Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUE

///   Rubrique : Les nouvelles économiques de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord

par Rédaction Ecomnews Med le
Comme chaque semaine nous passons en revue les actualités économiques des pays de la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA). Cette semaine de la Tunisie au Qatar nous avons sélectionné pour vous ce qu'il ne fallait pas rater.

Afrique du Nord

 
Tunisie : Expensya, une firme franco-tunisienne qui développe des solutions web et mobile de gestion des frais professionnels (notes de frais, indemnités Km) a levé 4,5 millions $ auprès notamment du fonds français ISAI qui finance des sociétés internet en phase de démarrage
 
Tunisie : L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté le 10 décembre, le projet de la loi de finances (PLF) pour l'année 2019 dans sa globalité (113 voix pour, 36 contre et 11 abstentions) 
 
Tunisie Loi de finances (PLF) pour l'année 2019 : Un article a été ajouté concernant le report de l’application de la hausse de l’impôt sur les bénéfices des sociétés (IS) de 25% à 35% au 1er janvier 2020 au lieu du 1er janvier 2019 comme décrété dans la LF 2018. 
 
Tunisie : Le 3ème cycle des négociations commerciales liées à l’Accord de Libre-Echange Complet et Approfondi ALECA s’est tenu du 10 au 14 décembre 2018. Ce 3ème round des négociations doit confirmer l’accélération des négociations commerciales observée lors du cycle précédent
 
Tunisie : La dette publique atteindrait 73,7% du PIB en 2018 contre 70,7% du PIB en 2017 et la dette extérieure brute s’élèverait à 102,8% du PIB en 2020 contre 87,5% du PIB en 2017 et 60,1% en 2014. 
 
La Tunisie devra selon Fitch Ratings améliorer durablement le solde de sa balance courante, entraînant une réduction des besoins de financement extérieur et une amélioration des réserves en devises et éviter les évolutions politiques ou les troubles sociaux 
 
Le Conseil d'Administration de la Banque Centrale de Tunisie a tenu sa réunion périodique le 10 décembre. Au terme de cette réunion, il a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt directeur à 6,75%, prenant acte de la stabilisation de l’inflation à +7,4% en novembre 2018 
 
Tunisie : Le gouverneur de la Banque Centrale a indiqué que les mesures permettant de limiter les paiements en espèces et le développement de l’économie parallèle entreront en vigueur dès juin 2019. Une circulaire portant sur cette nouvelle mesure prendra effet avant fin 2018. 
 
Le dinar libyen s’est apprécié face au $ sur le marché noir atteignant 1 USD = 4,83 LYD. Il était tombé sous la barrière de 1 USD = 5 LYD le 2 décembre. L’appréciation de sa monnaie est dûe aux douanes libyennes qui ont mieux réglementer les entrées de marchandises en Libye.
 
Libye : Le taux de change officiel du dinar libyen et son taux de change pratiqué au marché noir devraient converger vers le taux de 1 USD = 3 LYD début 2019.
 
Egypte : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 15,7% à la fin de novembre (au lieu de 17,7% à la fin d’octobre). Calculée en moyenne, elle a été ramenée de 30,7% sur les cinq premiers mois de 2017/2018 à 15,4% sur les cinq premiers mois de 2018/2019.
 
Egypte : Le montant des intérêts payés au titre de la dette publique est passé de 75,89 Mds d’EGP soit 35,4 % des dépenses publiques au cours des trois premiers mois de 2017/2018 à 109,54 mds d’EGP soit 39,7 % des dépenses publiques au cours des trois premiers mois de 2018/2019.
 
Egypte : Le montant du service de la dette publique est passé de 127,92 Mds d’EGP (soit 3 % du PIB) au cours des trois premiers mois de l’année fiscale 2017/2018 à 159,7 Mds d’EGP (soit 3,1 % du PIB) au cours des trois premiers mois de l’année fiscale 2018/2019.
 
