Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Ce qu'il ne faut pas rater de l'information économique dans la région Moyen-Orient Afrique du Nord

par Denys Bédarride le
Votre rubrique hebdomadaire vous propose un condensé de l'essentiel à retenir cette semaine. Du Maroc à l'Iran en passant par Israël et l'Egypte, découvrez notre sélection...
 
La  Banque Mondiale estime que l’économie de l'Algerie devrait croître de 2,3% en 2019 et de 1,8% en 2020. Le taux de croissance de 2,3% prévu en 2019 est supérieur à sa précédente estimation de 2% datant de juin 2018. 
 
Algerie : La prévision actualisée de la #croissance pour 2019 reste légèrement en baisse comparée à 2018, année durant laquelle le PIB de l’Algérie a enregistré une progression de 2,5%.
 
Zoom sur l'Egypte : 
 
Calculé en termes nets, le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 37,02 Mds$ (soit 6,2 mois d’importations de biens et services) à la fin décembre 2017 à 42,55 Mds$ (soit 6,5 mois d’importations de biens et services) à la fin décembre 2018.
 
Turkish Airlines envisage de mettre en place dans les semaines ou les mois à venir deux vols par semaine entre Moscou via #Istanbul et deux des stations balnéaires de la Mer Rouge, Charm El Cheikh et Hurghada. 
 
Calculée en glissement annuel, l’#inflation s’établissait à 14,1% à la fin du mois de décembre 2018 au lieu de 21,9% à la fin du mois de décembre 2017.
 
 
Zoom sur l'Iran : 
 
Le projet de loi relatif à la lutte contre le blanchiment d'argent a été entériné par le Conseil de Discernement. C’est un des trois textes que l'Iran doit adopter pour éviter l’introduction des contre-mesures du GAFI.
 
D’après le Bureau Central des Statistiques, le taux de chômage s'élevait à 11,7% de la population active à la fin du mois d'octobre 2018, soit un niveau identique à celui du mois d’octobre 2017.
 
La Chambre de Commerce et d'Industrie a publié pour la première fois un Purchasing Manager Index (PMI). Il est directement de la méthodologie utilisée par IHS Markit. Calculé en moyenne sur les trois derniers mois de l'année 2018, il s'établissait à 39,21.
 
La banque Pasargad pourrait ouvrir une succursale en #Inde. Pasargad est inscrite sur la liste des «Specially Designated Nationals» qui est élaborée par l'Office of Foreign Assets Control (OFAC). Elle ne fait pas l’objet de sanctions secondaires de la part des #EtatsUnis
 
D’après l’Organisation du Patrimoine Culturel, de l'Artisanat et du Tourisme (ICHTO), le nombre de touristes serait passé de 3,5 millions à la fin du mois de novembre 2017 à 5,2 millions à la fin du mois de novembre 2018.
 
 
Zoom sur Israël : 
 
Calculé en données brutes, l’excédent de la balance courante a été ramené de 5,957 Mds$ (soit 1,7% du PIB) au cours des neuf premiers mois de l'année 2017 à 3,317 Mds$ (soit 0,9% du PIB) au cours des neuf premiers mois de l'année 2018. 
 
Les avoirs extérieurs de la Banque d'Israël sont passés de 113 Mds$ soit 33,2% du PIB à la fin du mois de décembre 2017 à 115,28 Mds$ soit 31,3% du PIB à la fin du mois de décembre 2018.
 
D'après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le déficit public est passé de 23,07 Mds de NIS soit 1,8% du PIB en 2017 à 37,33 Mds de NIS soit 2,9% du PIB en 2018.
 
D’après le Bureau Central des Statistiques, le nombre des touristes est passé de 3,6 millions en 2017 à 4,1 millions en 2018.
 
Zoom sur la Jordanie : 
 
La croissance en volume du PIB a été ramenée de 2,2% entre les neuf premiers mois de l'année 2016 et les neuf premiers mois de l'année 2017 à 2% entre les neuf premiers mois de l'année 2017 et les neuf premiers mois de l'année 2018.
 
Le Jordan Investor Confidence Index (indice qui est publié mensuellement par le Jordan Strategy Forum) a été ramené de 93,7 au cours des neuf premiers mois de l’année 2017 à 79,9 au cours des neuf premiers mois de l’année 2018.
 
Zoom sur la Palestine : 
 
D'après peace now israel, les appels d'offres qui ont été lancés en 2018 pour construire des logements supplémentaires dans les colonies ont porté sur 3808 Unités Logement (UL), soit plus qu'en 2017 (3154 UL) et plus qu'en 2015 (560 UL) et qu'en 2016 (42 UL) 
 
Le montant des avoirs extérieurs de la Palestine Monetary Authority est passé de 446,3 M$ (soit 19 jours d’importations de biens et services) à la fin de l'année 2017 à 537,8 M$ (soit 23 jours d’importations de biens et services) à la fin de l'année 2018.
 
L’excédent dégagé par la balance des paiements a été ramené de 133,5 M$ en 2017 à 91,5 M$ en 2018. 
 
L’indice de la production industrielle a été ramené de 107,7 au cours des onze premiers mois de l'année 2017 à 102,97 au cours des onze premiers mois de l'année 2018. 
 
Zoom sur le Koweit : 
 
Alors qu'elle avait été négative à hauteur de 3,4% entre les neuf premiers mois de 2016 et les neuf premiers mois de 2017, la #croissance en volume du PIB s'est établie à 1,8% entre les neuf premiers mois de l'année 2017 et les neuf premiers mois de 2018.
 
