Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : tour d'horizon sur l'actualité économique à ne pas manquer

par Denys Bédarride le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.
 
Les 13 pays de la zone d'Afrique du Nord et du Moyen Orient qui sont notés par S&P pourraient solliciter les marchés à hauteur de 135,7 mds de $ en 2019 contre 108,8 mds de $ en 2018. 
 
Les forages effectués par Exxonmobil et Qatarpetroleum dans le « bloc » 10 de la Zone Economique Exclusive de Chypre auraient permis d’identifier des réserves de gaz comprises entre 5 et 8 TCF. A titre comparatif, celles du « bloc » 12 « Aphrodite » sont évaluées à 4,5 TCF. 
 
Selon Colliers, c'est à Dubai (81%), Alexandrie (78%), Abu Dhabi (72%) et Le Caire (72%) que le coefficient d’occupation des hôtels 3 à 5 « étoiles » a été le plus élevé en 2018. C'est à Al Khobar (50%), Manama (51%), Amman (52%) et Koweït City (54%) qu'il a été le plus faible
 
D’après l’enquête de EY News, C’est à Abu Dhabi (77,8%), à Dubaï (75,8%) et au Caire (73%) que le coefficient d’occupation des hôtels 4 et 5 « étoiles » a été le plus élevé en 2018. C’est à Koweït City (56,2%), Riyad (56,1%) et Manama (51,6%) qu’il a été le plus faible. 
 
Arabie Saoudite : D'après les prévisions établies par Samba Financial Group, la croissance en volume du PIB serait limitée à 0,3% en 2019. Le déficit public s'établirait à 9,8% du PIB et l’excédent courant à 7,5% du PIB. La dette publique atteindrait 31,4% du PIB à la fin 2019.
 
L’Arabie Saoudite contribuera à hauteur de 500 M$ au plan d’intervention humanitaire des #NationsUnies pour le Yémen 
 
Zoom sur Bahrein : 
 
Les services du IMF News évaluent à 1,8% la croissance en volume du PIB en 2018. Ils estiment qu’elle sera du même ordre en 2019. Le déficit public aurait été ramené de 14,2% du #PIB en 2017 à 11,7% du PIB en 2018. 
 
Fitch Ratings a maintenu à l’identique la note souveraine (Long Term Foreign Currency Issuer Default Rating) du Royaume (BB-). Elle est assortie d’une perspective « stable ». Calculée en glissement annuel, l’#inflation s’établissait à 1,4% à la fin de janvier 2019.
 
Zoom sur l'Egypte :
 
Alors qu'elle était positive à hauteur de 3,19 mds$ à la fin du mois de décembre 2017, la position nette en devises des banques était négative à hauteur de 6,39 mds$ à la fin du mois de décembre 2018.
 
Calculé en termes nets, le montant des avoirs extérieurs (or inclus) de la Banque Centrale est passé de 42,52 mds$ à la fin du mois de février 2018 à 44,06 mds$ à la fin du mois de février 2019.
 
D’après le Ministre du Pétrole, une offre publique de vente (OPV) portant sur 24% du capital d’Engeneering for Petroleum & Process Industries (ENPPI) sera lancée dans le courant du premier semestre 2019.
 
D’après l’enquête conduite par @EYnews, le coefficient d’occupation des hôtels 4 et 5 « étoiles » au #Caire est passé de 65,4% en 2017 à 73% en 2018. #Tourisme 
 
Les recettes dégagées par l’exploitation du #CanaldeSuez sont passées de 3,237 mds$ au cours des sept premiers mois de l’année fiscale 2017/2018 à 3,374 mds$ au cours des sept premiers mois de l’année fiscale 2018/2019, soit une augmentation voisine de 4%. 
 
Zoom sur les Emirats Arabes Unis
 
Emirates Development Bank a levé 750 M$ à échéance de 5 ans sur le marché obligataire. Elle est la première entité fédérale à le faire.
 
Calculée en glissement annuel, l’#inflation était négative (-2,4%) à la fin du mois de janvier 2019. 
 
Le bénéfice dégagé par le Dubaï International Financial Center est passé de 79 M$ (soit 41,8% du chiffre d’affaires) en 2017 à 88 M$ (soit 44,2% du chiffre d’affaires) en 2018. Le nombre des effectifs employés est passé de 22 338 en 2017 à 23 604 en 2018. 
 
Le bénéfice dégagé par Nakheel qui est le promoteur immobilier le plus important de Dubai a été ramené de 5,67 mds d’AED en 2017 à 4,38 mds d’AED en 2018, soit une diminution voisine de 23%.
 
Zoom sur l'Irak 
 
Estimant que les recettes dégagées par les exportations de pétrole brut sont appelées à diminuer, S & P prévoit que le solde des comptes publics passera d'un excédent de 4% du PIB en 2018 à un déficit de 6% du #PIB en 2019. 
 