Egypte : Le déficit public est passé de 82,25 Mds d’EGP (soit 1,9 % du PIB) au cours des trois premiers mois de l’année fiscale 2017/2018 à 102,36 Mds d’EGP (soit 1,9 % du PIB) au cours des trois premiers mois de l’année fiscale 2018/2019. 
 

Moyen-Orient

 
Hydrocarbures : Les pays producteurs de pétrole sont convenus de réduire leur production de 1,2 million de b/ pour une période de six mois à compter du début de l'année 2019.
 
Arabie Saoudite : D'après les chiffres publiés par la General Authority for Statistics, l’excédent dégagé par la balance commerciale est passé de 60,1 Mds $ au cours des neuf premiers mois de l'année 2017 à 117,8 Mds $ au cours des neuf premiers mois de 2018.
 
Arabie Saoudite : Le bénéfice dégagé par les sociétés cotées en Bourse est passé de 89,3 Mds de SAR soit 23,81 Mds$ au cours des neuf premiers mois de 2017 à 89,9 Mds de SAR soit 23,97 mds$ au cours des neuf premiers mois de 2018.
 
Arabie Saoudite : D’après les chiffres que vient de publier la SAMA, le montant des prêts immobiliers est passé de 4,04 Mds$ sur les 10 premiers mois de 2017 à 5,43 Mds$ sur les 10 premiers mois de 2018, soit une augmentation de 35%.
 
Bahrein : S&P a maintenu à l’identique la note du fonds souverain du Royaume, Mumtalakat (B+/B). Elle est assortie d’une perspective « stable ». 
 
 
Emirats Arabes Unis : Le nombre des touristes a été le même à #Dubaï au cours des neuf premiers mois de l'année 2018 qu’au cours des neuf premiers mois de l'année 2017 soit 11,58 millions. 
 
Emirats Arabes Unis : Le trafic "passagers" de l’Aéroport International de Dubai a augmenté de 1,5 % entre les dix premiers mois de 2017 et les dix premiers mois de 2018. Quant au trafic "fret", il a diminué de 0,9 % dans le même temps. 
 
Emirats Arabes Unis : Le trafic « passagers » de l’aéroport Dubaï World Central (DWC) a baissé de 1,9 % entre les neuf premiers mois de 2017 et les neuf premiers mois de 2018. Quant au trafic "fret", il a augmenté de 3,5 % dans le même temps. 
 
Emirats Arabes Unis : Abu Dhabi National Oil Company Distribution vient d’ouvrir ses 9 premières stations-services en Arabie saoudite. Quant à Emirates National Oil Company, elle prévoit de constituer un réseau de 45 stations-services en Arabie saoudite dans les 5 années à venir.
 
Iran : Après Air France KLM et British Airways , Alitalia devrait cesser de desservir Téhéran à compter du début de l’année 2019. Les seules compagnies européennes qui desserviront Téhéran après la fin du mois de janvier 2019 sont lufthansa et austrian.
 
Israel : D'après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le déficit budgétaire est passé de 3,272 Mds de NIS (soit 0,3 % du PIB) au cours des onze premiers mois de 2017 à 24,86 Mds de NIS (soit 1,9 % du PIB) au cours des onze premiers mois de 2018
 
Israel : L’Etat d’Israel est devenu le 38ème membre du Groupe d’Action Financière GAFI.
 
Jordanie : Le montant des engagements pris par les #EtatsUnis en matière d'aide civile est passé de 812 M$ en 2017 à 1,081 Md$ en 2018.
 
Jordanie : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 4,5% à la fin du mois de novembre 2018 
 
Koweit : La Direction Générale de l’Aviation Civile a retiré sa licence d’exploitation à Wataniya Airways. 
 
Koweit : Le montant des avoirs extérieurs (or inclus) de la Banque Centrale est passé de 28,7 Mds$ à la fin du mois d’octobre 2017 à 34,6 Mds$ à la fin du mois d’octobre 2018.
 
