Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUE

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique

par Rédaction Ecomnews Med le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

Coup d'oeil sur l'Afrique du Nord : 

D’après les données collectées par EY, le montant des Offres Publiques de Vente (OPV) dans la zone Afrique du Nord et MoyenOrient a été ramené de 2,6 mds$ au quatrième trimestre 2017 à 1,1 md$ au quatrième trimestre 2018.
 
Libye : La Banque Centrale va libérer l'allocation de 500$ par citoyen pour 2018. Le retard serait dû à une fraude importante à la carte d'identité. Tout Libyen possédant une carte d'identité est éligible à cette nouvelle allocation qui vient doubler les allocations existantes
 
Egypte : D'après le Ministre de l’Electricité, les tarifs de l’électricité sont appelés à augmenter à compter du début du mois de juillet.

Zoom sur la Jordanie et Israël

Jordanie : Le déficit de la balance commerciale a été ramené de 9,22 mds de JOD soit 32,1% du PIB en 2017 à 8,83 mds de JOD soit 29,3% du PIB prévisionnel de l’année 2018 en 2018.
 
Jordanie : Le montant de la dette extérieure est passé de 11,87 mds de JOD soit 41,3% du PIB à la fin de l’année 2017 à 12,09 mds de JOD soit 40,1% du PIB prévisionnel de l’année 2018 à la fin de l’année 2018.
 
 
Jordanie : La dette publique est passée de 27,27 mds de JOD soit 95% du PIB à la fin de l’année 2017 à 28,31 mds de JOD soit 93,8% du PIB prévisionnel de l’année 2018 à la fin de l’année 2018.
 
Jordanie : Calculé après prise en compte des dons, le déficit budgétaire a été ramené de 748 M de JOD soit 2,6% du PIB en 2017 à 728 M de JOD soit 2,4% du PIB en 2018. Calculé avant prise en compte des dons, il est passé de 1,456 md de JOD à 1,622 md de JOD dans le même temps.
 
Israel : D’après le Bureau Central des Statistiques, le taux de chomage est passé de 3,7% à la fin du mois de janvier 2018 à 4,3% à la fin du mois de janvier 2019.

Zoom sur la Syrie et le Liban 

Syrie : Le résultat net des filiales syriennes des banques libanaises est passé d’une perte nette de 28,1 M$ en 2017 à un bénéfice net de 15,3 M$ en 2018. La rentabilité moyenne des actifs s’est établie à 0,77% et celle des fonds propres à 5%.
 
Syrie : La parité SYP/US $ a été ramenée de 507,9 SYP pour 1$ en 2017 à 436 SYP pour 1$ en 2018. 
 
Syrie : D’après le Corruption Perceptions Index que vient de publier Transparency International, la Syrie est le pays du Moyen Orient le plus mal classé sur l’échelle de la corruption. Elle figure au 178ème rang sur 180, juste après la Libye (170ème) et le Yemen (176ème).
 
Liban : Le nombre des nouveaux permis de construire et la superficie qu’ils couvrent ont diminué respectivement de 27,6% et de 38,8% entre le mois de janvier 2018 et le mois de janvier 2019.
 
Liban : La croissance en volume de l’indicateur synthétique (Coincident Indicator) de la Banque du Liban a été ramenée de 5,6% en 2017 à 0,6% en 2018. Elle n’avait jamais été aussi faible depuis 2012.
 
Liban : Calculée en glissement annuel par le Consultation & Research Institute, l’inflation s’établissait à 1% à la fin du mois de janvier 2019.
 
Liban : D'après les chiffres qui ont été rendus publics par un membre du Parlement, 15,2% des emplois publics auraient un caractère fictif.
 
Liban : D’après le bilan que la Banque du Liban publie tous les quinze jours, le montant de ses avoirs en devises a été ramené de 39,27 mds$ à la fin janvier 2019 à 38,88 mds$ à la fin février 2019. A titre comparatif, il s’établissait à 43,37 mds$ à la fin février 2018.

Zoom sur les pays du Golfe 

Emirats arabes unis : Le nombre des touristes est passé de 15,79 millions en 2017 à 15,92 millions en 2018 à Dubai soit une augmentation inférieure à 1%.  
 
Emirats arabes unis : D'après l’étude que vient de publier S&P, le marché immobilier continuerait à baisser dans des proportions comprises entre 5% et 10% en 2019 avant de se stabiliser progressivement dans le courant de l'année 2020.
 
