Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Conférence annuelle FEMISE : le think tank méditerranéen explore le développement durable

par Camille Dubruelh le
Ecomnews Med était en direct de Bruxelles (Belgique) pour la conférence annuelle du réseau FEMISE qui s’est tenue les 13 et 14 juin 2019. Retour sur cet événement phare du réseau de chercheurs Méditerranéens.

C’est le thème du développement durable qu’avait choisi cette année le réseau FEMISE pour sa grande conférence annuelle. Pendant deux jours à Bruxelles (Belgique), chercheurs du think tank, représentants d’institutions ou d’ONG partenaires se sont penchés sur les quatre thématiques chères au FEMISE, avec comme objectif de développer une feuille de route pour les pays de la Méditerranée.

Dès l'ouverture, les participants ont rappelé le concept d'Objectifs de développement durable de l'ONU, "un appel à l’action de tous les pays – pauvres, riches et à revenu intermédiaire – afin de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète".

Les objectifs de développement durables "ne seront sûrement pas atteints"

"Cette conférence est une manière de répondre à ces objectifs", a noté Ibrahim Elbadawi, président du FEMISE, rappelant que le think tank rassemble justement pays développés et pays en développement autour de thématiques communes aux pays de la Méditerranée.

Pour la région MENA, les défis sont encore nombreux, en termes environnementaux mais aussi économiques. "La croissance dans la région ne sera que de 1,3% en 2019", a rappelé Mahmoud Mohieldin, vice-président de la Banque mondiale, s'attristant du fait que "les objectifs de développement durable ne seront sûrement pas atteints en 2030".

Pour tenter d'apporter des réponses à ces nombreux défis rencontrés par les pays de la Méditerranée, les chercheurs associés au FEMISE et les intervenants invités ont pu faire état de leurs recherches lors de quatre séances plenières. Celles-ci ont porté sur l'intégration commerciale, sur le secteur privé et l'innovation, sur l'environnement et enfin sur l’inclusivité. Il a notamment été question d'emplois des jeunes, de révolution numérique, d'impact du réchauffement climatique ou d'échanges commerciaux.

De l'emploi des jeunes à la mixité, des échanges variés

Networking, discussions entre chercheurs, représentants institutionnels et membres du public, les échanges ont été riches et variés. Des performances économiques du Maroc au financement des start-up dans la région en passant par la question des réfugiés au Liban et en Jordanie, les thématiques abordées ont été nombreuses. « Il y a urgence à créer des emplois pour les jeunes en MENA », a notamment souligné Patricia Augier, présidente du comité scientifique de FEMISE.

La dernière séance plenière a notamment été l’occasion d’évoquer la place des femmes dans les économies de la région, l’inclusion des réfugiés dans le monde du travail ou encore l’entrepreneuriat social, un « moyen de lutter contre le fléau du chômage, et ce pour l’ensemble de la population, y compris les réfugiés », comme l’a souligné Natalia El Menhall, de Beyond Reform & Development.

« La mixité est un enjeu de performance économique » a pour sa part rappelé Samah Ben Dhia, présidente de Alta Femina, évoquant l’importance d’inclure les femmes dans le marché de l’emploi en région MENA. 

Présentation du nouveau rapport FEMISE sur le secteur privé

La conférence annuelle du réseau a aussi été l’occasion de présenter à tous le nouveau rapport du think tank, portant sur le secteur privé, qui évoque entre autre l'importance du développement du secteur privé pour les pays Méditerranéens.

A la fin cette conférence, l'idée qui ressort avant tout est l'urgence d'agir, à tous les niveaux, et ce afin de mener les pays de la région à un développement durable qui profite à tous. Une chose est sûre, les chercheurs du FEMISE ont encore bien de la matière pour leurs futures recherches. Car, ainsi que l’a souligné Henry Marty Gauquié, de la Banque Européenne d’Investissement et du Conseil Consultatif FEMISE, en conclusion de la conférence : « On n’a jamais fini d’explorer ces problématiques ». 

Le rapport FEMISE est à découvrir ici : 

http://www.femise.org/slideshow/rapport-femise-euromed-2019-le-secteur-prive-dans-les-pays-mediterraneens-principaux-dysfonctionnements-et-opportunites-de-lentreprenariat-social/

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.