Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique

par Denys Bédarride le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.
 
Le nombre des opérations de fusion-acquisition dans la zone ANMO a été ramené de 264 au cours des 5 premiers mois de 2018 à 193 au cours des 5 premiers mois de 2019. Quant à leur montant, il est passé de 18,5 mds$ à 96,7 mds$, dont 70,9 mds$ au titre de l’opération Aramco/SABIC.
 
D'après Ernst&Young, c'est à Dubai 84,9%, à Abu Dhabi 84,8% et au Caire 79,1% que le coefficient d'occupation des hôtels 4 et 5 étoiles a été le plus élevé au cours des 4 premiers mois de 2019. C'est à Djeddah 49,7%, Manama 58,2% et Amman 63,4% qu'il a été le plus faible. 

Zoom sur l'Egypte

D'après le Ministère des Finances, le déficit public a été ramené de 297,6 mds d’EGP soit 6,7% du PIB au cours des dix premiers mois de 2017/2018 à 296,5 mds d'EGP soit 5,6% du PIB au cours de 2018/2019. Le solde primaire est passé de 0,2% du PIB à 1% du PIB. 

Le montant des intérêts payés au titre de la dette publique est passé de 304,3 mds d’EGP soit 34,9% des dépenses publiques au cours des dix premiers mois de 2017/2018 à 351,3 mds d’EGP soit 35,8% des dépenses publiques au cours des dix premiers mois de 2018/2019.

Le taux d'intérêt moyen des Bons du Trésor à 3 mois a été ramené de 17,95% au mois de mars 2018 à 17,53% au mois de mars 2019.

Le service de la dette publique (principal + intérêts) est passé de 490,4 mds d'EGP soit 11,4% du PIB au cours des dix premiers mois de l'année fiscale 2017/2018 à 546,9 mds d'EGP soit 10,4% du PIB au cours des dix premiers mois de l'année fiscale 2018/2019. 

L'Egypte est parvenue à un accord avec Israel pour solder le contentieux provoqué par l’interruption des livraisons de gaz égyptien à Israël en 2012. L'Égypte versera une indemnité compensatoire de 500 M$. Elle sera payée en 17 échéances, étalées sur une période de 8,5 ans. 

Zoom sur le Liban

D'après le bilan intérimaire que la Banque du Liban publie tous les quinze jours, le montant brut de ses avoirs en devises a été ramené de 37,32 mds$ le 15 mai à 36,34 mds$ le 15 juin.

Le trafic « passagers » de l’aéroport international de Beyrouth a augmenté de 2,7% entre les cinq premiers mois de l'année 2018 et les cinq premiers mois de l'année 2019. 

Le nombre des touristes a augmenté de 5,5% entre les cinq premiers mois de l'année 2018 et les cinq premiers mois de l'année 2019. Tourisme 

Le nombre et le montant consolidé des transactions immobilières ont diminué respectivement de 16,2% et de 24,4% entre les cinq premiers mois de l'année 2018 et les cinq premiers mois de l'année 2019. 
 


Le montant des primes collectées par les 50 compagnies d'assurances qui sont enregistrées au Liban a été ramené de 477 M$ au premier trimestre 2018 à 472,3 M$ au premier trimestre 2019. Le montant des sinistres qu’elles ont indemnisés est passé de 216,7 M$ à 249,7 M$. 

L’encours des certificats de dépôt (CDs’) émis par la Banque du Liban est passé de 52,05 mds$ (soit 92,3% du PIB) à la fin du mois d'avril 2018 à 54,47 mds$ (soit 93,5% du PIB) à la fin du mois d'avril 2019. 

Le taux moyen des dépôts en monnaie locale est passé de 6,60% au mois d'avril 2018 à 8,84% au mois d'avril 2019. Quant à celui des crédits en monnaie locale, il est passé de 8,87% à 10,62% dans le même temps.

Le taux moyen des dépôts en dollars est passé de 4,03% au mois d'avril 2018 à 5,66 % au mois d'avril 2019. Quant à celui des crédits en dollars, il est passé de 7,87% à 9,19% dans le même temps.

D'après l’enquête conduite par Ernst&Young, le coefficient d’occupation des hôtels (4 et 5 « étoiles ») à Beyrouth est passé de 60,5% au cours des quatre premiers mois de 2018 à 73,7% au cours des quatre premiers mois de 2019.

Zoom sur Israël et la Jordanie

Israel : Le montant des recettes en monnaie locale qui ont été encaissées par le secteur hôtelier a augmenté de 5,8% entre le premier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019. Quant au montant des recettes libellées en dollars, il n'a augmenté que de 0,7% dans le même temps.

Israel : Calculé en données brutes, l’excédent dégagé par la balance courante est passé de 1,722 mds$ (soit 0,5% du PIB) au premier trimestre 2018 à 3,151 mds$ (soit 0,8% du PIB) au premier trimestre 2019. Calculé en données CVS, il est passé de 1,735 md$ à 2,607 mds$ 

Israel : Le montant des flux bruts d’investissement direct est passé de 4,094 mds$ (soit 1,1% du PIB) au premier trimestre 2018 à 4,191 mds$ (soit 1,1% du PIB) au premier trimestre 2019.

Israel : D'après les chiffres publiés par le Bureau Central des Statistiques, le déficit de la balance commerciale est passé de 4,744 mds$ au cours des cinq premiers mois de l'année 2018 à 6,025 mds$ au cours des cinq premiers mois de l'année 2019.

