Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEECHANGES MÉDITERRANÉENSDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : tour d'horizon sur l'actualité économique à ne pas manquer

par Rédaction Ecomnews Med le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

Coup d'oeil sur l'Egypte :

La montée en puissance de la production de gaz étant ce qu'elle est, les importations de produits pétroliers pourraient être ramenées de 28,4 MT au cours de 2018/2019 à 22,2 MT au cours de 2019/2020. Si tel est le cas, leur montant serait ramené de 16,1 mds$ à 13,1 mds$
 
Le Purchasing Managers’Index a été ramené de 49,7 au cours des sept premiers mois de l’année 2018 à 49,3 au cours des sept premiers mois de l’année 2019.
 
Le montant net des avoirs extérieurs (or inclus) de la Banque Centrale est passé de 44,32 mds$ à la fin du mois de juillet 2018 à 44,92 mds$ à la fin du mois de juillet 2019.
 
Calculée en glissement annuel, l'inflation s'établissait à 8,7% à la fin du mois de juillet. C'est son niveau le plus bas depuis le mois d'août 2015.
 
Le Ministère des Finances envisage de lever entre 250 et 500 M$ qui seraient libellés dans une devise asiatique dans le courant de l’année fiscale 2019-2020. 
 
Le montant des recettes dégagées par l’exploitation du Canal de Suez est passé de 99 mds d’EGP (soit 5,6 mds$) au cours de l’année fiscale 2017-2018 à 104,3 mds d’EGP (soit 5,9 mds$) au cours de l’année fiscale 2018-2019.
 

Coup d'oeil sur Israël :

Le déficit budgétaire est passé de 10,291 mds de NIS (soit 0,8% du PIB) au cours des sept premiers mois de l'année 2018 à 23,485 mds de NIS (soit 1,7% du PIB) au cours des sept premiers mois de l'année 2019.
 
Le montant des avoirs extérieurs de la Banque d'Israël est passé de 115,8 mds$ (soit 32,1% du PIB) à la fin du mois de juillet 2018 à 120 mds$ (soit 32,5% du PIB) à la fin du mois de juillet 2019. 
 
Le nombre des touristes a augmenté de 9,6% entre les sept premiers mois de l’année 2018 et les sept premiers mois de l’année 2019. 
 
Calculée en données brutes, l'augmentation du salaire moyen s'est établie à 3,3% entre le mois de mai 2018 et le mois de mai 2019. Calculée en données corrigées des variations saisonnières, elle s'est établie à 4,2% dans le même temps.
 
S&P a maintenu à l’identique la note souveraine d’Israël (AA-). Elle reste assortie d’une perspective « stable ».
 

Coup d'oeil en Jordanie :

Le ratio de solvabilité du système bancaire a été ramené de 17,80% fin 2017 à 16,94% fin 2018. Quant au ratio de liquidité (Liquidity Coverage Ratio), il est passé de 130,1% à 131,9% dans le même temps.
 
Le montant des créances douteuses du système bancaire est passé de 4,2% des prêts bruts fin 2017 à 4,9% des prêts bruts fin 2018. Leur taux de provisionnement (Coverage Ratio) est passé de 75,4% à 79,3% dans le même temps.
 
La rentabilité des actifs du système bancaire s'établissait à 1,2% fin 2018 (c'est à dire au même niveau que fin 2017). Celle de ses fonds propres est passée de 9,1% à 9,6% dans le même temps.
 
Calculé après prise en compte des dons, le déficit budgétaire a été ramené de 661 M de JOD (soit 2,2% du PIB) au premier semestre 2018 à 567 M de JOD (soit 1,8% du PIB) au premier semestre 2019. Quant au déficit primaire, il a été ramené de 265 M de JOD à 127 M de JOD
 
Le service de la dette extérieure (principal et intérêts) est passé de 605,8 M de JOD (soit 5,7% des exportations de biens et services) au premier semestre 2018 à 1101,9 M de JOD (soit 9,6% des exportations de biens et services) au premier semestre 2019.
 
Le montant de la dette publique est passé de 27,931 mds de JOD (soit 93,2% du PIB) à la fin du mois de juin 2018 à 29,518 M de JOD (soit 94,3% du PIB) à la fin du mois de juin 2019.
 

Coup d'oeil au Liban :

 

Le taux de « dollarisation » des dépôts bancaires du secteur privé (Résidents et Non - Résidents) dans les banques commerciales est passé de 68,44% à la fin du mois de juin 2018 à 71,5% à la fin du mois de juin 2019.
 