Emirats arabes unis : Le ratio de liquidité des banques commerciales a été ramené de 17,7% à la fin du mois de janvier 2018 à 16,5% à la fin du mois de janvier 2019.
 
Oman : Capital Intelligence a ramené la note souveraine du Sultanat de BBB à BBB-. La perspective dont elle est assortie a été relevée de « négative » à « stable ». Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 0,23% à la fin du mois de janvier 2019. 
 
Oman : Le nombre des travailleurs expatriés a été ramené de 2,101 millions à la fin du mois de février 2018 à 2,039 millions à la fin du mois de février 2019. C’est son niveau le plus bas depuis le mois de juillet 2015.
 
Oman : Le trafic « passagers » de l’Aéroport International de Mascate a augmenté de 8% entre janvier 2018 et janvier 2019. Quant au trafic « passagers » de l’aéroport de Salalah, il a progressé de 4,4% sur la même période.
 
Oman : Le montant des transactions immobilières a diminué de 36,7% entre le mois de janvier 2018 et le mois de janvier 2019. 
 
Oman : Le coefficient d’occupation des hôtels (3 et 5 « étoiles ») est passé de 57,1% en 2017 à 57,7% en 2018. 
 
 
Qatar : L’excédent dégagé par la balance commerciale est passé de 15,7 mds de QAR soit 4,32 mds$ au mois de janvier 2018 à 15,8 mds de QAR soit 4,35 mds$ au mois de janvier 2019. 
 
Qatar : Qatar International Islamic Bank a levé 500 millions de $ sur le marché des obligations islamiques (« sukuk »). La demande a été plus de six fois supérieure à l’offre.
 
ArabieSaoudite : Standard Chartered vient d’obtenir de la SAMA une licence bancaire qui lui permet d’ouvrir une succursale dans le Royaume. Le montant des avoirs extérieurs de la SAMA a été ramené de 494,1 mds$ à la fin de janvier 2018 à 489,5 mds$ à la fin de janvier 2019.
 
Bahrein : D’après les déclarations du Ministre des Finances, le déficit associé au projet de Loi de Finances s’établirait à 708 M de BHD soit 4,5% du PIB en 2019 et à 613 M de BHD soit 3,8% du PIB en 2020. Il s’établissait à 1,316 md de BHD soit 8,9% du PIB en 2018.
 
Koweit : D’après National Bank of Kuwait, l’excédent de la balance courante serait ramené de 15% du PIB en 2018 à 10% du PIB en 2019.
 
Yemen : D'après le Ministre du Pétrole, la production et les exportations de pétrole brut s'établiraient respectivement à 110 000 b/j et à 75 000 b/j en 2019.
 
Yemen : Le déficit prévisionnel du budget approuvé par le Gouvernement pour l'année 2019 s'établit à 952 mds d'YER, soit 4,5% du PIB.

Zoom sur l'Irak et l'Iran

Irak : S&P a maintenu à l'identique la note souveraine de l'Irak (B-/B). Elle est assortie d'une perspective « stable ».
 
Iran : Les importations indiennes de pétrole iranien sont passées de 484 000 b/j en 2017 à 513 000 b/j en 2018 et les importations taiwanaises de pétrole iranien ont été ramenées de 27 100 b/j en 2017 à 16 300 b/j en 2018.
 
Iran : Le parlement a autorisé la reprise par l'Etat de la dette de la banque Maskan à la Banque Centrale qui atteint 507 000 mds d’IRR. La dette nette de l'Etat passerait ainsi de 7,8 mds d’IRR soit 39% du PIB à 8,3 mds d’IRR soit 41% du PIB à la fin de l'année 2018/2019
 
Iran: Le Groupe d'action financière GAFI a prolongé jusqu'au mois de juin 2019 le délai accordé à l'Iran pour mettre en conformité sa législation de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Les contre-mesures restent suspendues dans l’intervalle
 
Iran : D’après la Banque Centrale, le prix de l’immobilier résidentiel à Teheran a augmenté dans des proportions voisines de 85,1% entre le mois de février 2018 et le mois de février 2019. Le nombre des transactions immobilières a diminué de 49,2% dans le même temps.
 
Iran : D’après l’Organisation Maritime et Portuaire, le volume des marchandises transitant par les 21 ports les plus importants a été ramené de 153,6 millions de T en 2017 à 144,6 millions de T en 2018, soit une baisse voisine de 6%.
 
Iran : Qeshm Airlines va reprendre ses vols à destination de l'Aéroport International de Bruxelles à raison d’un vol par semaine.
 
Source : Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï. 
 
 
 
 
 
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.