Koweit : Calculé avant transfert au Fonds de Réserve des Générations Futures, le solde budgétaire serait passé d’un déficit de 7,6 Mds$ au cours des sept premiers mois de 2017/2018 à un excédent de 6,2 Mds$ au cours des sept premiers mois de 2018/2019.
 
Liban : Le taux de dollarisation des dépôts bancaires est passé de 67,27% à la fin du mois d’octobre 2017 à 69,51 % à la fin du mois d’octobre 2018.
 
Liban : Le trafic « passagers » de l’aéroport international de Beyrouth a augmenté de 7,3% entre les onze premiers mois de 2017 et les onze premiers mois de 2018. 
 
Liban : Le nombre des touristes a augmenté de 5% entre les dix premiers mois de l'année 2017 et les dix premiers mois de l'année 2018.  
 
Liban : Le montant de la dette publique est passé de 78,5 Mds$ soit 144,8% du PIB, à la fin du mois d’octobre 2017 à 84 Mds$ soit 148,1% du PIB, à la fin du mois d’octobre 2018.
 
Liban : D’après Goldman Sachs, la croissance en volume du PIB serait ramenée de 1,2% en 2017 à 1% en 2018 avant d’atteindre 1,8% en 2019. Le déficit public passerait de 6,9% du PIB en 2017 à 10,5% du PIB en 2018 et à 11,2% du PIB en 2019. 
 
Liban : Le taux de croissance des dépôts bancaires (Résidents et Non-Résidents) a été ramené de 7,2 % entre le mois d’octobre 2016 et le mois d’octobre 2017 à 1,8 % entre le mois d’octobre 2017 et le mois d’octobre 2018.
 
Liban : La rémunération moyenne des dépôts en monnaie locale est passée de 5,55% au mois d’octobre 2017 à 7,39% au mois d’octobre 2018. Celle des dépôts en dollars est passée de 3,67% à 4,40% dans le même temps.
 
Liban : L’encours des certificats de dépôt émis par la Banque du Liban est passé de 45,15 Mds$ soit 83,3% du PIB, à la fin d’octobre 2017 à 54,79 Mds$ soit 96,6% du PIB, à la fin d’octobre 2018. 
 
Liban : Le taux moyen des crédits libellés en monnaie locale est passé de 8,22% au mois d’octobre 2017 à 9,24% au mois d’octobre 2018. Quant à celui des crédits libellés en dollars, il est passé de 7,40% à 8,18% dans le même temps. 
 
Oman : Calculée en glissement annuel, l’inflation s'établissait à 1,1% à la fin du mois de novembre 2018 et S&P a maintenu à l'identique la note souveraine du Sultanat (BB-/B). Elle est assortie d'une perspective "stable ».
 
Oman : Le ratio prêts/dépôts des banques commerciales est passé de 107,3% à la fin du mois de septembre 2017 à 110,8% à la fin du mois de septembre 2018.
 
Palestine : Le montant des avoirs extérieurs de la Palestine Monetary Authority est passé de 435,4 M$ (soit 19 jours d’importations de biens et services) à la fin de novembre 2017 à 505,6 M$ (soit 21 jours d’importations de biens et services) à la fin de novembre 2018. 
 
Palestine : L’indice de la production industrielle a été ramené de 107,55 au cours des dix premiers mois de 2017 à 102,35 au cours des dix premiers mois de 2018. Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 0,09% à la fin du mois de novembre 2018. 
 
Qatar : Qatar Petroleum est en passe de prendre une participation de 10% dans trois des "blocs" qu'exxon mobil est en train d’explorer au large du Mozambique. 
 
Qatar : S&P a maintenu à l'identique la note souveraine de l'Emirat (AA-/A-1+). La perspective dont elle est assortie a été relevée de "négative" à "stable ».
 
Qatar : S&P a maintenu à l'identique la note de Qatar Bank, Doha Bank Qatar, Qatar Islamic et Commercial Bank of Qatar. La perspective dont elle est assortie a été relevée de « négative » à « stable ». 
 
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.