Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Panorama des dernières actualités économiques à savoir pour la région Moyen-Orient Afrique du Nord

par Denys Bédarride le
Avec plus de 70 informations économiques sélectionnées, Ecomnews Med vous propose un tour d'horizon sur l'actualité des pays de la zone Moyen-Orient Afrique du Nord (MENA), du Maroc au Liban en passant par l'Arabie Saoudite, le Qatar, la Jordanie ou l'Iran....

Les pays les plus mal classés sont le Liban (qui est passé de la 133ème à la 142ème place), l’Irak (qui est passé de la 168ème à la 171ème place) et les pays en situation de conflit (Syrie, Yémen) dans l'édition 2019 du Doing Business. 

Transport aérien : Air Arabia, compagnie low cost qui opère à partir de Sharjah est en discussion avec Airbus, Boeing et Embraer pour commander une centaine d’appareils dans le courant de l'année 2019. 

Jordanie : Le montant des avoirs en devises de la Banque Centrale (Readily Available Reserves) a été ramené de 12,32 mds$ à la fin du mois de septembre 2017 à 11,72 mds$ à la fin du mois de septembre 2018.

Koweït : D'après les prévisions de la National Bank of Kuwait, le déficit public (calculé après transfert au Fonds de Réserve des Générations Futures) serait ramené de 4,8 Mds de KWD, soit 13,4% du PIB au cours de 2017/2018 à 2,4 Mds de KWD (soit 5,8% du PIB) au cours de 2018/2019

Palestine : L’indice des prix à la production a augmenté de 2,2% entre les neuf premiers mois de l’année 2017 et les neuf premiers mois de l’année 2018.

Palestine : Le déficit de la balance commerciale est passé de 2,823 Mds$ au cours des huit premiers mois de l’année 2017 à 3,035 Mds$ au cours des huit premiers mois de l’année 2019.

Zoom en Egypte :

  • IMF News a annoncé être parvenu à un accord de principe avec l’Egypte sur le décaissement d'une nouvelle tranche de prêt pour 2 Mds de $ en faveur de ce pays d’Afrique du Nord. Cette nouvelle tranche de prêt portera à 10 Mds de $ le montant déjà décaissé à l’Egypte.
  • Orascom Investment Holding (ex Orascom Telecom Media and Technology Holding) un conglomérat détenu par le milliardaire égyptien Naguib Sawiris a annoncé son intention d’acquérir 30% du capital du groupe local de services financiers Sarwa Capital en novembre prochain 

  • L’Egypte et l’Allemagne ont signé un protocole de coopération économique pour 129 millions d’€ lors de la visite de 4 jours du président Abdel Fattah al-Sissi à Berlin. C’était à l’occasion de la réunion du comité de coopération germano-égyptien de Berlin 
  • Le recours à l’endettement extérieur serait plafonné à 16,73 Mds$ au cours de l'année fiscale 2018/2019, dont 10,51 Mds$ pour faire face aux échéances de la dette extérieure.
  • La prévision de croissance associée au projet de budget pour l’année fiscale 2019/2020 s'établirait à 6%. L'objectif serait de limiter le déficit public à 8% du PIB.
  • D' après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le service de la dette publique (principal et intérêts) aurait atteint 111,83 mds d’EGP (soit 2,1% du PIB) au cours des deux premiers mois de l'année fiscale 2018/2019.
  • D'après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le déficit public est passé de 74,58 Mds d’EGP (soit 1,7% du PIB) au cours des 2 premiers mois de 2017/2018 à 83,91 Mds d’EGP (soit 1,6% du PIB) au cours des 2 premiers mois de 2018/2019.
  • Le montant des intérêts payés au titre de la dette publique est passé de 59,21 Mds d’EGP (soit 39,8% des dépenses publiques) au cours des deux premiers mois de 2017/2018 à 85,78 Mds d’EGP (soit 46,6% des dépenses publiques) au cours des deux premiers mois de 2018/2019.
  • La Banque Misr a vendu sa participation (2%) au capital de Samba Financial Group. Le montant de la transaction est évalué à 370 M$.

 Zoom en Tunisie :

  • La firme de Tunisie Servicom Holding a mobilisé 37,2 M de dinars tunisiens soit 12,9 M $ auprès de Gem Global Yield Fund LLC Scs, un fonds d’investissement basé au Luxembourg pour renforcer les fonds propres de Servicom SA, dans laquelle elle est actionnaire à hauteur de 29,8 %.
  • La Tunisie gagne huit places dans le classement du rapport Doing Business 2019 de la Banque Mondiale @Banquemondiale 

  • Le Président de la République tunisienne, Beji Caid Essebsi a participé à la conférence « Compact with Africa » dans le cadre du sommet du G20 à Berlin, où il s’est entretenu avec la directrice générale du FMI

  • Quatre accords de financement ont été signés entre la Tunisie et l’Union Européenne pour un montant total de 270M €, à l’occasion de la visite à #Tunis du Président de la Commission européenne

  • L’Assemblée des représentants du peuple a adopté un projet d’accord de crédit avec l’Agence Française de Développement (AFD) d’un montant de 75 millions d'€. 

