Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUE

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique

par Rédaction Ecomnews Med le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

Coup d'oeil en Israël : 

D'après les chiffres publiés par la Banque d'Israël, le montant de la dette extérieure est passé de 88,6 mds$ (soit 25,1% du PIB) à la fin de l'année 2017 à 92,1 mds$ (soit 24,9% du PIB) à la fin de l'année 2018. 
 
D’après le Bureau Central des Statistiques, l’excédent de la balance courante est passé de 10,12 mds$ (soit 2,9% du PIB) en 2017 à 11 mds$ (soit 3% du PIB) en 2018.
 
Calculé en données brutes, le taux de chômage est passé de 3,7% de la population active en février 2018 à 3,9% de la population active en février 2019. Calculé en données CVS, il est passé de 3,9% de la population active à 4,1% de la population active dans le même temps
 
Le Purchasing Managers' Index a été ramené de 53,55 au cours des deux premiers mois de l'année 2018 à 48,75 au cours des deux premiers mois de l'année 2019. 
 
Calculé en termes bruts, le montant des actifs détenus par les ressortissants de droit israélien à l'étranger est passé de 432,2 mds$ (soit 123,2% du PIB) la fin de 2017 à 437,5 mds$ (soit 119,7 % du PIB) la fin de 2018. 
 

Coup d'oeil en Palestine : 

Le déficit public a fortement augmenté depuis 2019. Calculé avant prise en compte de l'aide extérieure, il est passé de 161,3 M de NIS (soit 0,3% du PIB) au cours des 2 premiers mois de 2018 à 504,8 M de NIS (soit 0,9% du PIB) au cours des deux premiers mois de 2019.
 
D'après les chiffres de la Palestine Monetary Authority, le déficit de la balance courante est passé de 1,564 md$ (soit 10,8% du PIB) en 2017 à 1,659 md$ (soit 11% du PIB) en 2018. L'excédent dégagé par la balance des paiements a été ramené de 133,5 M$ à 91,3 M$
 

Coup d'oeil au Liban et en Jordanie : 

Jordanie : Le montant des avoirs en devises de la Banque Centrale (Readily Available Reserves) a été ramené de 13,45 mds$ à la fin du mois de février 2018 à 12,56 mds$ à la fin du mois de février 2019.

Liban : Lebanese Swiss Bank est devenue le seizième membre du Groupe Alpha, lequel comprend les banques dont les dépôts sont supérieurs à 2 mds$.
 
Liban : Calculée en glissement annuel par l’Administration Centrale des Statistiques, l’inflation s’établissait à 3,16% à la fin du mois de février 2019.
 
Liban : D’après l’enquête conduite par EY, le coefficient d’occupation des hôtels (4 et 5 « étoiles ») à #Beyrouth est passé de 49,1% au mois de janvier 2018 à 59,8% au mois de janvier 2019.
 
Liban : Le nombre et le montant des transactions immobilières ont diminué respectivement de 19,72% et de 19,96% entre les deux premiers mois de l’année 2018 et les deux premiers mois de l’année 2019. 
 
Liban : Moodys 's a placé le système bancaire sous perspective « stable » pour les 12 à 18 mois qui viennent.
 
Liban : D'après le rapport de BankdataFS, le bénéfice dégagé en 2018 par les 16 banques du groupe Alpha a été ramené de 2,4 mds$ en 2017 à 2,27 mds$ en 2018. La rentabilité de leurs actifs a été ramenée de 1,05 % à 0,91 % et celle des fonds propres de 11,26 % à 10,31 %
 
Liban : D'après Bankdata Financial Services sur les 16 banques du groupe Alpha, le montant de leurs créances douteuses est passé de 7,63% des prêts bruts à la fin de 2017 à 8,93% des prêts bruts à la fin de 2018. 
 

Coup d'oeil en Arabie Saoudite : 

Saudi Aramco vient de racheter 70% du capital de Saudi Basic Industries Corporation (SABIC). Le montant de la transaction est évalué à 69,1 milliards de $ 

D'après les chiffres publiés par la SAMA, l'excédent dégagé par la balance courante est passé de 10,46 mds$ (soit 1,5% du PIB) en 2017 à 72,34 mds$ (soit 9,4% du PIB) en 2018. 
 
D'après les chiffres publiés par la SAMA, les flux bruts d'investissement direct sont passés de 1,42 md$ (soit 0,2% du PIB) en 2017 à 3,21 mds$ (soit 0,4% du PIB) en 2018.
 

Coup d'oeil sur Bahrein :  

Le montant de la dette domestique est passé de 10,587 mds de BHD (soit 79,5% du PIB) à la fin de l'année 2017 à 11,457 mds de BHD (soit 86% du PIB) à la fin de l'année 2018.
 