Israel : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 1,5% à la fin du mois de mai 2019.

Israel : Calculé en données brutes, le nombre des emplois vacants a été ramené de 103 471 à la fin du mois de mai 2018 à 100 924 à la fin du mois de mai 2019. Calculé en données corrigées des variations saisonnières, il a été ramené de 101 582 à 99 258 dans le même temps.

Israel : D'après les chiffres publiés par le Central Bureau of Statistics, la croissance en volume du PIB s’est établie à 4,8% entre le premier trimestre de l’année 2018 et le premier trimestre de l’année 2019.

Jordanie : Capital Intelligence a ramené la note souveraine du Royaume de BB-/BB à B+/B+. La perspective dont elle est assortie a été relevée de « négative » à « stable ».

Jordanie : Le nombre des nouveaux permis de construire et la superficie qu'ils couvrent ont diminué respectivement de 37% et de 41,6% entre le premier trimestre de l'année 2018 et le premier trimestre de l'année 2019.

Jordanie : Le montant des avoirs en devises de la Banque Centrale (Readily Available Reserves) a été ramené de 12,38 mds$ à la fin du mois de mai 2018 à 12,22 mds$ à la fin du mois de mai 2019.

Jordanie : L’indice de la production industrielle a diminué de 0,6% entre les quatre premiers mois de l’année 2018 et les quatre premiers mois de l’année 2019.

Zoom sur les pays du Golfe

Arabie Saoudite : Calculée en glissement annuel, l’inflation était négative (-1,5%) à la fin du mois de mai 2019. 

ArabieSaoudite : Saudia Airlines a annoncé une commande portant sur 65 exemplaires de l’A320 Neo en marge du Salon du Bourget. Son montant est évalué à 7,4 mds $. 

Bahrein : Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 2,066 mds$, soit 29 jours d’importations de biens et services à la fin du mois d'avril 2018 à 2,442 mds$, soit 33 jours d’importations de biens et services à la fin du mois d'avril 2019. 

Bahrein : Le montant de la dette domestique est passé de 11,326 mds de BHD, soit 78,7% du PIB à la fin du mois d'avril 2018 à 11,457 mds de BHD, soit 78,2% du PIB à la fin du mois d'avril 2019.
 


Emirats Arabes Unis : Le Dubaï Economy Tracker qui mesure l’activité du secteur privé – hors hydrocarbures – à Dubaï est passé de 55,17 au cours des cinq premiers mois de l’année 2018 à 56,74 au cours des cinq premiers mois de l’année 2019.

Emirats Arabes Unis : D'après les chiffres que vient de publier la Banque Centrale, le prix de l’immobilier résidentiel à la vente à Dubai a baissé de 9,1% entre le premier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019. Il a baissé de 10,3% à la location dans le même temps.
 
Koweit : Le bénéfice dégagé par les sociétés cotées en Bourse est passé de 547,2 M de KWD au premier trimestre 2018 à 577,4 M de KWD au premier trimestre 2019, soit une augmentation voisine de 6 %.

Koweit : D’après National Bank of Kuwait, l’inflation passerait de 0,6% en 2018 à 1,5% en 2019.

Oman : L’augmentation des droits d’accise sur l’alcool, le tabac, le porc et les boissons énergisantes vient d’entrer en application. Le taux appliqué à l’alcool a finalement été ramené de 100 à 50% pour une période transitoire de six mois.

Qatar : L’indice de la production industrielle a augmenté de 0,5% entre les quatre premiers mois de l'année 2018 et les quatre premiers mois de l'année 2019. 

Zoom sur l'Irak et l'Iran

Irak : Les Etats-Unis viennent de renouveler pour 90 jours à compter du 19 juin le waiver permettant à l’Irak d'importer d’Iran une partie du gaz et de l'électricité dont il a besoin.

Irak : Calculé hors avoirs en or et en DTS, le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 49,25 mds$ à la fin du mois d'avril 2018 à 61,9 mds$ à la fin du mois d'avril 2019. 

Iran : D'après l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), la production de pétrole brut a été ramenée de 3,85 Mb/j au mois de mai 2018 à 2,4 Mb/j au mois de mai 2019. C’est son niveau le plus bas depuis la fin des années 1980.

Iran : D'après l'Agence Internationale de l’Energie (AIE), les exportations de pétrole brut sont passées de 2,4 Mb/j au mois de mai 2018 à 570 000 b/j au mois de mai 2019 (à quoi il faut ajouter 240 000 b/j de condensats). C'est leur niveau le plus bas, historiquement parlant. 
 
Iran : D'après le Centre National des Statistiques, la croissance en volume du PIB a été négative à hauteur de 4,9% au cours de l'année fiscale 2018/2019.

Iran : D'après l'Iran Airports Company, le trafic « passagers » des aéroports a diminué de 12% entre les deux premiers mois de l'année 2018/2019 et les deux premiers mois de l'année 2019/2020.

Iran : La NIOC a organisé une 14ème session de vente sur le marché IRENEX. 2 millions de barils de brut « lourd » étaient proposés à un prix unitaire de 59,592$. Aucun acheteur ne s'est manifesté.

Source : Le Service Economique Régional de Beyrouth et le Service Economique Régional de Dubaï avec le concours des Services Economiques de la région (Abu Dhabi, Amman, Bagdad, Doha, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv).

 

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.