  • Le groupe français @SilverprodGroup a ouvert une nouvelle filiale en Tunisie. 

  •  La Banque Mondiale a publié son rapport annuel Doing Business 2019, dans lequel elle évalue 190 économies à travers le monde. La Tunisie a gagné 8 places par rapport à l’évaluation précédente publiée un an plus tôt, et se situe désormais au 80ème rang mondial.

  • La Tunisie est très compétitive pour les conditions de création d’une entreprise (score 90,23/100 et 63ème rang mondial), de la capacité à fournir de l’électricité (82,42/100 et 51ème rang mondial) et à résoudre les problèmes d’insolvabilité (54,19/100 et 67ème rang mondial)

  • La Tunisie est moins bien classée pour l’obtention de crédit (50/100 et 99ème rang mondial) et le paiement des taxes (62,25/100 et 133ème rang mondial malgré une amélioration de 2,11 points par rapport à 2017) et occupe le 5ème rang parmi les 20 pays de la MENA. 

  • L’objectif fixé par le gouvernement national est que la Tunisie intègre le top 50 global et le top 3 des Etats d’Afrique et du Monde arabe d’ici 2020.

  • Silver prod Group éditeur et intégrateur de solutions de gestion globale, a annoncé l’ouverture officielle d’un bureau à Tunis. La nouvelle filiale, baptisée SFX, sera composée à la fois d’experts en développement informatique et de consultants.

  • Silver prod Group éditeur et intégrateur de solutions de gestion globale, a annoncé l’ouverture officielle d’un bureau à Tunis mais il a aussi fait part de son intention d’ouvrir une nouvelle académie dédiée à la formation aux métiers du numérique également à Tunis.

Liban

Zoom sur le Liban 

  •  L’encours des certificats de dépôts (CDs’) émis (en monnaie locale ou en dollars) par la Banque du Liban est passé de 45,29 Mds$ (soit 87,9% du PIB) à la fin du mois d'août 2017 à 54,78 Mds$ (soit 102,2% du PIB) à la fin du mois d'août 2018.
  • La rémunération moyenne des dépôts en monnaie locale est passée de 5,53% au mois de septembre 2017 à 7,39% au mois de septembre 2018. Quant à celle des dépôts en dollars, elle est passée de 3,65% à 4,36% dans le même temps.
  • Le nombre des nouveaux permis de construire et la superficie qu'ils couvrent ont diminué respectivement de 13,3% et de 23% entre les neuf premiers mois de l'année 2017 et les neuf premiers mois de l'année 2018. 
  •  Le Retail Sales Indicator, qui est publié par la Lebanese Franchise Association a diminué de 9,5% entre le premier semestre 2017 et le premier semestre 2018.
  • D'après les chiffres publiés par la Banque du Liban, le déficit de la balance des paiements est passé de 190 M$ au cours des neuf premiers mois de l'année 2017 à 1,311 Md$ au cours des neuf premiers mois de l'année 2018.
  • Liban L’indice de confiance des consommateurs, qui est calculé sur une base mensuelle et publié sur une base trimestrielle est passé de 58,4 au 3ème trimestre 2017 à 75,3 au 3ème trimestre 2018. Calculé sur les 9 premiers mois de 2018, il est passé de 57,2 en 2017 à 70,1 en 2018.
  •  D’après le bilan intérimaire que la Banque du Liban publie tous les quinze jours, le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené de 43,52 Mds$ à la fin du mois de septembre à 43,15 Mds$ à la fin du mois d’octobre.

