Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique

par Rédaction Ecomnews Med le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

Coup d'oeil en Egypte :

D'après BNP Paribas, la croissance en volume du PIB atteindrait 6% au cours de 2019/2020. L’inflation moyenne serait ramenée de 13,8% au cours de 2018/2019 à 10,7% au cours de 2019/2020. Quant au déficit public, il serait ramené de 7,6% du PIB à 6,3 % du PIB. 
 
Le montant net des avoirs extérieurs (or inclus) de la Banque Centrale est passé de 44,03 mds$ à la fin du mois d'avril 2018 à 44,22 mds$ à la fin du mois d'avril 2019.
 
D'après le Ministre du Pétrole, le montant des subventions au prix des carburants a été ramené de 84 mds d'EGP au cours des neuf premiers mois de 2017/2018 à 60,1 mds d’EGP au cours des neuf premiers mois de 2018/2019, soit une baisse supérieure à 28%.
 
Le Purchasing Managers’Index a été ramené de 49,7 au cours des quatre premiers mois de l’année 2018 à 49,4 au cours des quatre premiers mois de l’année 2019.
 
D'après le Ministre des Finances, le déficit public aurait été ramené de 6,2% du PIB au cours de 2017/2018 à 5,3% du PIB au cours des neuf premiers mois de 2018/2019. Quant au solde primaire, il est passé d'un déficit de 0,2% du PIB à un excédent de 0,7% du PIB. 
 
Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 13% à la fin du mois d’avril 2019.

Coup d'oeil sur les pays du Golfe : 

Arabie Saoudite : Fitch Ratings a maintenu à l'identique la note souveraine (Issuer Default Rating) du Royaume (A+). Elle est assortie d'une perspective « stable ».
 
Arabie Saoudite : Le Purchasing Managers’Index est passé de 52,6 au cours des quatre premiers mois de l’année 2018 à 56,6 au cours des quatre premiers mois de l’année 2019.
 
Bahrein : L'Administration américaine (le Département d'État) a donné son accord de principe à la vente d'équipements militaires (le système Patriot entre autres) pour un montant évalué à 3,23 mds$. 
 
Bahrein : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 1,2% à la fin du mois de mars 2019.
 
Emirats Arabes Unis : S&P a maintenu le système bancaire dans la catégorie 5 du classement BICRA (Banking Industry Country Risk Assessment). Elle comprend, entre autres, l’Inde, l’Italie, le Pérou, la Pologne, les Philippines, le Qatar et l’Afrique du Sud. 
 
Emirats Arabes Unis : Le trafic « passagers » de l’aéroport international de Dubaï a diminué de 2,2% entre le premier trimestre 2018 (22,74 M) et le premier trimestre 2019 (22,23 M). Quant au trafic « fret », il a augmenté de 4,1% dans le même temps.
 
Emirats Arabes Unis : Le nombre des touristes (toutes composantes confondues) à #Dubai a augmenté de 2,2% entre le premier trimestre 2018 (4,65 M) et le premier trimestre 2019 (4,75 M). #Tourisme 
 
Emirats Arabes Unis : Le Purchasing Managers’Index est passé de 55,5 au cours des quatre premiers mois de l’année 2018 à 55,8 au cours des quatre premiers mois de l’année 2019.
 
Emirats Arabes Unis : Le Dubaï Economy Tracker qui mesure l’activité du secteur privé – hors hydrocarbures – à Dubaï est passé de 55,3 au cours des quatre premiers mois de l’année 2018 à 56,3 au cours des quatre premiers mois de l’année 2019. 
 
Emirats Arabes Unis : La fusion entre Abu Dhabi Commercial Bank, Union National Bank et Al Hilal Bank vient d’aboutir. L’actif brut de la nouvelle entité (ADCB Group) est évalué à 115 mds$.
 
Emirats Arabes Unis : Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 92,3 mds$ (soit 3,6 mois d’importations de biens et services) à la fin du mois de mars 2018 à 103,5 mds$ (soit 4 mois d’importations de biens et services) à la fin du mois de mars 2019.
 
Qatar : Le Purchasing Managers' Index a été ramené de 51,9 au cours des quatre premiers mois de l'année 2018 à 48,5 au cours des quatre premiers mois de l'année 2019.
 
Qatar : L’excédent dégagé par la balance commerciale a été ramené de 43 mds de QAR soit 11,81 mds$ au premier trimestre 2018 à 42,4 mds de QAR soit 11,65 mds de QAR au premier trimestre 2019. 
 
Qatar : D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, le solde budgétaire est passé d'un déficit de 40 mds de QAR soit 6,6 % du PIB en 2017 à un excédent de 15,1 mds de QAR soit 2,2% du PIB en 2018.
 
