Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Les dernières actualités de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord

par Rédaction Ecomnews Med le
Cette semaine encore, Ecomnews Med vous propose de faire un tour d'horizon de l'essentiel à retenir de l'actualité économique dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord. De la Tunisie à l'Irak ne ratez rien.

Coup d'oeil sur l'Afrique du Nord

 

Tunisie Le projet de loi relatif à la loi organique du budget a été adopté. Cette loi vise à établir un nouveau mode de gestion des finances publiques à travers plusieurs dispositions relatives à la bonne gouvernance, transparence, redevabilité et contrôle des finances publiques

Libye : La compagnie pétrolière nationale de la Libye NOC (National Oil Corporation) est sur le point d'approuver son budget d'un montant de 50 Mds USD pour 2019, dans le but d'accroître les productions pétrolières et gazières. L'objectif de production est de 1,6 M b/j en 2019 

Egypte : D’après le Ministre du Plan, la croissance en volume du PIB serait passée de 5,3% entre le deuxième trimestre 2016/2017 et le deuxième trimestre de 2017/2018 à 5,5% entre le deuxième trimestre 2017/2018 et le deuxième trimestre 2018/2019.
 
 

Coup d'oeil au Moyen-Orient

 
D’après les chiffres publiés par le Bureau Van Dijk & Zephyr, le nombre des opérations de fusion-acquisition a été ramené de 631 en 2017 à 509 en 2018 dans la zone #AfriqueduNord #MoyenOrient. Quant à leur montant consolidé, il a été ramené de 39,3 Mds$ à 36,8 Mds$ 
 
Anticorruption a publié le Corruption Perception Index pour 2018. Les pays du Moyen Orient les mieux classés sont les Emirats Arabes Unis 23ème place, le Qatar 33ème et Israel 34ème. Les plus mal classés sont l’Iran 138ème place, le #Liban 138ème place et l’Irak 168ème. 
 
Arabie Saoudite : Le taux de chômage s’est établi à 12,8% de la population active au troisième trimestre de 2018, c'est à dire au même niveau qu'au troisième trimestre 2017.
 
Arabie Saoudite : Le montant des avoirs extérieurs de la SAMA (hors avoirs en or) est passé de 496 Mds$ soit 28,2 mois d’importations de biens et services à la fin 2017 à 496,2 Mds$ soit 27,3 mois d’importations de biens et services à la fin de 2018.
 
ArabieSaoudite : D'après les chiffres publiés par l’Autorité Générale des Statistiques, la croissance en volume du PIB s'est établie à 2,2 % en 2018. Le montant nominal du PIB est évalué à 2630 Mds de SAR soit 701,3 Mds de $
 
Bahrein : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 2% à la fin du mois de décembre 2018. Calculée en moyenne, elle s’est établie à 2,1% en 2018.
 
Emirats Arabes Unis : Le trafic « passagers » de l’Aéroport International de @DubaiAirports n’a augmenté que de 1% en 2018. L’objectif défini en début d’année soit 90,3 millions de de passagers n’a pas été atteint, le nombre des passagers s’étant établi à 89,1 millions. 
 
Emirats Arabes Unis : Abu Dhabi Commercial Bank, Union National Bank et Al Hilal Bank sont parvenues à un accord pour fusionner. Le nouvel ensemble est appelé à devenir la 3ème banque du pays, après First Abu Dhabi Bank et Emirates NBD. Son actif brut représentera 114 Mds de $
 
Emirats Arabes Unis : Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 94,67 Mds$ (soit 3,4 mois d’importations de biens et services) à la fin de 2017 à 98,72 Mds$ (soit 3,5 mois d’importations de biens et services) à la fin de 2018.
 
Emirats Arabes Unis : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 0,3% à la fin du mois de décembre 2018.
 
Irak : Le montant des avoirs extérieurs (hors avoirs en or et en DTS) de la Banque Centrale est passé de 44,67 Mds$ à la fin de 2017 à 59,69 Mds$ à la fin de 2018.
 
Iran : D’après le Centre de recherche du Parlement, la croissance en volume du PIB serait négative à hauteur de 5,5% en 2018/2019 dans l'hypothèse où les exportations d’hydrocarbures ne dépasseraient pas 1,5 mb/j et l'#inflation a été de 39,6% à la fin du mois de janvier 2019.
 
Iran : D’après la Banque Centrale, le prix de l’immobilier résidentiel à Teheran a augmenté dans des proportions voisines de 91% entre la fin janvier 2018 et la fin janvier 2019. Le nombre des transactions immobilières a diminué dans des proportions supérieures à 64%. 
 
Iran : D'après le Bureau Central des Statistiques, le nombre de permis de construire a augmenté de 12,6% entre le deuxième trimestre de l'année 2017/2018 et le deuxième trimestre de l'année 2018/2019.
 
Jordanie : Le déficit de la balance commerciale a été ramené de 8,36 Mds$ au cours des onze premiers mois de 2017 à 8,11 Mds$ au cours des onze premiers mois de 2018. 
 
Jordanie : Le Jordan Real Estate Price Index (qui est calculé sur une base trimestrielle par la Banque Centrale) a diminué de 0,7% entre le quatrième trimestre 2017 et le quatrième trimestre 2018. Calculé en moyenne sur l’ensemble de l’année 2018, il s’est stabilisé (+0,1%).
 
Koweit : Le bénéfice net dégagé par la NBK Page (qui est la banque commerciale la plus importante de l’Emirat) est passé de 1,07 Md$ en 2017 à 1,22 Md$ en 2018.
 
Koweit : D’après les services du FMI, la croissance en volume du PIB pourrait passer de 1,7% en 2018 à 2,5% en 2019 et 2,9% en 2020.
 
 
Liban : L’indice de Confiance des Consommateurs, publié par BYBLOS BANK et l'Université Américaine de Beyrouth est passé de 61,8 au quatrième trimestre de 2017 à 75,5 au quatrième trimestre de 2018. Calculé en moyenne annuelle, il est passé de 58,4 en 2017 à 71,5 en 2018.
 
Liban : Calculée en glissement annuel par l'Administration Centrale des Statistiques, l’inflation s'établissait à 4% à la fin du mois de décembre 2017. Calculée en moyenne annuelle, elle est passée de 4,48% en 2017 à 6,07% en 2018.
 
Liban : Le nombre des nouveaux permis de construire et la superficie qu'ils couvrent ont diminué respectivement de 16,37% et de 23,79% en 2018.
 
Liban : Le nombre des touristes a augmenté de 5,77% en 2018 Tourisme. 
 
Oman : Le montant des transactions immobilières a augmenté de 1,2% entre la fin du mois de décembre 2017 et la fin du mois de décembre 2018.
 
Qatar : Capital Intelligence a maintenu à l’identique la note souveraine de l’Emirat (AA-/A1+). La perspective dont elle est assortie a été relevée de «négative» à «stable». L’excédent dégagé par la balance commerciale est passé de 37,6 mds$ en 2017 à 52,7 mds$ en 2018.
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.