Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUE

///   Afrique : comment évolue le monde du travail ?

par Rédaction Ecomnews Med le
La Banque mondiale a publié le 27 novembre 2018, le Rapport sur le développement dans le monde 2019. Ce rapport étudie des défis qui s'annoncent et en particulier le marché du travail de demain. Un marché en pleine mutation sur le continent.

La nature même du travail change. C'est le constat que tire la Banque mondiale dans son rapport sur le développement dans le monde 2019. Ce dernier examine les challenges à venir et plus particulièrement le marché du travail de demain. « L’innovation va continuer de s’accélérer, mais les pays en développement vont devoir prendre des mesures rapides pour être à même de soutenir la concurrence dans l’économie du futur » estime Jim Yong Kim, ex-président Groupe de la Banque mondiale. 

Les technologies génèrent des emplois en Afrique

Les technologies facilitent la création d’emplois sur le continent. Citons l'exemple d'Andela. Entreprise américaine spécialisée dans la formation des développeurs de logiciels, la société a centré ses activités sur la numérisation de l’Afrique. Elle a ainsi formé 20 000 analystes-programmeurs sur tout le continent à l’aide d’outils en ligne gratuits. Les programmeurs travaillent ensuite avec l'entreprise ou alors d’autres clients de la société dans le monde entier. Andela veut former, d'ici 2024, 100 000 développeurs de logiciels africains. 

Autre exemple au Ghana, Farmerline est une plateforme en ligne. Elle communique avec un réseau de plus de 200 000 agriculteurs dans leur langue maternelle par téléphone portable. L'entreprise aide les petits exploitants agricoles en améliorant leur accès à l’information, aux intrants et aux ressources pour accroître leur productivité. La société est en pleine expansion.

Cependant, dans le monde, certains emplois peuvent être vulnérables avec l'arrivée de nouvelles technologies. Les travailleurs exécutant des tâches routinières seront remplacés dans le futur. 

Quid de la situation des femmes ? 

Les inégalités entre les hommes et les femmes sur le marché du travail restent immenses sur le continent. Au Mali, « Une femme devra accumuler près de deux années d’expérience pour chaque année accumulée par son homologue masculin pour obtenir la même augmentation de salaire » note le rappport. 

A noter tout de même que des progrès sont entrepris dans de nombreux pays. En République démocratique du Congo (RDC) depuis 2016, une femme à le droit d'enregistrer son entreprise, de demander un prêt, de signer un contrat, d'ouvrir un compte bancaire, et d'enregistrer un terrain sans l’autorisation de son mari. En Zambie, la loi de 2015 sur l’égalité des sexes proscrit la discrimination fondée sur le sexe dans l’emploi.

De même, le Liberia a créé le projet Economic Empowerment of Adolescent Girls and Young Women en 2009. Objectif ? Donner aux jeunes filles une formation en classe, sur les compétences de base et techniques très demandées sur le marché du travail. Le programme a réellement amélioré la vie des participantes. Au total, la perspective d'emploi et les revenus ont respectivement augmenté de 47 % et de 80 % pour les participantes à ce programme. 

Actuellement, en Afrique subsaharienne, 9 millions de filles âgées de 6 à 11 ans n'iront jamais à l'école selon les données de l’Institut de statistiques de l'UNESCO (ISU).  Une pale copie que les pays africains devront corriger rapidement. 

 

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.