Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Droits des femmes : le Maroc, champion de la région MENA

par Rédaction Ecomnews Med le
Le 27 février dernier, la Banque mondiale a publié un rapport concernant l’évolution des droits de la femme au niveau mondial intitulé « Les femmes, l’entreprise et le droit en 2019 : une décennie de réformes ». On y apprend que le Maroc occupe la première place dans la région MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient), avec un score global de 73,13. Retour sur les grandes lignes de cette étude.

Les droits des femmes progressent dans le monde. C'est ce dont se félicite la Banque mondiale dans son dernier rapport intitulé « Les femmes, l’entreprise et le droit en 2019 : une décennie de réformes ». Selon l'institution, la note moyenne est passée de 70 à 75 sur une échelle de 100.

Ce classement, établi à partir de plusieurs critères comme la possibilité de circuler librement, de créer une entreprise sans l’accord d’un tuteur, de se marier ou d’avoir des enfants sans contraintes légales, d’exercer des fonctions égales à celles des hommes ou encore d’hériter dans la même proportion que les hommes a mis en exergue un grand écart entre les pays développés et émergents d’un côté et les pays les moins développés. 

56 pays épinglés 

La France, la Suède, la Belgique, le Danemark, la Lettonie et le Luxembourg ont obtenu le score maximal de 100.

A l’opposé, la Banque mondiale a épinglé 56 pays (sur 187 sondés) qui « n’ont réalisé aucun effort en dix ans en faveur de l’égalité des sexes ». L’Arabie saoudite ferme la marche de ce classement avec un score de 25,63.

Sur la région MENA, le Maroc en tête du classement

Avec 73,13 (soit autant que le Burundi, l’Ouganda et la Russie), le Maroc fait figure de bon élève et occupe le premier rang des pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, devant ses voisins du Maghreb, l'Algérie et la Tunisie, avec respectivement 58,57 et 57,50 points.

L'Égypte et la Libye se classent dans le dernier quart, avec respectivement 56,25 et 50,63 points. Dans son étude, la Banque mondiale a souligné que cette région est précisément celle où le taux de croissance est le plus faible, puisque l'indice moyen n'est que de 47,37 (le plus bas au niveau mondial).

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.