Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
ISRAëLACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESECHANGES MÉDITERRANÉENS

///   Une start-up israélienne veut combattre l’armée des ondes

par Karl Demyttenaere le
La jeune pousse Radgreen propose des détecteurs discrets et économiques afin d’identifier les nombreuses radiations qui polluent les lieux de vie aujourd’hui (wi-fi, antennes-relais, etc). Comment cette innovation se met au service de notre santé ?

Ondes

Le 6 avril, la start-up israélienne Radgreen était au rendez-vous de la journée de l’innovation France-Israël qui s’est tenue à Paris, le 6 avril 2016, organisée conjointement par les Ministères français et israélien de l’économie. (voir notre article). La veille, elle avait également participé à la 1ère rencontre de l’Innovation Lyon-Israël, à Lyon.

Un dispositif peu onéreux

L’idée de Radgreen est simple : proposer des détecteurs permettant d’identifier les nombreuses radiations polluant habitations et bureaux actuellement. L’expert israélien a ainsi inventé des petits capteurs peu onéreux, à répartir dans un espace.

Outre leur coût réduit, ils ont l’avantage d’être effectifs 24h/24, rendant compte précisément et en temps réel de la pollution par les ondes. A l’aide de ces données, il est possible de déplacer les dispositifs émetteurs d’ondes afin de faire diminuer les radiations.

Faire mieux que l’existant

La start-up a voulu aller plus loin que les mesures de radiations existantes dans un environnement donné, professionnel le plus souvent, effectuées ponctuellement, les rendant imprécises en raison des fluctuations constantes des niveaux de radiations. Des mesures qui s’avèrent d’ailleurs coûteuses puisqu’impliquant généralement le déplacement de techniciens....

Le dispositif Radgreen détecte non seulement les ondes wi-fi mais aussi les ondes émises par les antennes-relais, ainsi que les rayonnements électromagnétiques et les gaz inflammables.

A lire également :

La French Tech Israël officiellement inaugurée

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.