Le montant des avoirs extérieurs de la banque centrale (hors avoirs en or) est passé de 29,9 Mds$ à la fin du mois de novembre 2017 à 36,5 Mds$ à la fin du mois de novembre 2018.
 
L’excédent de la balance commerciale est passé de 16,6 Mds$ au cours des dix premiers mois de l’année 2017 à 30,7 Mds$ au cours des dix premiers mois de l’année 2018.
 
 
Zoom sur le Liban : 
 
Le montant des dépenses de personnel est passé de 5787 Mds de LBP au cours des onze premiers mois de 2017 à 7253 Mds de LBP au cours des neuf premiers mois de 2018, soit une augmentation supérieure à 25%. Elles ont représenté 36,5% des dépenses publiques au cours de 2018
 
Fitch Ratings a maintenu à l'identique la note souveraine du Liban (B-). La perspective dont elle est assortie a été ramenée de "stable" à "négative ».
 
Le trafic « passagers » de l’Aéroport International de #Beyrouth a augmenté de 7,4% en 2018. 
 
 
Zoom sur l'Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis : 
 
C'est à Teheran (+64,9%), à Doha (+20,8%) et à Abu Dhabi (+11,8%) que le marché financier a été le plus dynamique en 2018. C'est à Dubai (-24,9%), à Beyrouth (-1%) et à #Mascate (-14,3%) qu’il a le plus baissé.
 
D’après l’Institut de Finance Internationale, la croissance en volume du PIB s’établirait à 3,1% aux Emirats Arabes Unis et en Oman, à 2,9% au #Qatar, à 2,4% à #Bahreïn, à 2% en Arabie Saoudite et à 0,4% au Koweït en 2019.
 
Emirats Arabes Unis : D'après Asteco sur l’évolution du marché immobilier à Dubai, le prix des appartements et celui des maisons à la location ont baissé de 11% entre le 4ème trimestre 2017 et le 4ème trimestre 2018. Quant à celui des bureaux à la location, il a diminué de 6,6%. 
 
Emirats Arabes Unis : D'après l’étude de @knightfrank, le prix moyen de l’#immobilier résidentiel à #Dubaï a baissé de 4,1% à la vente et de 8,6% à la location entre le mois de novembre 2017 et novembre 2018. Il a diminué de 4,7% à la vente et de 8,7% à la location à Abu Dhabi. 
 
Emirats Arabes Unis : Le trafic « passagers » de l’aéroport international de #Dubai a augmenté de 1,3% entre les onze premiers mois de l'année 2017 et les onze premiers mois de l'année 2018. Quant au trafic "fret", il a diminué de 0,8% dans le même temps. 
 
D'après l'édition 2018 du rapport publié par le Legatum Inst, Israël, les Emirats Arabes Unis et le Qatar sont les pays du Moyen Orient les mieux classés en termes d'indice de prospérité, les moins bien classés étant l'Egypte, l'Irak et le Yemen.
 
Arabie Saoudite : D'après Goldman Sachs, le déficit public s’établirait à 7,9% du PIB en 2019, c'est à dire à un niveau sensiblement supérieur à l'objectif affiché dans le cadre de la construction budgétaire soit 4,3% du PIB
 
Arabie Saoudite  : D'après Morgan Stanley, le Royaume envisage de lever 10 Mds$ sur le marché international des capitaux. A titre comparatif, il avait levé 17,5 Mds$ en 2016, 21,5 Mds$ en 2017 et 13 Mds$ en 2018.
 
Arabie Saoudite  : Le Royaume vient de lever 7,5 Mds$ sur le marché international des capitaux. 4 l'ont été à échéance de 10 ans (moyennant un spread de 175 pb) et 3,5 à échéance de 30 ans (moyennant un spread de 230 pb). La demande a été entre 3 et 4 fois supérieure à l’offre.
 
Arabie Saoudite : D'après l’audit conduit par DeGoyler & MacNaughton, le montant des réserves prouvées du Royaume s’établissait à 268,5 Mds de barils pour ce qui concerne le pétrole et à 325,1 TCF pour ce qui concerne le gaz à la fin de l'année 2017.
 
  
 
Zoom sur le Qatar :
 
La croissance en volume du PIB est passée de 1,7% entre les neuf premiers mois de l'année 2016 et les neuf premiers mois de l'année 2017 à 1,8% entre les neuf premiers mois de l'année 2017 et les neuf premiers mois de l'année 2018.
 
L’Emir vient de ratifier la loi qui avait été adoptée par le Conseil des Ministres au mois de janvier 2018 sur l’investissement étranger. Elle autorise les non-résidents à contrôler jusqu'à 100% du capital d'une entreprise locale.
 
Le fret traité dans les ports de l’Émirat est passé de 45,3 millions de T sur les onze premiers mois de l’année 2017 à 58,9 millions de T sur les onze premiers mois de l’année 2018, soit une augmentation de 30%.
 
Le nombre des touristes a été ramené de 2,08 millions sur les onze premiers mois de l’année 2017 à 1,62 million sur les onze premiers mois de l’année 2018.
 
Le coefficient d’occupation des hôtels a été ramené de 62% sur les onze premiers mois de l’année 2017 à 59% sur les onze premiers mois de l’année 2018. 
 
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.