Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : tour d'horizon sur l'actualité économique à ne pas manquer

par Rédaction Ecomnews Med le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.
 

Coup d'oeil sur l'Egypte : 

Le montant des titres publics qui sont inscrits au bilan des banques commerciales est passé de 1567 mds d’EGP (soit 30,7% de leur actif brut) à la fin du mois de mars 2018 à 1676 mds d’EGP (soit 29,5% de leur actif brut) à la fin du mois de mars 2019.
 
Le Parlement a approuvé le projet de budget pour 2019/2020. Il prévoit de ramener le déficit public à 7,2% du PIB et de maintenir ou de porter l’excédent primaire à 2% du PIB. Les hypothèses sont une croissance en volume du PIB de 6% et un prix moyen du baril de 68$. 

Coup d'oeil en Israël :  

Calculée en données brutes, la croissance en volume du PIB s'est établie à 2,9% entre le premier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019. Calculée en données corrigées des variations saisonnières, elle s'est également établie à 2,9%.
 
Calculé en données brutes, le nombre des emplois vacants a diminué de 2,5% entre le mois de mai 2018 et le mois de mai 2019. Calculé en données corrigées des variations saisonnières, il a diminué de 2,3% dans le même temps.
 
Calculé en données brutes, le taux de chômage a été ramené de 3,8% de la population active en mai 2018 à 3,5% de la population active en mai 2019. Calculé en CVS, il a été ramené de 4,1% de la population active à 3,6% de la population active dans le même temps.
 
D'après les chiffres publiés par le Bureau Central des Statistiques, le nombre des nuitées touristiques dans le secteur hôtelier a augmenté de 1,5% entre les cinq premiers mois de l'année 2018 et les cinq premiers mois de l'année 2019.
 
Calculé en données brutes, le montant des exportations de services a augmenté de 14,8% entre les quatre premiers mois de 2018 et les quatre premiers mois de 2019. Calculé en données corrigées des variations saisonnières, il a augmenté de 13,7% dans le même temps. 
 
 

Coup d'oeil en Jordanie :

Après avoir réduit ses importations de gaz égyptien de 350 millions de cf/jour au mois de mars à 300 millions de cf/jour au mois d'avril, le Royaume les aurait ramenées à un niveau voisin de 75 millions de cf/jour. 
 
Le montant de la dette extérieure est passé de 11,71 mds de JOD (soit 39% du PIB) à la fin du mois d’avril 2018 à 12,02 mds de JOD (soit 38,4% du PIB prévisionnel de l’année 2019) à la fin du mois d’avril 2019.
 
La dette publique est passée de 27,72 mds de JOD (soit 92,5% du PIB) à la fin du mois d’avril 2018 à 28,96 mds de JOD (soit 92,5% du PIB prévisionnel de l’année 2019) à la fin du mois d’avril 2019. 
 
Calculé après prise en compte des dons, le déficit budgétaire a été ramené de 378 M de JOD (soit 1,3% du PIB) à la fin d’avril 2018 à 303,7 M de JOD (soit 1% du PIB prévisionnel de l’année 2019) à la fin du mois d’avril 2019. 
 
Le déficit de la balance commerciale a été ramené de 2,94 mds de JOD au cours des quatre premiers mois de 2018 à 2,79 mds de JOD au cours des quatre premiers mois de 2019. 
 

Coup d'oeil sur le Liban :

Le bénéfice dégagé par les 16 banques du groupe Alpha ( banques dont les dépôts sont supérieurs à 2 mds$) a été ramené de 526,5 M$ au premier trimestre 2018 à 483,9 M$ au premier trimestre 2019. La rentabilité moyenne de leurs actifs a été ramenée de 0,9% à 0,75%. 
 
Le montant des créances douteuses des 16 banques du groupe Alpha est passé de 8,19% de leurs prêts bruts à la fin du mois de mars 2018 à 9,36% de leurs prêts bruts à la fin du mois de mars 2019. Leur taux de provisionnement est passé de 60,32% à 60,67% dans le même temps
 
Signe des temps, la marge nette sur intérêts (NIM) des 16 banques du groupe Alpha a été ramenée de 1,86% au premier trimestre 2018 à 1,57% au premier trimestre 2019. 
 
