Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : tour d'horizon sur l'actualité économique à ne pas manquer

par Rédaction Ecomnews Med le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

Coup d'oeil sur l'Egypte : 

Le taux moyen des Bons du Trésor à 3 mois est passé de 18,58% au mois de novembre 2017 à 19,46% au mois de novembre 2018.
 
Le montant des intérêts payés au titre de la dette publique est passé de 204,75 mds d'EGP, soit 35,9% des dépenses publiques au cours des sept premiers mois de 2017/2018 à 246,63 mds d'EGP soit 36,3% des dépenses publiques au cours des sept premiers mois de 2018/2019.
 
Le service de la dette publique est passé de 345,2 mds d'EGP, soit 8,1% du PIB au cours des sept premiers mois de 2017/2018 à 387, 75 mds d’EGP soit 7,4% du PIB au cours des sept premiers mois de 2018/2019.
 
Le déficit public est passé de 218,09 mds d'EGP soit 4,9% du PIB au cours des sept premiers mois de 2017/2018 à 222,53 mds d’EGP soit 4,2% du PIB au cours des sept premiers mois de 2018/2019. 
 
D'après le Ministre des Finances, la croissance en volume du PIB s'établirait à 6,1 % et le déficit public à 7,2 % du PIB au cours de l'année fiscale 2019/2020. 
 

Coup d'oeil sur Israël / Jordanie / Palestine : 

Israel : Le prix moyen des logements a baissé de 0,7% entre la période de décembre 2017/janvier 2018 et la période de décembre 2018/janvier 2019. Quant à celui des logements neufs, il a baissé de 1,8%. 
 
Israel : Le nombre des offres d'emploi a été ramené de 99 373 à la fin de février 2018 à 96 249 à la fin de février 2019, soit une baisse de 3,1%. De plus, calculée en glissement annuel, l’inflation s'établissait à 1,2% à la fin du mois de février 2019.
 
Jordanie : L’#inflation s’est établie à 1,1% à la fin de février. Le montant de la dette extérieure est passé de 11,87 mds de JOD soit 39,4% du PIB à la fin de janvier 2018 à 12,06 mds de JOD, soit 38% du PIB prévisionnel de 2019, à la fin de janvier 2019. 
 
Jordanie : La dette publique est passée de 27,44 mds de JOD soit 91% du PIB à la fin du mois de janvier 2018 à 28,53 mds de JOD soit 89,8% du PIB prévisionnel de l’année 2019 à la fin du mois de janvier 2019.
 
Jordanie : Calculé après prise en compte des dons, le déficit budgétaire est passé de 42,3 M de JOD soit 0,1% du PIB à la fin de janvier 2018 à 86,2 M de JOD soit 0,3% du PIB prévisionnel de 2019 à la fin de janvier 2019. 
 
Palestine : Calculée en glissement annuel, l’inflation s'établissait à 0,44% à la fin du mois de février 2019. 
  

Coup d'oeil sur le Liban :  

D'après le bilan intérimaire que la Banque du Liban publie tous les quinze jours, le montant brut de ses avoirs en devises a été ramené de 39,22 mds$ le 15 février à 38,76 mds$ le 15 mars.
 
Le déficit de la balance commerciale a été ramené de 1,42 md$ au mois de janvier 2018 à 1,17 md$ au mois de janvier 2019.
 
Le taux moyen des dépôts en monnaie locale est passé de 6,27% au mois de janvier 2018 à 8,40% au mois de janvier 2019, Quant à celui des crédits en monnaie locale, il est passé de 7,21% à 10,18% dans le même temps.
 
Le taux moyen des dépôts en dollars est passé de 3,87% au mois de janvier 2018 à 5,21% au mois de janvier 2019. Quant à celui des crédits en dollars, il est passé de 7,58% à 8,68% dans le même temps.
 
Le montant de la dette publique est passé de 80,4 mds$ soit 141,8% du PIB à la fin du mois de janvier 2018 à 85,32 mds$ soit 142,8% du PIB à la fin du mois de janvier 2019.
 
L’encours des certificats de dépôt qui sont émis par la Banque du Liban est passé de 49,4 mds$, soit 87,1% du PIB à la fin du mois de janvier 2018 à 54,76 mds$, soit 91,7% du PIB à la fin du mois de janvier 2019.
 
Le nombre des touristes a augmenté de 3,8% entre les deux premiers mois de l'année 2018 et les deux premiers mois de l'année 2019. #tourisme 
 
La croissance des dépôts bancaires (résidents et non-résidents) a été ramenée de 3,9% entre le mois de janvier 2017 et le mois de janvier 2018 à 1,2% entre le mois de janvier 2018 et le mois de janvier 2019.
 
Les livraisons de ciment ont baissé de 11% en 2018. Elles ont diminué de 20,9% entre le mois de janvier 2018 et le mois de janvier 2019.
 
La croissance en volume de l’indicateur synthétique (Coïncident Indicator) de la Banque du Liban a été négative (- 4,4%) entre janvier 2018 et janvier 2019. Elle a été nulle entre février 2017 et janvier 2018 et la période comprise entre février 2018 et janvier 2019.
 
L’Indice de Confiance des Consommateurs (qui est calculé sur une base trimestrielle par Byblos Bank) est passé de 61,8 au quatrième trimestre 2017 à 75,5 au quatrième trimestre 2018 et de 60,1 au deuxième semestre 2017 à 75,4 au deuxième semestre 2018.
 