 

Zoom sur l'Arabie Saoudite

  • Le montant brut des avoirs extérieurs de la Saudi Arabian Monetary Authority est passé de 484,8 Mds$ soit 28,5 mois d’importations de biens et services à la fin septembre 2017 à 506,8 Mds$ soit 28,7 mois d’importations de biens et services à la fin septembre 2018
  • Le solde de la balance courante est passé d'un déficit de 633 M$ au premier semestre 2017 à un excédent de 28,57 Mds$ au premier semestre 2018.
  • Le montant des flux bruts d’investissement direct est passé de 886 M$ au premier semestre 2017 à 1,751 Md$ au premier semestre 2018.
  • Jadwa Investment évalue à 1,1 million le nombre des travailleurs expatriés qui ont quitté le Royaume depuis la fin de l'année 2017 et la part des femmes dans la population active est passée de 17,4% au deuxième trimestre 2017 à 19,6% au deuxième trimestre 2018.
  • D'après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le déficit budgétaire a été ramené de 121,46 Mds de SAR (soit 4,7% du PIB) au cours des 9 premiers mois de 2017 à 48,98 Mds de SAR (soit 1,7% du PIB) au cours des neuf premiers mois de 2018.
  • Le Royaume vient d’annuler les créances qu’il avait sur les pays les moins avancés (PMA) à hauteur de 6 Mds$. La décision qu’il a prise s'inscrit dans le cadre de la Kingdom Debt Relief Initiative.
  •  Oman : D’après Fitch Ratings, le déficit public s’établirait à 7,9% du PIB en 2018 et à 6% du PIB en 2019. Le déficit public a été ramené de 2,776 Mds d’OMR (soit 10,2% du PIB) au cours des 8 premiers mois de 2017 à 1,832 Md d’OMR (soit 5,8% du PIB) au cours de 2018.

     

Zoom sur Bahrein 

  • Nogaholding dont le capital est contrôlé par l’Etat et qui est noté BB- par Fich envisage de lever à bref délai 1 Md$ sur le marché international des capitaux, dont 500 M$ à échéance de 6 ans et 500 M$ à échéance de 10 ans, moyennant un taux de 8,5%. 
  • D' après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le montant des flux bruts d’investissement direct s’est établi à 540 M$ au premier semestre 2018. A titre comparatif, il s'était établi à 519 M$ (soit 1,5% du PIB) sur l’ensemble de l'année 2017.
  • D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le déficit de la balance courante s'est établi à 1,72 Md$ (soit 4,4% du PIB) au premier semestre 2018. A titre comparatif, il s'était établi à 1,6 Md$ (soit 4,5% du PIB) sur l’ensemble de l'année 2017.
  • D' après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le solde de la balance des paiements est passé d'un excédent de 166 M$ sur l’ensemble de l'année 2017 à un déficit de 166 M$ au premier semestre 2018.
  • Le montant de la dette domestique est passé de 10,512 Mds de BHD (soit 79,2% du PIB) à la fin du mois de septembre 2017 à 11,739 Mds de BHD (soit 88,4% du PIB) à la fin du mois de septembre 2018.
  • Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale a été ramené de 3,439 Mds$ (soit sept semaines d’importations de biens et services) à la fin de septembre 2017 à 1,486 Md$ (soit trois semaines d’importations de biens et services) à la fin de septembre 2018.
Emirats Arabes Unis

Zoom sur les Emirats Arabes Unis

  • Les Emirats Arabes Unis (qui sont remontés de la 11ème à la 21ème place), #Israel (qui est remonté de la 54ème à la 49ème place) et Bahreïn (qui est remonté de la 64ème à la 62ème place) sont les pays du #MoyenOrient les mieux classés dans l'édition 2019 du Doing Business 
  • D'après les chiffres publiés par le Dubai Statistics Center, la population de #Dubai comptait 4,291 millions d’habitants à la fin du mois de septembre 2018. La part des non-résidents est évaluée à un peu moins de 27%.
  • Citi qui est présent aux Émirats depuis 1964 a obtenu la licence nécessaire pour ouvrir une agence à l’#AbuDhabi Global Market (AGDM).
  • Le trafic « passagers » de l’Aéroport International de #Dubai est passé de 66,569 M sur les 9 premiers mois de 2017 à 67,724 M sur 2018, soit une augmentation voisine de 1,7%. Quant au trafic « fret », il a diminué de 1,3% dans le même temps 
  • D'après l’enquête conduite par Cavendish Maxwell sur le marché de l’#immobilier résidentiel à Dubai, le niveau des prix a baissé de 3,4% à la vente et de 6% à la location entre le 3ème trimestre 2017 et le 3ème trimestre 2018. 
  • D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le ratio de solvabilité des banques commerciales a été ramené de 18,7% à fin septembre 2017 à 18,2% à fin septembre 2018. Quant à leur ratio de liquidité, il a été ramené de 17,6% à 16,1% dans le même temps
  • Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale a été ramené de 93,71 Mds$ (soit un peu plus de trois mois d’importations de biens et services) à la fin septembre 2017 à 89,12 Mds$ à la fin septembre 2018.
  • La Fédération vient d’adopter une nouvelle loi sur la lutte contre le blanchiment d’argent sale et le financement du terrorisme (AML/CFT). Elle prévoit de mettre en place une entité chargée d’instruire les dossiers et les problèmes qui lui auront été signalés