Koweit : Moodys Analytics a maintenu à l'identique la note souveraine de l'Emirat (Aa2). Elle est assortie d'une perspective « stable ».
 
Koweit : Moodys Analytics évalue à 518 mds$ soit 370% du PIB à la fin de l’année 2018 les actifs gérés par la Kuwait Investment Authority (KIA). 
 
Koweit : D’après les données révisées de la Banque Centrale, l’excédent de la balance courante est passé de 2,91 mds de KWD soit 8% du PIB en 2017 à 6,16 mds de KWD soit 14,5% du PIB en 2018.
 
Koweit : Le montant des avoirs extérieurs de la banque centrale (hors avoirs en or) est passé de 32,7 mds$ à la fin du mois de mars 2018 à 35,5 mds$ à la fin du mois de mars 2019.
 
Oman : S&P a maintenu à l'identique la note souveraine du Sultanat (BB/B). La perspective dont elle est assortie a été ramenée de «stable» à «négative».
 

Coup d'oeil en Iran : 

Les importations de pétrole des quatre clients les plus importants de l’Iran en Asie (Chine, Inde, Japon et Corée) auraient été ramenées de 1,631 M de b/j au premier trimestre 2018 à 1,164 M de b/j au premier trimestre 2019.
 
Signe des temps, le nouveau CEO d'Iran Air, Turaj Zanganeh (qui a exercé les fonctions de Chef d' Etat-Major de l’Armée de l’Air) compte parmi les personnes physiques qui ont été placées sous sanctions par l’administration américaine.
 
L'Administration #Trump a étendu le régime des sanctions au fer, à l'acier, à l'aluminium et au cuivre, les exportations de ces métaux étant évaluées à un niveau compris entre 3 et 8% des exportations totales soit 3 à 5 mds$. 
 
La parité IRR/USD a de nouveau franchi le seuil de 150 000 IRR pou 1$ sur le marché parallèle. C’est son plus haut niveau depuis la fin du mois de septembre dernier. L’écart entre le marché officiel et le marché parallèle s’établit désormais à plus de 260%.
 

Coup d'oeil en Palestine/Israël : 

Palestine : Le montant des avoirs extérieurs de la Palestine Monetary Authority est passé de 501,5 M$ (soit 22 jours d’importations de biens et services) à la fin du mois d'avril 2018 à 590,3 M$ (soit 25 jours d'importations de biens et services) à la fin du mois d'avril 2019. 

Israel : Le montant des avoirs extérieurs de la Banque d'Israël est passé de 115,35 mds$ soit 32,9% du PIB à la fin du mois d'avril 2018 à 118,74 mds$ soit 32,2% du PIB à la fin du mois d'avril 2019. 
 
Israel : D'après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le déficit budgétaire est passé de 993 M de NIS soit 0,07% du PIB au cours des quatre premiers mois de l'année 2018 à 13,795 mds de NIS soit 1% du PIB au cours des quatre premiers mois de l'année 2019.
 
Israel : Le nombre des touristes est passé de 1,24 million au cours des quatre premiers mois de l'année 2018 à 1,37 M au cours des quatre premiers mois de l'année 2019.
 

Coup d'oeil sur le Liban : 

Le taux de « dollarisation » des dépôts bancaires du secteur privé (résidents + non-résidents) est passé de 68,3% à la fin du mois de mars 2018 à 70,6% à la fin du mois de mars 2019.
 
Le nombre des touristes a augmenté de 3,7% entre le premier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019. 
 
Le bénéfice dégagé par les six banques qui sont cotées en Bourse de Beyrouth a été ramené de 323,9 M$ au premier trimestre 2018 à 307,6 M$ au premier trimestre 2019.
 
La superficie couverte par les nouveaux permis de construire a diminué de 27,6 % entre le premier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019.
 
Le Purchasing Managers’Index a été ramené de 46,8 au cours des quatre premiers mois de l’année 2018 à 46,6 au cours des quatre premiers mois de l’année 2019.
 
D'après l’indice suivi par Ramco, le prix des appartements proposés par les promoteurs a baissé de 3,5% en 2018. #immobilier 
 
L’indice mis en place par BYBLOS BANK pour mesurer la demande de biens immobiliers est passé de 33,2 au premier trimestre 2018 à 56,1 au premier trimestre 2019. Il s'était établi à 44,9 sur l’ensemble de l'année 2018. 
 
A l’instar du FMI, la BERD a ramené de 1,5 % à 1,3 % sa prévision de croissance pour l’année 2019. 
 
 
Source : Service Économique Régional de Beyrouth et Service Economique Régional de Dubaï avec le concours des Services Economiques de la région (Abu Dhabi, Amman, Bagdad, Doha, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv). 

 

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.