Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : tour d'horizon sur l'actualité économique à ne pas manquer

par Rédaction Ecomnews Med le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

Coup d'oeil sur l'Egypte :

D'après l'étude publiée par la CAPMAS, le taux de pauvreté s'établissait à 32,5% au cours de l'année fiscale 2017/2018. Il a été calculé sur la base d'un seuil de pauvreté fixé à 735,5 d’EGP par mois (soit environ 42 $).
 
D'après les prévisions établies par Emirates NBD, la croissance en volume du PIB passerait de 5,6% au cours de 2018/2019 à 5,8% au cours de 2019/2020. Le déficit public serait ramené de 8,2% du PIB à 7% du PIB et l’inflation moyenne de 12,8% à 11% dans le même temps. 

Coup d'oeil en Israël : 

Le déficit de la balance commerciale est passé de 9,751 mds$ au premier semestre 2018 à 11,128 mds$ au premier semestre 2019.
 
L'indice mesurant le montant des achats payés par carte de crédit est passé de 308,15 au premier semestre 2018 à 330,27 au premier semestre 2019.
 
Calculé en données brutes, le taux de chômage s’est établi à 4% de la population active en juin. Calculé en données corrigées des variations saisonnières, il est passé de 4% de la population active au mois de juin 2018 à 4,1% de la population active au mois de juin 2019. 
 
12 des 19 blocs qui avaient été mis sur le marché par le Ministère de l’Energie en novembre 2018 ont été adjugés à 2 consortia. Le premier associe Cairn, Soco International et Ratio Oil et le 2ème Energean (société grec, cotée en Bourse de Londres) et Israel Opportunity. 
 

Coup d'oeil en Jordanie :

Le bénéfice dégagé par Arab Bank Group est passé de 436 M$ au premier semestre 2018 à 453 M$ au premier semestre 2019. Son ratio de solvabilité est passé de 15,44% à la fin du mois de juin 2018 à 15,8% à la fin du mois de juin 2019.
 
Le déficiit de la balance commerciale a été ramené de 3,65 mds de JOD au cours des cinq premiers mois de l’année 2018 à 3,54 mds de JOD au cours des cinq premiers mois de l’année 2019.
 
 

Coup d'oeil au Liban :

Le nombre des nouveaux permis de construire et la superficie qu'ils couvrent ont diminué respectivement de 19,5% et de 30,8% entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2019. 
 
L'indice de confiance des consommateurs (qui est mesuré sur une base trimestrielle par Byblos Bank et l'Université Américaine de Beyrouth) est passé de 67,5 au premier semestre 2018 à 73,2 au premier semestre 2019.
 
Le montant des dépenses de personnel est passé de 8 218 mds de LBP (soit 40,6% des dépenses publiques) en 2017 à 9 719 mds de LBP (soit 42% des dépenses publiques) en 2018. Il a augmenté d'un peu plus de 18% en un an.
 
Calculé en comptabilité de caisse, le déficit public a été ramené de 4 404 mds de LBP (soit 5,2% du PIB) au cours des cinq premiers mois de l'année 2018 à 3 597 mds de LBP (soit 4,1% du PIB) au cours des cinq premiers mois de l'année 2019.
 
Le montant des transferts à EdL a été ramené de 947 mds de LBP (soit 8,1% des dépenses publiques) au cours des cinq premiers mois de l'année 2018 à 913 mds de LBP (soit 8,8% des dépenses publiques) au cours des cinq premiers mois de l'année 2019.
 
Le montant du service de la dette publique (principal et intérêts) a été ramené de 3 870 mds de LBP (soit 33,3% des dépenses publiques) au cours des 5 premiers mois de l'année 2018 à 3 540 mds de LBP (soit 34,3% des dépenses publiques) au cours des 5 premiers mois de 2019
 
Les livraisons de ciment ont diminué de 33,4% entre les cinq premiers mois de l'année 2018 et les cinq premiers mois de l'année 2019.
 
Le montant des chèques compensés (cleared checks) a diminué de 15,5% entre les cinq premiers mois de l’année 2018 et les cinq premiers mois de l’année 2019.
 
D’après le bilan intérimaire que la Banque du Liban publie tous les 15 jours, le montant de ses avoirs en devises est passé de 36,39 mds$ à la fin du mois de juin à 37,08 mds$ à la fin du mois de juillet. C’est la première fois qu’il augmente depuis le mois de mai 2018.
 