Zoom en Irak : 

  • L’Institut de Finance Internationale s’attend à ce que la croissance en volume du PIB (qui a été négative en 2017) s’établisse à 2,8% en 2018 et à 3,7% en 2019. Le solde des comptes publics passerait d’un déficit de 2,3% du PIB en 2017 à un excédent de 1,3% du PIB en 2018
  • L’excédent dégagé par la balance courante s’établirait à 12,6% du PIB en 2018 et à 7,6% du PIB en 2019. Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale augmenterait dans des proportions significatives, passant de 57,1 Mds$ à la fin 2018 et à 67,1 Mds$ à la fin 2019
  • Les exportations de pétrole sont passées de 3,254 M de b/j au cours des dix premiers mois de 2017 à 3,487 M de b/j au cours de 2018. Quant à leur montant, il est passé de 46,854 Mds$ à 72,071 Mds$ dans le même temps. Le prix moyen du baril exporté s’est établi à 67,40 $.

 

Zoom sur l'Iran :

  • Calculée en glissement annuel, l’#inflation s’établissait à 36,9% à la fin du mois d’octobre 2018. 
  • La National Iranian Oil Company (NIOC) a procédé le 28 octobre à ses premières ventes de #petrole au secteur privé via l’Iran Energy Exchange (IRENEX). Sur le million de barils proposé, 280 000 ont été vendus à un acheteur unique au prix de 74, 85$ par baril. 
  • D’après l’Organisation du Patrimoine Culturel, de l'Artisanat et du Tourisme (ICHTO), le nombre de touristes aurait atteint 5,11 millions au cours de l’année 2017/2018, soit une augmentation de 4,3%. 
  • Les exportations des entreprises françaises en Iran ont bondi à 1,5 milliard d'€ sur ces 2 dernières années. Le fait que Donald Trump rétablisse les sanctions américaines contre l'Iran à partir du 4 novembre va sonner comme un très gros coup dur pour les entreprises françaises
Qatar

Zoom sur le Qatar :

  • L’excédent dégagé par la balance commerciale est passé de 101 Mds de QAR, soit 27,75 Mds$ au cours des neuf premiers mois de 2017 à 140,6 Mds$ soit 38,63 Mds$ au cours des neuf premiers mois de 2018.
  • D’après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le solde des comptes publics est passé d’un déficit de 14,235 Mds de QAR (soit 5,6% du PIB) au premier semestre 2017 à un excédent de 7,107 Mds de QAR, soit 2,1% du PIB au premier semestre 2018.
  • Les avoirs extérieurs (hors avoirs en or) de la Banque centrale sont passés de 15,3 Mds$ à la fin du mois de septembre 2017 à 25,8 Mds$ à la fin du mois du septembre 2018.
  • Le Real Estate Price Index (qui est calculé sur une base mensuelle et publié sur une base trimestrielle par la Banque Centrale) a baissé de 9,9% entre les neuf premiers mois de 2017 et les neuf premiers mois de 2018.
  • Le montant des dépôts bancaires des non-résidents est passé de 39,2 Mds$ à la fin du mois de septembre 2017 à 46,7 Mds$ à la fin du mois de septembre 2018. Quant à celui des dépôts bancaires du secteur public, il a été ramené de 83,1 Mds$ à 80,2 Mds$ dans le même temps.
  • L’Emir a promulgué une nouvelle loi autorisant les non-résidents à accéder à la propriété d’un bien immobilier dans les zones qui seront définies ultérieurement par le Conseil des Ministres.

Zoom sur la Libye : 

  • Le gouverneur de la Banque centrale de Libye (CBL) et le président de la compagnie pétrolière nationale se sont entretenus pour évoquer les difficultés rencontrées par l’entreprise publique.
  • Le président du Conseil présidentiel a rencontré plusieurs hauts responsables du pays afin d’évoquer les problèmes liés à la mise en œuvre des réformes économiques approuvées précédemment.  
  • Le président du Conseil présidentiel Fayez Al-Sirraj s’est entretenu avec le gouverneur de la Banque centrale (CBL), Al-Siddiq Al-Kabeer, le Chef du Bureau de l'audit, Khalid Shakshak, le ministre des Finances, Faraj Bumatari et le ministre de l'Economie Ali Al- Essawi
  • Le gouverneur de la Banque centrale (CBL), Al-Siddiq Al-Kabeer a récemment déclaré que le pays parviendrait à l’équilibre budgétaire en 2018, en raison de l’amélioration des performances de la compagnie pétrolière nationale et du ralentissement de l’inflation. 
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.