Alors qu’il avait augmenté dans des proportions voisines de 3,72 mds$ au premier semestre 2018, le montant des dépôts bancaires du secteur privé dans les banques commerciales a diminué dans des proportions voisines de 2,46 mds$ au premier semestre 2019. 
 
La rémunération moyenne des dépôts bancaires en monnaie locale est passée de 6,72% au mois de juin 2018 à 8,80% au mois de juin 2019. Quant à celle des dépôts bancaires en dollars, elle est passée de 4,09% à 5,84% dans le même temps.
 
Le taux d’intérêt moyen des crédits libellés en monnaie locale est passé de 8,82% au mois de juin 2018 à 10,94% au mois de juin 2019. Quant à celui des crédits libellés en dollars, il est passé de 7,93% à 9,49% dans le même temps.
 
L’encours des crédits bancaires au secteur privé (Résidents et Non – Résidents) a diminué de 5,9% entre le mois de juin 2018 et le mois de juin 2019. Quant au taux de « dollarisation » des crédits bancaires, il est passé de 67,6% à 70% dans le même temps.
 
Le bénéfice dégagé par cinq des six banques cotées en Bourse de #Beyrouth a été ramené de 603,9 M$ au premier semestre 2018 à 570,5 M$ au premier semestre 2019.
 
Le budget de l’exercice 2019 a été approuvé par le Parlement. L’objectif qu'il affiche est de ramener le déficit public de 11,1% du PIB à 6,5% du PIB.
 
Le Purchasing Managers’ Index est passé de 46,4 au cours des sept premiers mois de l’année 2018 à 46,7 au cours des sept premiers mois de l’année 2019.
 
Le montant de la dette publique est passé de 82,95 mds$ (soit 147,1% du PIB) à la fin du mois de juin 2018 à 85,73 mds$ (soit 147,1% du PIB) à la fin du mois de juin 2019.
 
L’indice mesurant la demande de biens immobiliers (qui est calculé sur une base trimestrielle par Byblos Bank) est passé de 43,7 au deuxième trimestre 2018 à 46,5 au deuxième trimestre 2019 et de 38,5 au premier semestre 2018 à 56,1 au premier semestre 2019.
 

Coup d'oeil en Palestine :

 

D'après les chiffres publiés par le Palestinian Central Bureau of Statistics, l'indice de la production industrielle a baissé de 2,5% entre le premier trimestre et le deuxième trimestre de l'année 2019.
 
Le montant des avoirs extérieurs de la Palestine Monetary Authority est passé de 513 M$ à la fin du mois de juillet 2018 à 611,9 M$ à la fin du mois de juillet 2019.
 
Calculée en glissement annuel, l'inflation s'établissait à 1,53% à la fin du mois de juillet.
 
Le taux de chômage a été ramené de 32,4% de la population active au deuxième trimestre 2018 à 26% de la population active au deuxième trimestre 2019.
 
L’Extended PMA Business Cycle Index (qui est calculé sur une base mensuelle par la Palestine Monetary Authority pour mesurer la performance de sept secteurs d’activité économique) a été ramené de - 4,9 points en juillet 2018 à - 13,8 points en juillet 2019.
 

Coup d'oeil en Arabie-Saoudite :

D’après les prévisions de BNPParibas, la croissance en volume du PIB serait ramenée de 2,2% en 2018 à 1,1% en 2019. Le déficit public passerait de 4,6% du PIB à 8,1% du PIB. Quant à l’excédent de la balance courante, il serait ramené de 9,3% du PIB à 3,5%.

 
Un décret signé par le Roi Salman dispense désormais les femmes d'avoir l'autorisation d'un « tuteur » pour obtenir un passeport ou voyager à l’étranger.
 
Le Purchasing Managers’Index est passé de 53,4 au cours des sept premiers mois de l’année 2018 à 56,8 au cours des sept premiers mois de l’année 2019.

Coup d'oeil sur les Emirtats-Arabes-Unis :  

Le bénéfice dégagé par Emaar Properties a été ramené de 4,278 mds d’AED (soit 37,3% du chiffre d’affaires) au premier semestre 2018 à 3,64 mds d’AED (soit 31,5% du chiffre d’affaires) au premier semestre 2019.
 
Le Purchasing Managers’Index est passé de 55,9 au cours des sept premiers mois de l’année 2018 à 56,5 au cours des sept premiers mois de l’année 2019.
 
