en glissement annuel, l’Inflation s’établissait à 0,3% à la fin du mois de septembre. L’excédent de la balance commerciale est passé de 3,1 Mds de KWD soit 10,2 Mds$ au premier semestre 2017 à 5 Mds de KWD soit 16,5 Mds$, au premier semestre 2018.
 
 
Liban : Le nombre des nouveaux permis de construire et la superficie qu'ils couvrent ont diminué respectivement de 16,5 % et de 24,7 % entre les neuf premiers mois de l'année 2017 et les neuf premiers mois de l'année 2018.
 
Liban : Le montant de la dette publique est passé de 77,3 Mds de $ soit 150,1 % du PIB, à la fin du mois d'août 2017 à 83,7 Mds de $, soit 156,2 % du PIB à la fin du mois d'août 2018.
 
Liban : Le coefficient d’occupation des hôtels 4 et 5 « étoiles » à #Beyrouth a été ramené de 64,3% au cours des 8 premiers mois de 2017 à 62,6% au cours des 8 premiers mois de 2018. Le nombre des touristes a augmenté de 3,9% entre les 9 premiers mois de 2017 et 2018 #Tourisme 
 
Liban : D’après @GlobalBlue les dépenses exposées par les touristes et donnant lieu au remboursement de la TVA ont augmenté de 5,4 % entre les neuf 2017 et 2018. A titre comparatif, elles avaient augmenté de 7 % entre 2016 et  2017.
 
Liban : Le déficit de la balance commerciale est passé de 10,57 Mds de $ au cours des huit premiers mois de l'année 2017 à 11,47 Mds de $ au cours des huit premiers mois de l'année 2018. 
 
Liban : La #croissance en volume de l’indicateur synthétique de la Banque du Liban s'est établie à 1,8 % entre 2017 et les 2018. A titre comparatif, elle s'était établie à 5,8 % entre les huit premiers mois de 2016 et les huit premiers mois de 2017.
 
Liban : Calculée en glissement annuel par l’Administration Centrale des Statistiques, l’inflation s’établissait à 6,53% à la fin de septembre. Calculée en moyenne, elle est passée de 4,36% sur les neuf premiers mois de 2017 à 6,31% sur les neuf premiers mois de 2018.
 
Oman : Le nombre des touristes a été ramené de 2,2 millions au cours des huit premiers mois de l'année 2017 à 2,1 millions au cours des huit premiers mois de l'année 2018.
 
Oman : Le déficit public a été ramené de 2,585 Mds d’OMR soit 9,3 % du PIB au cours des sept premiers mois de l'année 2017 à 1,646 Md d'OMR soit 5,3 % du PIB au cours des sept premiers mois de l'année 2018.
 
Oman La production de pétrole est passée de 969 300 b/j au cours des 9 premiers mois de 2017 à 972 400 b/j au cours de 2018. Les exportations sont passées de 805 100 b/j à 815 300 b/j dans le même temps. Le prix moyen du baril exporté est de 67,2 $ contre 50,6 $ en 2017.
 
Oman : Le coefficient d’occupation des hôtels 3 et 5 « étoiles » est passé de 54,6 % sur les 8 premiers mois de 2017 à 56,5 % sur les 8 premiers mois de 2018. 
 
Oman : Les avoirs extérieurs de la Banque Centrale ont été ramenés de 17,5 Mds$ à la fin août 2017 soit 6,7 mois d’importations de biens et services, à 14,6 Mds$ à la fin août 2018 soit 5,3 mois d’importations de biens et services. Leur montant était de 19,4 Mds$ en janvier 2018
 
Oman : D’après les statistiques officielles (NCSI), le nombre des travailleurs expatriés aurait été ramené de 1,9 million à 1,8 million entre la fin du mois de septembre 2017 et la fin du mois de septembre 2018. 
 
Oman : Le trafic « passagers » de l’aéroport international de Mascate a augmenté de 9,8% entre les neuf premiers mois de 2018 et les neuf premiers mois de l’année 2017. Quant au trafic « passagers » de l’aéroport de Salalah, il a diminué de 10% sur la même période.
 
Oman : Le montant des transactions immobilières a diminué de 1,9 % entre les neuf premiers mois de l’année 2017 et les neuf premiers mois de l’année 2018 #immobilier 
 
Oman : Le Sultanat a levé 1,5 Md de $ à échéance de sept ans sur le marché des obligations islamiques (sukuks). La demande a été plus de deux fois supérieure à l’offre.
 
Palestine : Calculé hors arriérés de paiement, le montant de la dette publique a été ramené de 2,526 Mds$ soit 17,4 % du PIB, à la fin du mois de septembre 2017 à 2,356 Mds$ soit 15,7 % du PIB, à la fin du mois de septembre 2018.
 
Palestine : Les montants décaissés au titre de l’aide extérieure ont été ramenés de 1,617 Md de NIS au cours des neuf premiers mois de l'année 2017 à 1,53 Md de NIS au cours des neuf premiers mois de l'année 2018.
 
Palestine Avant prise en compte de l’aide extérieure, le déficit public est passé de 2,66 Mds de NIS soit 5,1% du PIB au cours des 9 premiers mois de 2017 à 2,675 Mds de NIS à septembre 2018. Après prise en compte de l’aide extérieure, il est de 1,145 Md de NIS soit 2,2% du PIB. 
 
Si vous avez raté les précédents numéros de "Ce qu'il ne fallait pas rater au Moyen-Orient et en Afrique du Nord" vous trouvez les articles ci dessous. 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.