D’après les chiffres publiés par Iraq Body Count, le nombre des victimes civiles de la violence a été ramené de 884 au cours des deux premiers mois de l’année 2018 à 594 au cours des deux premiers mois de l’année 2019, soit une diminution voisine de 33%.
 
Les exportations de pétrole sont passées de 3,458 M de b/j au cours des 2 premiers mois de 2018 à 3,634 M de b/j au cours de 2019 et leur montant a été ramené de 12,617 mds$ à 12,521 mds$. Le prix moyen du baril exporté s’est établi à 58,50$ au lieu de 61,71$ un an plus tôt
 
Zoom sur l'Iran 
 
Les importations turques de pétrole iranien ont été ramenées de 229 200 b/j en 2017 à 141 800 b/j en 2018. Elles n’ont pas dépassé 51 530 b/j au quatrième trimestre 2018. #Turquie 
 
Les importations indiennes de pétrole iranien seraient passées de 213 000 b/j au mois de décembre 2018 à 368 000 b/j au mois de janvier 2019. #Inde 
 
Les enlèvements d’hydrocarbures (pétrole brut + condensats) des pays asiatiques (Chine, Inde, Coree, Taiwan, Japon) auraient atteint 801 000 b/j au mois de janvier 2019. A titre comparatif, ils s’étaient établis à 863 000 b/j au cours des 4 derniers mois de 2018.
 
Le Conseil Supérieur de Coordination Economique vient d’annoncer l’absorption des quatre banques (Ansar, Qavamin, Hekmat-e Iranian et Mehr-e Eqtesad) et de l’Institut de Crédit Kosar (étant entendu que tous sont rattachés à l’Armée ou à la Police) par Bank Refah.
 
D’après le Ministère de l’Industrie, la production locale de véhicules automobiles a été ramenée de 1 318 099 sur les onze premiers mois de 2017/2018 à 814 265 sur les onze premiers mois de 2018/2019, soit une baisse supérieure à 38%. 
 
Kurdistand Irak : Les exportations de pétrole brut ont été ramenées de 563 412 b/j au cours de 2017 à 340 374 b/j au cours de 2018. Calculé en termes bruts, le montant des recettes a été ramené de 6,336 mds$ à 5,615 mds$. Le prix moyen du baril exporté est passé de 41,19$ à 60,43$
 
Kurdistand Irak : Calculé en termes nets, le montant des recettes dégagé par les exportations de pétrole brut s’est établi à 3,097 mds$ au cours des neuf premiers mois de 2018, soit 55,2% de celui des recettes brutes. 
 
 
 
Zoom sur l'Israël :
 
Le nombre des touristes est passé de 556 700 au cours des deux premiers mois de l’année 2018 à 627 600 au cours des deux premiers mois de l’année 2019, soit une augmentation voisine de 13%. 
 
Le montant des avoirs extérieurs de la Banque d’Israël est passé de 116,29 mds$ (soit 33,1% du PIB) à la fin du mois de février 2018 à 117,95 mds$ (soit 31,9% du PIB) à la fin du mois du mois de février 2019. 
 
Le solde d’exécution de la Loi de Finances est passé d’un excédent de 2,504 mds de NIS au cours des deux premiers mois de 2018 à un déficit de 5,481 mds de NIS au cours des deux premiers mois de 2019. 
 
Zoom sur la Jordanie 
 
Fitch Ratings a maintenu à l'identique la note (Long Term Issuer Default Rating) d'Arab Bank (BB), de Jordan Islamic Bank (BB-) et de Bank of Jordan (BB-). La perspective est « stable » dans tous les cas.
 
D’après le Ministre saoudien des Finances, l’Arabie Saoudite aurait procédé à un dépôt de 334 M$ à la Banque Centrale de la Jordanie au début du mois de mars.
 
Le taux de chômage est passé de 18,5% de la population active au 4ème trimestre de 2017 à 18,7% de la population active au 4ème trimestre de 2018. Calculé en moyenne, il est passé de 18,3% de la population active en 2017 à 18,6% de la population active en 2018.
 
Le trafic « passagers » de l’Aéroport International Queen Alia a augmenté de 4,9% entre le mois de janvier 2018 et le mois de janvier 2019. 
 
Zoom sur la Palestine : 
 
Calculé avant prise en compte de l'aide extérieure, l’excédent dégagé par l’exécution budgétaire a été ramené de 200 M de NIS au mois de janvier 2018 à 184 M de NIS au mois de janvier 2019.
 
Le montant des avoirs extérieurs de la Palestine Monetary Authority est passé de 477,4 M$ (soit 20 jours d’importations de biens et services) à la fin février 2018 à 584,5 M$ (soit 24 jours d’importations de biens et services) à la fin février 2019.
 
Le Consulat Général des Etats-Unis à #Jerusalem vient d’être absorbé par l’ambassade des Etats-Unis en Israel , dont l’Administration Trump a pris il y a un peu plus d’un an la décision de transférer le siège de Tel Aviv à Jérusalem 
 
Zoom sur le Koweit : 
 
La croissance en volume du PIB s'est établie à 0,6% entre 2017 et 2018. La contribution du secteur des hydrocarbures au PIB a été ramenée de 58,2% à 57,3%. D’après @NBKPage, la croissance en volume du PIB serait ramenée de 2,9% en 2018 à 2,2% en 2019. 
 