Calculée en glissement annuel par l'Administration Centrale des Statistiques, l’inflation s'établissait à 3,5% à la fin du mois de mai.
 
Alors qu'il avait augmenté de 1,857 md$ au cours des quatre premiers mois de l'année 2018, le montant des dépôts bancaires du secteur privé (Résidents + Non-Résidents) a diminué de 1,745 md$ au cours des quatre premiers mois de l'année 2019.
 
D'après les chiffres publiés par les services du FMI, le ratio de liquidité (Liquid Assets / Total Assets) a été ramené de 15,9% au quatrième trimestre 2017 à 14,1% au quatrième trimestre 2018.
 
D'après les chiffres publiés par le FMI, le ratio de solvabilité du système bancaire est passé de 17,1% au 4ème trimestre 2017 à 17,8% au 4ème trimestre 2018. Quant au montant des créances douteuses, il est passé de 5,7% des prêts bruts à 10,3% des prêts bruts. 
 
D'après les chiffres publiés par les services du FMI, la rentabilité des actifs du système bancaire est passée de 1,1% au quatrième trimestre 2017 à 1,2% au quatrième trimestre 2018. Celle des fonds propres est passée de 12,9% à 13,1% dans le même temps.
 
D'après les chiffres publier le Ministère des Finances, le déficit public est passé de 5662 mds de LBP (soit 7% du PIB) en 2017 à 9417 mds de LBP (soit 11,1% du PIB) en 2018. 
 
D'après les chiffres publier le Ministère des Finances, le solde primaire est passé d'un excédent de 2152 mds de LBP (soit 2,7% du PIB) à un déficit de 958 mds de LBP (soit 1,1% du PIB) entre 2017 et 2018. 
 
Le montant des transferts financiers de l’Etat à EdL est passé de 2002 mds de LBP (soit 8,6% des dépenses publiques) en 2017 à 2647 mds de LBP (soit 9,9% des dépenses publiques) en 2018.
 
Le service de la dette publique est passé de 7614 mds de LBP (soit 33,7% des dépenses publiques et 44,6% des recettes) en 2017 à 8457 mds de LBP (soit 31,5% des dépenses publiques et 48,6% des recettes) en 2018.
 
Moody's a maintenu à l'identique la note souveraine du Liban (Caa1). Elle est assortie d'une perspective « stable ». 
 
Signe des temps, le Parlement vient de « régulariser » l’ensemble des infractions immobilières et des empiètements sur le domaine public qui ont été constatés entre le mois de septembre 1971 et la fin de l'année 2018.
 
 

Coup d'oeil sur la Palestine :

D'après les chiffres publiés par le FMI, le ratio de solvabilité du système bancaire s'établissait à 16,6% au 4ème trimestre 2018 (soit au même niveau qu’au 4ème trimestre 2017). Quant au montant des créances douteuses, il est passé de 2,3% à 3% des prêts bruts. 
 
D'après les chiffres publiés par le FMI, la rentabilité des actifs du système bancaire s'établissait à 1,5% au quatrième trimestre 2018 (soit au même niveau qu’au quatrième trimestre 2017). Celle des fonds propres a été ramenée de 26,1% à 15,3% dans le même temps.
 
Le déficit de la balance courante a été ramené de 442,1 M$ (soit 3,1% du PIB) au premier trimestre 2018 à 306 M$ (soit 2,1% du PIB) au premier trimestre 2019. L’excédent dégagé par la balance des paiements a été ramené de 106,6 M$ à 45,3 M$ dans le même temps. 
 
Le déficit de la balance commerciale est passé de 1,475 md$ au cours des quatre premiers mois de 2018 à 1,573 md$ au cours des quatre premiers mois de 2019.
 

Coup d'oeil sur les pays du Golfe :

Koweit : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 0,8% à la fin du mois de mai 2018. 
 