Coup d'oeil sur les pays du Golfe :  

D'après l’Agence Internationale de l’Énergie, la croissance de la demande mondiale de pétrole passerait de 1,27 million de b/j en 2018 à 1,38 million de b/j en 2019. A l’inverse, l’OPEP estime qu’elle sera ramenée de 1,47 million de b/j à 1,24 million de b/j. 
 
D'après les chiffres publiés par l’International Air Transport Association, la croissance du trafic « passagers » des compagnies du #MoyenOrient a été ramenée de 7% en 2017 à 4% en 2018. Quant à leur trafic « fret », sa croissance a été ramenée de 8% à 3,9% #transport 
 
Arabie Saoudite : Le trafic « passagers » des aéroports du Royaume a augmenté de 8% en 2018. Il s'est établi à un peu moins de 100 millions de passagers. #transport 
 
Bahrein : Fitch Ratings a maintenu à l'identique la note souveraine du Royaume (BB-). Elle est assortie d'une perspective « stable ». Évaluant le déficit public à 7,6% du PIB en 2018, Fitch estime qu'il devrait être ramené à 6,1% du PIB en 2019 et à 5,3% du PIB en 2020.
 
Emirats Arabes Unis : L’excédent dégagé par la balance des paiements courants est passé de 27,5 mds$ (soit 7,2% du PIB) en 2017 à 37,85 mds$ (soit 8,7% du PIB) en 2018. Le prix moyen du baril exporté par la Fédération est passé de 54,25$ en 2017 à 71$ en 2018.
 
Emirats Arabes Unis : D'après Alvarez Marsal, le ratio de solvabilité des dix banques les plus importantes a été ramené de 17,9% au quatrième trimestre 2017 à 17,33% au quatrième trimestre 2018. La rentabilité de leurs actifs a été ramenée de 1,76% à 1,72%. 
 
Oman : D'après l’étude que vient de publier Al Habib, les loyers ont diminué de 10% à 15% dans l’immobilier résidentiel en 2018, notamment parce que la population des expatriés a baissé dans des proportions voisines de 3,6%.
 
Oman : D’après Moodys Analytics, la croissance économique serait ramenée de 2% en 2018 à 1,5% en 2019.
 
Oman : Les avoirs extérieurs de la Banque Centrale (hors avoirs en or) ont été ramenés de 19,5 mds$ à la fin du mois de janvier 2018 à 17,1 mds$ à la fin du mois de janvier 2019.
 
Oman : La production gazière (associée et non-associée) est passée de 107 millions de m3/j en 2017 à 120 millions de m3/j en 2018.
 
Oman : La production de pétrole brut est passée de 967 000 b/j au cours des deux premiers mois de 2018 à 970 800 b/j en 2019. Les exportations de pétrole brut ont été ramenées de 811 510 b/j à 794 320 b/j. Quant au prix moyen du baril exporté, il est passé de 61,2$ à 61,8$.
 
Oman : Le montant consolidé des transactions immobilières a diminué de 10,1% entre les deux premiers mois de 2018 et les deux premiers mois de 2019. 
 
Oman : Le coefficient d’occupation des hôtels 3 à 5 "étoiles" a été ramené de 64,2% au mois de janvier 2018 à 62,4% au mois de janvier 2019. Le nombre des clients a augmenté de 6,9% et le montant des recettes de 14,3% dans le même temps. 
 
 
Qatar : L’indice de la production industrielle a augmenté de 0,6% entre le mois de janvier 2018 et le mois de janvier 2019.
 
Qatar : Fitch Ratings a maintenu à l'identique la notation de Doha Bank (A), celle de Qatar International Islamic Bank (A) et celle de Qatar National Bank (A+). La perspective est « stable » dans tous les cas.
 
Qatar : Qatar Islamic Bank a levé 750 M$ à échéance de 5 ans sur le marché international des capitaux. La demande aurait été plus de quatre fois supérieure à l'offre. 
 
Koweit : Le nombre de passagers transportés par @KuwaitAirways est passé de 4,1 millions en 2017 à 4,5 millions en 2018, soit une augmentation voisine de 10%.
 

Coup d'oeil sur l'Irak et l'Iran : 

Irak : L’Administration Trump aurait renouvelé pour une période de 90 jours le waiver permettant à l'Irak d’importer d’Iran une partie de l’électricité qu’il consomme. 
 
Iran : Le Guide Suprême de la Révolution Islamique, l'Ayatollah AliK a décerné au Général Qassem Soleimani, chef de la Force Al Qods, la distinction militaire la plus élevée, la médaille Zoulfikar. Il est le premier à la recevoir depuis la révolution de 1979.
 
Iran : D'après l'Agence Internationale de l'Energie, la production de pétrole brut a été ramenée de 3,82 M de b/j en février 2018 à 2,74 M de b/j en février 2019. Quant aux exportations de pétrole brut, elles ont été ramenées de 2,2 M de b/j à 1,1 M de b/j. 
 
Iran : Les Autorités ont décidé de relever le salaire minimum mensuel de 11 112 600 d’IRR à 15 168 820 d’IRR, environ 360€ au taux de change officiel, soit une augmentation voisine de 37%. 
 
Iran : Aucune transaction n'a été enregistrée lors de la septième vente de pétrole brut au secteur privé qui était organisée par l'Iran Energy Exchange IRENEX. Un million de barils avaient été proposés à un prix unitaire de 61,76$.
 
 
Source : Service Économique Régional de Beyrouth et Service Economique Régional de Dubaï avec le concours des Services Economiques de la région (Abu Dhabi, Amman, Bagdad, Doha, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv).
 

A lire aussi

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.