Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEEMPLOIPOLITIQUE

///   L’OIM rapatrie 156 migrants maliens depuis la Libye

par Rédaction Ecomnews Med le
Les images chocs du « marché aux esclaves » en Libye avaient provoqué une indignation internationale sans précédent, incitant plusieurs ONG internationales à s’implanter dans le pays pour aider les migrants à quitter le pays en proie au chaos. Ainsi, en 2018, plus de 16 000 migrants ont été rapatriés grâce au programme « Retour volontaire » de l'Organisation internationale pour la migration (OIM). Le point avec Econmews Med.

La Libye a toujours été un pays stratégique pour les migrants qui espèrent y transiter pour se rendre en Europe. Le chaos chronique qui s’est installé dans le pays après la mort de Mouammar Kadhafi en 2011 a réduit à néant la surveillance des côtes libyennes qui ne s’éloignent que de 300 km des côtes italiennes. Cette instabilité qui n’est pas prête de connaître son épilogue face à l’échec des tentatives de réconciliation nationale a ouvert la porte aux passeurs qui font embarquer chaque année des dizaines de milliers de migrants à destination de l’Italie.

Mais en Libye, les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Beaucoup de migrants restent bloqués à Tripoli et dénoncent des conditions de vie infernales. Ces derniers préfèrent souvent revenir à leur pays natal, souvent après avoir dépensé toutes les économies en payant pour « un voyage » qui n’aura jamais lieu. L’Organisation internationale pour les migrations, qui a ouvert une antenne en Libye, met à leur disposition un numéro de téléphone pour fuir l’enfer libyen. C’est ainsi que 156 maliens ont pu regagner Bamako le 12 février dernier.

Pas de blessés ni de malades à déplorer…

Il s’agit du premier convoi organisé cette année en provenance de la Libye et à destination du Mali. Selon les autorités de ce pays de l’Afrique occidentale, il y avait 135 hommes, 10 femmes, 8 enfants et 3 bébés parmi les rapatriés, dont 3 ont été libérés des centres de détention libyens. Ils sont tous rentrés sains et saufs, toujours selon les autorités du pays. Selon les informations de l’OIM, entre 700 000 et 1 000 000 de migrants et réfugiés seraient présents en Libye. Le programme « Retour volontaire » devrait bénéficier à plusieurs milliers de migrants « bloqués ».

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.