Le déficit accusé par la balance des paiements est passé de 208 M$ au premier semestre 2018 à 5,391 mds$ au premier semestre 2019.
 

Coup d'oeil en Arabie Saoudite : 

 
Fitch a maintenu à l’identique la note de National Commercial Bank, Al Rajhi Bank, Samba Financial Group, Riyad Bank, Banque Saudi Fransi et Saudi British Bank (A-), ainsi que celle de Gulf International Bank Saudi Arabia (BBB+). La perspective est « stable ».
 
Le montant des avoirs bruts en devises de la SAMA est passé de 506,2 mds$ (soit 26,5 mois d'importations de biens et services) à la fin du mois de juin 2018 à 512,4 mds$ (soit 26 mois d'importations de biens et services) à la fin du mois de juin 2019.
 
La rentabilité des actifs du système bancaire est passée de 2,2% au premier semestre 2018 à 2,4% au premier semestre 2019. Quant à celle de ses fonds propres, elle est passée de 14,2% à 15,7% dans le même temps.
 
 Le ratio de solvabilité du système bancaire a été ramené de 20,4% au premier trimestre 2018 à 20,2% au premier trimestre 2018. Quant à son ratio de liquidité (Liquid Assets / Total Assets), il est passé de 31,9% à 39,5% dans le même temps.
 
Le bénéfice dégagé par SABIC a été ramené de 17,65 mds de SAR (soit 20,7% du chiffre d'affaires) au premier semestre 2018 à 8,28 mds de SAR (soit 11,3% du chiffre d'affaires) au premier semestre 2019.
 
Le déficit budgétaire a été ramené de 41,69 mds de SAR (soit 6% du PIB) au premier semestre 2018 à 5,68 mds de SAR (soit 0,8% du PIB) au premier semestre 2019.
 
Suez et Five Capital Fund (qui est un fonds de droit saoudien régulé par la CMA) ont signé un accord portant sur l’acquisition de 65% du capital d’Edco, société spécialisée dans le traitement des déchets industriels qui sont considérés comme dangereux.
 
D’après les chiffres publiés par la SAMA, le montant des bénéfices dégagés par les banques commerciales est passé de 6,42 mds$ au premier semestre 2018 à 6,62 mds$ au premier semestre 2019.
 

Coup d'oeil sur les Emirtats-Arabes-Unis :  

D’après BNP Paribas, la croissance en volume du PIB s’établirait à 2,4% en 2019 et à 3,2% en 2020.
 
Le bénéfice dégagé par Mamoura Diversified Global Holding (ex-Mubadala) est passé de 983 M d'AED en 2017 à 3,198 mds d'AED en 2018. La rentabilité des actifs s'est établie à 0,9% et celle des fonds propres à 1,5%.
 
Le trafic « passagers » de Dubaï World Central a plus que doublé en un an. Il est passé d'un peu moins de 514 000 passagers au premier semestre 2018 à 1,2 M de passagers au premier semestre 2019.
 
D’après EFG-Hermès, la croissance en volume du PIB passerait de 1,7% en 2018 à 2,4% en 2019. L’excédent des comptes publics passerait de 0,5% du PIB à 2,5% du PIB et celui de la balance courante de 51,1 mds$ (soit 12% du PIB) à 60,6 mds$ (soit 14,2% du PIB).
 

Coup d'oeil sur Bahrein : 

Le montant de la dette domestique a été ramené de 11,5 mds de BHD (soit 80,8% du PIB) à la fin du mois de juin 2018 à 11,29 mds de BHD (soit 79,3% du PIB) à la fin du mois de juin 2019.
 
Le solde de la balance courante est passé d'un déficit de 576 M$ (soit 1,5% du PIB) au premier trimestre 2018 à un excédent de 382 M$ (soit 1% du PIB) au premier trimestre 2019.
 
Le montant des flux d’investissement direct a été ramené de 243 M$ (soit 0,6% du PIB) au premier trimestre 2018 à 200 M$ (soit 0,5% du PIB) au premier trimestre 2019.
 
Le montant des avoirs en devises de la Banque Centrale est passé de 2,183 mds$ (soit un mois d'importations de biens et services) à la fin du mois de juin 2018 à 3,386 mds$ (soit un mois et demi d'importations de biens et services) à la fin du mois de juin 2019.

Coup d'oeil au Qatar :

L’excédent dégagé par la balance commerciale a été ramené de 90 mds de QAR (soit 24,72 mds$) au premier semestre 2018 à 83 mds de QAR (soit 22,8 mds$) au premier semestre 2019.
 