 
Zoom sur le Liban : 
 
Comme l'avait fait @FitchRatings au mois de décembre, S&P a maintenu à l'identique la note souveraine du Liban (B- /B). La perspective dont elle est assortie a été ramenée de « stable » à « négative ».
 
D’après le Ministère des Finances, le déficit public est passé de 5089 mds de LBP soit 6,2% du PIB au cours de 2017 à 8757 mds de LBP soit 10,2% du PIB au cours de 2018. 
 
Le montant du service de la dette publique est passé de 7262 mds de LBP soit 35,3% des dépenses publiques au cours de 2017 à 8017 mds de LBP soit 32,1% des dépenses publiques au cours de 2018. Il a augmenté d’un peu plus de 10% en l’espace d’un an.
 
Le montant des transferts de l’Etat à Electricité du Liban est passé de 1734 mds de LBP soit 8,4% des dépenses publiques au cours de 2017 à 2452 mds de LBP soit 9,8% des dépenses publiques au cours de 2018. Il a augmenté dans des proportions supérieures à 41% en un an.
 
D’après S & P, la croissance en volume du PIB passerait de 0,5 % en 2018 à 1,2 % en 2019. Le déficit de la balance courante serait ramené de 23,4% du PIB à 22,5% du PIB et celui des comptes publics de 10,9% du PIB à 10,7% du PIB. 
 
Alors qu’elle avait dégagé un excédent de 237 millions de $ au mois de janvier 2018, la balance des paiements a accusé un déficit de 1,38 md$ au mois de janvier 2019.
 
Le taux moyen des dépôts bancaires en monnaie locale est passé de 6,53% au mois de janvier 2018 à 8,93% au mois de janvier 2019. Celui des dépôts bancaires en dollars est passé de 3,91% à 5,58% dans le même temps.
 
Le taux moyen des crédits bancaires en monnaie locale est passé de 8,56% au mois de janvier 2018 à 10,41% au mois de janvier 2019. Celui des crédits bancaires en dollars est passé de 7,74% à 8,89% dans le même temps.
 
Le trafic « passagers » de l’aéroport international de Beyrouth a augmenté de 1,9% entre les deux premiers mois de 2018 et les deux premiers mois de 2019. 
 
La production d’électricité est passée de 15,03 M de KWh en 2017 à 15,247 M de KWh en 2018, soit une augmentation de 1,4%. A titre comparatif, elle avait augmenté de 14,5% en 2017.
 
D’après l’enquête conduite par Ramco Real Estate, le nombre d’immeubles de bureaux qui sont en construction à Beyrouth a été ramené de 28 au début de 2018 à 24 au début de 2019. Quant à leur superficie, elle a été ramenée de 164 754 m2 à 113 127 m2 dans le même temps.
 
Le Purchasing Managers’Index a été ramené de 47,2 au cours des deux premiers mois de 2018 à 46,7 au cours des deux premiers mois de 2019.
 
 
Zoom sur Oman :
 
D’après l’enquête conduite par EY News, le coefficient d’occupation des hôtels 4 et 5 « étoiles » à Mascate a été ramené de 67,5% en 2017 à 57,2% en 2018.
 
Salam Air entend porter le nombre des destinations de 14 actuellement à 31 d’ici la fin de 2019. Elle pourrait acquérir 4 appareils de plus en leasing ou en cash dans le courant de l’année 2019.
 
 
Zoom sur le Qatar : 
 
Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 16,5 mds$ à la fin du mois de janvier 2018 à 28,7 mds$ à la fin du mois de janvier 2019. 
 
Le montant des dépôts bancaires des non-résidents est passé de 37,6 mds$ à fin du mois de janvier 2018 à 44,4 mds$ à la fin du mois de janvier 2019. Celui des dépôts bancaires du secteur public a été ramené de 81,4 mds$ à 74 mds$ dans le même temps.
 
D’après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le ratio de solvabilité (Capital Adequacy Ratio) des banques commerciales est passé de 16,8% au quatrième trimestre 2017 à 18% au quatrième trimestre 2018. 
 
D’après les chiffres publiés par la Banque Centrale, la rentabilité moyenne des actifs des banques commerciales est passée de 1,5% au 4ème trimestre 2017 à 1,6% au 4ème trimestre 2018. Quant à la rentabilité moyenne des fonds propres, elle est passée de 13,9% à 15,3% 
 
L’Emirat vient de lever 12 milliards de $ dont 2 à échéance de 5 ans, 4 à échéance de 10 ans et 6 à échéance de 30 ans sur le marché international des capitaux. La demande aurait été quatre fois supérieure à l’offre.
 
Source : Service économique régional (Levant, Iran et Irak) Ambassade de France au Liban et SER de Dubaï. 
 
 
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.