Le montant des avoirs en devises de la Banque Centrale a été ramené de 1,99 md$ (soit 27 jours d’importations de biens et services) à la fin de janvier 2018 à 1,805 md$ (soit 24 jours d’importations de biens et services) à la fin de janvier 2019. 
 
Le déficit de la balance courante est passé de 1,6 md$ (soit 4,5% du PIB) en 2017 à 2,22 mds$ (soit 5,6% du PIB) en 2018.
 
Le montant des flux bruts d’investissement direct est passé de 1,426 md$ (soit 4% du PIB) en 2017 à 1,515 md$ (soit 3,9% du PIB) en 2018.
 
Le montant de la dette domestique de l’Etat est passé de 10,687 mds de BHD (soit 72,3% du PIB) à la fin du mois de janvier 2018 à 11,457 mds de BHD (soit 73,2% du PIB) à la fin du mois janvier 2019.
 
 
 

Coup d'oeil sur les pays du Golfe : 

Emirats Arabes Unis : D'après le Ministère des Finances, l’excédent dégagé par les comptes publics aurait atteint 67,4 mds d’AED (soit 4,2% du PIB) en 2018.
 
Emirats Arabes Unis : La croissance en volume du PIB de l'Émirat de #Dubai a été ramenée de 3,1% en 2017 à 1,9% en 2018.
 
Emirats Arabes Unis : D'après l'enquête de EFG-Hermès Dubaï Property Chartbook, le montant des transactions dans l’immobilier résidentiel à Dubai a augmenté dans des proportions supérieures à 76% entre février 2018 et février 2019. Le prix moyen du m2 à la vente a diminué de 3,2%
 
Emirats Arabes Unis : Economics ma a maintenu à l’identique la note souveraine de la Fédération (AA2). Elle reste assortie d’une perspective « stable » et a maintenu à l’identique la note souveraine de l’Emirat d’Abu Dhabi (AA2), assortie aussi d’une perspective « stable ».
 
Koweit : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 0,62% à la fin du mois de février 2019.
 
Oman : D’après Moodys, le montant des créances douteuses du système bancaire est passé de 2,3% des prêts bruts à la fin de l’année 2017 à 2,8% des prêts bruts à la fin de l’année 2018.
 
Oman : D'après les informations diffusées par l’ambassade américaine à Mascate, le Sultanat aurait négocié et signé un accord donnant aux États-Unis un droit d’accès aux ports et aux « facilités » de Duqm et de Salalah. 
 
Oman : Le trafic « passagers » de l’aéroport international de Mascate a augmenté de 8,7% entre les deux premiers mois de 2018 et les deux premiers mois de 2019. Quant au trafic « passagers » de l’aéroport de Salalah, il a progressé de 5,5% sur la même période. 
 
Qatar : L'excédent de la balance commerciale a été ramené de 29,76 mds de QAR (soit 8,18 mds$) au cours des deux premiers mois de 2018 à 29,6 mds de QAR (soit 8,13 mds$) au cours des deux premiers mois de 2019.
 
Qatar : La Qatar National Bank a levé 1 md$ à échéance de 5 ans sur le marché international des capitaux. 
 

Coup d'oeil sur l'Irak et l'Iran : 

 
Irak : D’après les prévisions que vient d’établir l’Institut de Finance Internationale, la croissance en volume du PIB passerait de 2,3% en 2018 à 4% en 2019. Le solde des comptes publics serait ramené d’un excédent de 2,4% du PIB à un déficit de 0,9% du PIB dans le même temps. 
 
Irak : L’excédent dégagé par la balance courante serait ramené de 10,9% du PIB à 2,3% du PIB. Quant au montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale, il passerait de 58,4 mds$ à la fin de l’année 2018 à 65,7 mds$ à la fin de l’année 2019.
 
Iran : L’Administration Trump vient de placer sous sanctions 14 personnes physiques et 17 personnes morales de droit iranien. Elles ont pour point commun de travailler pour ou avec SNPD, entité qui aurait été impliquée dans le programme nucléaire et balistique.
 
Iran : L'Office of Foreign Assets Control (OFAC) a ajouté a sa liste des "Specially Designated Nationals" 25 personnes physiques et morales soupçonnées d'avoir participé à un réseau de financement illicite, par le biais de sociétés-écran en Turquie et aux Emirats Arabes Unis.  
 
 
Source : Service Économique Régional de Beyrouth et Service Economique Régional de Dubaï avec le concours des Services Economiques de la région (Abu Dhabi, Amman, Bagdad, Doha, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv). 
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.