Le nombre des touristes a augmenté de 11,5% entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2019. Le coefficient d’occupation des hôtels est passé de 60% au premier semestre 2018 à 67% au premier semestre 2019. #Tourisme
 
Le volume du fret traité dans les ports de l’Emirat est passé de 31 MT au premier semestre 2018 à 34 MT au premier semestre 2019.
 
L'excédent dégagé par les comptes publics est passé de 1,091 md de QAR (soit 0,7% du PIB) au premier trimestre 2018 à 2,032 mds de QAR (soit 1,2% du PIB) au premier trimestre 2019.
 
Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 25,24 mds$ à la fin du mois de juin 2018 à 37,9 mds$ à la fin du mois de juin 2019. Calculé hors avoirs en or, il est passé de 24,17 mds$ à 36,12 mds$ dans le même temps.

Coup d'oeil au Koweit : 

Le ratio de solvabilité du système bancaire a été ramené de 18,2% au premier trimestre 2018 à 18% au premier trimestre 2019. Le montant des créances douteuses a été ramené de 2,1% des prêts bruts à la fin de mars 2018 à 1,8% des prêts bruts à la fin de mars 2019.
 
D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, l'excédent de la balance courante a été ramené de 2,019 mds de KWD (soit 4,7% du PIB) au premier trimestre 2018 à 1,998 md de KWD (soit 4,8% du PIB) au premier trimestre 2019.
 
D'après les chiffres publiés par la Banque Centrale, la rentabilité des actifs du système bancaire est passée de 1,2% au premier trimestre 2018 à 1,3% au premier trimestre 2019. Quant à celle de ses fonds propres, elle est passée de 9,7% à 10,7% dans le même temps.
 
Le déficit public a été ramené de 3,1 mds de KWD (soit 8,2% du PIB) au cours de l'année fiscale 2017/2018 à 1,29 md de KWD (soit 3,1% du PIB) au cours de l'année fiscale 2018/2019.

Coup d'oeil sur le Sultanat d'Oman : 

Le Sultanat a levé 3 mds$ (dont 750 M$ à échéance de 5 ans et 2,25 mds$ à échéance de 10 ans) sur le marché international des capitaux. La demande a été près de cinq fois supérieure à l’offre.
 
L’entrée en vigueur de la TVA n’interviendra pas avant l’année 2021.

Coup d'oeil en Irak : 

Fitch a maintenu à l’identique la note souveraine de l’Irak (B-/B). Elle est assortie d’une perspective « stable ».
 
Calculé avant impôts, le bénéfice dégagé par 78 des 125 sociétés cotées en Bourse de Bagdad a été ramené de 125,3 mds d’IQD au premier trimestre 2018 à 62,7 mds d’IQD au premier trimestre 2019, soit une diminution voisine de 50%.
 
Les importations indiennes de pétrole ont été ramenées de 567 000 b/j au premier semestre 2018 à 246 000 b/j au premier semestre 2019. Elles auraient été interrompues depuis.
 
La NIOC a organisé une 19ème session de vente de pétrole brut le 30 juillet via l’IRENEX. 2 millions de barils de brut « lourd » étaient proposés à un prix unitaire de 58,81 $. Aucun client ne s’est manifesté.
 
Pour la 1ère fois la NIORDC (société nationale de raffinage et de distribution) a organisé une session de vente d’essence via l’IRENEX. 10 000 T d’essence étaient proposées à un prix de 581 $ la T. Un seul client a fait une offre pour 1 000 tonnes au prix de 470 $ la T. 

Coup d'oeil en Iran : 

D’après la Banque Centrale, le prix de l’immobilier résidentiel à #Teheran a augmenté dans des proportions voisines de 91,5% entre le mois de juillet 2018 et le mois de juillet 2019. Le nombre des transactions immobilières a diminué de 64,6% dans le même temps.
 
Le résultat net d’Iran Khodro (qui est le premier constructeur de véhicules automobiles) a été ramené d’un bénéfice de 1,8 M$ au premier trimestre de 2018/2019 à une perte nette voisine de 423 M$ au premier trimestre de 2019/2020.
 
Le résultat net de SAIPA qui est le deuxième constructeur de véhicules automobiles a été ramené d’un bénéfice de 1,9 M$ à une perte de 189 M$ dans le même temps.
 
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.