Calculée en glissement annuel, l’inflation était négative (-1,49%) à la fin du mois de juin 2019. 
 
Le nombre des clients et le montant des recettes des hôtels à #AbuDhabi ont augmenté respectivement de 3,5% et de 10,7% entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2019. Quant à leur taux d'occupation, il est passé de 71,5% à 71,8% dans le même temps. 

Coup d'oeil en Irak/Iran :  

 
Irak : MoodysAnalytics a maintenu à l’identique la note de l’Irak en tant qu’émetteur à long terme (Caa1). Elle est assortie d’une perspective « stable ».
 
Irak : Le nombre des victimes civiles de la violence a été ramené de 2 257 au cours des sept premiers mois de l'année 2018 à 1 298 au cours des sept premiers mois de l'année 2019, soit une diminution supérieure à 42%. 
 
Irak : Les exportations de pétrole sont passées de 3,467 M de b/j au cours des sept premiers mois de 2018 à 3,538 M de b /j au cours des sept premiers mois de 2019. Leur montant a été ramené de 47,86 mds$ à 46,76 mds$ dans le même temps. 
 
Iran : Les importations chinoises de pétrole brut ont été ramenées de 631 000 b/j au premier semestre 2018 à 445 000 b/j au premier semestre 2019.
 
Iran : Les importations japonaises de pétrole brut et de condensats ont été ramenées de 162 200 b/j au premier semestre 2018 à 94 500 b/j au premier semestre 2019 et de 131 000 b/j au second trimestre 2018 à 46 700 b/j seulement au second trimestre 2019.
 
Iran : L'Administration Trump a placé sur la liste des Specially Designated Nationals le Ministre des Affaires Etrangères, Mohammad Javad Zarif.
 
Iran : La NIORDC (société nationale de raffinage et de distribution) a organisé deux sessions de vente d’essence via l’IRENEX. Sur les 8 000 tonnes proposées, 5 000 tonnes ont été vendues à un prix de 630,63$ par tonne.
 
Iran : L'excédent dégagé par la balance commerciale « hors hydrocarbures » serait passé de 365 M$ au cours du premier trimestre de l'année 2018/2019 à 1,2 md$ au cours du premier trimestre de l'année 2019/2020.
 
Iran : Signe des temps, le constructeur automobile @KiaMotorsSA a décidé de mettre un terme à ses activités en Iran et de rompre tous ses engagements avec SAIPA, c’est-à-dire avec le deuxième constructeur automobile du pays.
 

Coup d'oeil au Qatar :

Capital Intelligence a maintenu à l’identique la note souveraine de l’Emirat (AA-/A1+). Elle est assortie d’une perspective « stable ».
 
Moody's a maintenu à l'identique la note souveraine de l'Emirat (Aa3). Elle reste assortie d'une perspective « stable ».
 
Le Purchasing Managers’Index a été ramené de 52 au cours des sept premiers mois de l’année 2018 à 48,4 au cours des sept premiers mois de l’année 2019
 

Coup d'oeil au Koweit :

Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale est passé de 35,6 mds$ (soit 7 mois d’importations de biens et services) à la fin du mois de juin 2018 à 35,4 mds$ (soit 6,7 mois d’importations de biens et services) à la fin du mois de juin 2019.
 
D’après le Ministère de la Justice, le nombre et le montant consolidé des transactions immobilières ont augmenté respectivement de 19% et de 11% entre le premier semestre de l’année 2018 et le premier semestre de l’année 2019.

Coup d'oeil sur le Sultanat d'Oman :

Fitch a maintenu à l’identique la note du Sultanat en tant qu’émetteur à long terme (BB+), que ce soit en devises ou en monnaie locale. Elle est assortie d’une perspective « stable ».
 
Le nombre des touristes a augmenté de 9,8% entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2019. #Tourisme 
 
Le bénéfice dégagé par quatre des banques commerciales les plus importantes (Bank Muscat, Bank Dhofar, Bank Sohar et National Bank of Oman) est passé de 74 M d'OMR au deuxième trimestre 2018 à 76,2 M d'OMR au deuxième trimestre 2019. 
 
Le montant des avoirs extérieurs de la Banque Centrale a été ramené de 15,913 mds$ à la fin du mois de juin 2018 à 15,901 mds$ à la fin du mois de juin 2019.
 
 
Source : Service Economique Régional de Beyrouth et le Service Economique Régional de Dubaï avec le concours des Services Economiques de la région (Abu Dhabi, Amman, Bagdad, Doha, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv).
 
 
 
0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.