Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
TUNISIEACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESPHOTOS ET VIDÉOSPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Forum économique Franco-tunisien : Et si la Tunisie devenait la Californie de l'Afrique ?

par Camille Dubruelh le
Le Forum économique franco-tunisien organisé par Business France s’est tenu à Paris le 15 janvier, en présence notamment du Premier ministre tunisien Youssef Chahed. L’occasion de réaffirmer les liens étroits unissant les deux pays et d’explorer de nouvelles possibilités d’affaires. La Rédaction d'Ecomnews Med était présente au Sénat.

Investir en Tunisie, c’est investir dans la démocratie. Faites preuve d’audace!”. Par ces mots, le Premier ministre tunisien Youssef Chahed a lancé le deuxième Forum économique franco-tunisien, qui s’est déroulé au Sénat français, à Paris, le 15 février.

Devant 400 acteurs économiques français et tunisiens, le chef du gouvernement en a aussi profité pour se féliciter de la “coopération diversifiée et exemplaire” entre les deux pays, martelant l’importance du concept de “codéveloppement”.

Les acteurs économiques publics et privés ont pu intervenir ensuite lors de six tables rondes thématiques autour de la santé, des transports ou encore du tourisme. Le ministre du Développement et de la Coopération internationale Zied Ladhari est à cette occasion revenu sur la politique économique mise en oeuvre par le gouvernement.

On revient à plus d’orthodoxie”, a-t-il expliqué, évoquant l’objectif d’ "un déficit inférieur à 5 pour cent et une inversion de la courbe de la dette”. Pour autant, en sortant de la conférence, le ministre s’est défendu de mener une politique d’austérité auprès d’Ecomnews Med.

Les autres intervenants, ministres, dirigeants d’institutions (Caisse des dépôts, AFD), entrepreneurs (Selt Marine Group, Perenco...), ont tous loué le dynamisme des relations franco-tunisiennes. Il a notamment été rappelé qu’en Tunisie, 1 300 entreprises françaises sont installées et emploient 240 000 personnes.

Opportunités d’affaires

Si les acteurs publics ont insisté sur l’importance de soutenir l’innovation et les startups en Tunisie, plusieurs participants ont tenu à évoquer les freins à l’investissement, notamment la complexité des procédures administratives.  

Le Forum économique franco-tunisien s’inscrit dans le prolongement du premier forum organisé le 1er février à Tunis à l’occasion de la visite du président français Emmanuel Macron en Tunisie. Ce dernier avait promis alors de multiplier par deux les investissements français en Tunisie.

Mais la coopération franco-tunisienne se joue surtout dans le domaine privé. Ainsi, de nombreux chefs d’entreprises avait fait le déplacement pour une journée de “networking”. Distribution de cartes de visites, discussions sur les opportunités d’affaires, patrons de startups comme de multinationales ont insisté sur l’importance de ce type de rendez-vous.

Vous avez raison d’être optimistes”, a assuré le Président de l’Institut de prospective économique du monde méditerranéen (IPEMED) en conclusion de ce forum. Déclinant les atouts que compte le pays, Jean-Louis Guigou y est allé d’une comparaison flatteuse :

Vous avez de l’avance dans les nouvelles technologies. La Tunisie sera la californie de l’Europe et de l’Afrique”, a-t-il parié. 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.