Oman: La production de pétrole est passée de 967 600 b/j au cours des cinq premiers mois de 2018 à 970 500 b/j au cours des cinq premiers mois de 2019. Les exportations de pétrole ont été ramenées de 813 000 b/j à un peu plus de 804 000 b/j dans le même temps pour 62,9$ le baril
 
Oman : Le nombre des clients du secteur hôtelier a augmenté de 20% entre les quatre premiers mois de 2018 et les quatre premiers mois de 2019. Le montant des recettes correspondantes a augmenté de 12,2% dans le même temps. 
 
Oman : Le taux d'occupation des hôtels (3 à 5 « étoiles ») du Sultanat a été ramené de 68,6% à 67.1% entre les 4 premiers mois de 2018 et ceux de 2019. #Tourisme 
 
Oman : Le montant des transactions immobilières a diminué de 13,9% entre les cinq premiers mois de l'année 2018 et les cinq premiers mois de l'année 2019. 
 
Oman : Le trafic « passagers » de l’aéroport international de Mascate a augmenté de 7,8% entre les cinq premiers mois de 2018 et les cinq premiers mois de 2019. Quant au trafic « passagers » de l’aéroport de Salalah, il a baissé de 0,4% sur la même période. 
 
Qatar : L’excédent dégagé par la balance commerciale a été ramené de 73 mds de QAR (soit 20 mds$) sur les cinq premiers mois de 2018 à 69 mds de QAR (soit 19 mds$) sur les cinq premiers mois de 2019.
 
Qatar : Les avoirs extérieurs (hors avoirs en or) de la Banque centrale sont passés de 23,6 mds$ à la fin du mois de mai 2018 à 35,9 mds$ à la fin du mois de mai 2019. 
 
Qatar : Le montant des dépôts bancaires des non-résidents est passé de 38,5 mds$ à la fin du mois de mai 2018 à 51,8 mds$ à la fin du mois de mai 2019. Celui des dépôts bancaires du secteur public a été ramené de 79 mds$ à 70,7 mds$ dans le même temps.
 
Bahrein : Le bénéfice dégagé par les 35 sociétés cotées en Bourse a été ramené de 233 millions de BHD au premier trimestre 2018 à 183 millions de BHD au premier trimestre 2019.
 
Bahrein : La croissance en volume du PIB s’est établie à 2,73% entre le premier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019. 
 
Emirats-Arabes-Unis : La croissance en volume du PIB s'est établie à 2,2% entre le premier trimestre 2018 et le premier trimestre 2019.
 
Emirats-Arabes-Unis : Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 88,93 mds$ (soit 3,4 mois d'importations de biens et services) à la fin du mois de mai 2018 à 103,3 mds$ (soit 3,9 mois d'importations de biens et services) à la fin du mois de mai 2019.
 
Emirats-Arabes-Unis : D'après les chiffres publiés par le Dubaï Statistics Center, la contribution de l’économie « islamique » au PIB de l’Émirat de Dubaï s'est établie à 10% en 2017.
 
Emirats-Arabes-Unis : Le ratio de liquidité (Eligible Liquid Assets Ratio) du système bancaire est passé de 16,7% au mois de mai 2018 à 17,7% au mois de mai 2019.

Coup d'oeil sur l'Irak et l'Iran :

Irak : Les Etats-Unis ont finalement renouvelé pour 120 jours (au lieu de 90) à compter du 19 juin le waiver permettant à l’Irak d'importer d’Iran une partie du gaz et de l'électricité dont il a besoin. 
 
Iran : L’Administration Trump a placé sur la liste des Specially Designated Nationals le Guide suprême et sept dirigeants des Gardiens de la Révolution.
 
Iran : Calculée en glissement annuel, l'inflation est passée de 10,2% à la fin du mois de juin 2018 à 50,4% à la fin du mois de juin 2019. 
 
 
 
Source : Service Economique Régional de Beyrouth et le Service Economique Régional de Dubaï avec le concours des Services Economiques de la région (Abu Dhabi, Amman, Bagdad, Doha, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv).
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.