Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
France sur le
Twitter de @ecom_news
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPOLITIQUEDÉCIDEURS

///   Moyen-Orient/Afrique du Nord : tour d'horizon sur l'actualité économique à ne pas manquer

par Denys Bédarride le
Nous avons sélectionné pour vous l'actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l'appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l'Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

Zoom sur l'Egypte, Israël et la Palestine

Egypte : L'objectif affiché par le Ministère des Finances est de ramener la dette publique de 90,5% du PIB à la fin du mois de juin 2019 à 82,5% du PIB à la fin du mois de juin 2020 et à 77,5% du PIB à la fin du mois de juin 2022.

Israel : D’après les chiffres publiés par le Bureau Central des Statistiques, la croissance en volume du PIB s’est établie à 2,25% entre le deuxième trimestre 2018 et le deuxième trimestre 2019 et à 3% entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2019.

Israel : Le prix moyen des logements a augmenté de 1,4% entre les mois de mai /juin 2018 et les mois de mai /juin 2019. Quant à celui des logements neufs, il a diminué de 2,4% dans le même temps.

Israel : Le montant des exportations de services est passé de 23,63 mds$ au cours du premier semestre de 2018 à 27,148 mds$ au cours du premier semestre de 2019, soit une augmentation de 14,8%. Calculé en données CVS, il est passé de 24,387 mds$ à 27,865 mds$ dans le même temps.

Israel : Calculée en glissement annuel, l’inflation s'établissait à 0,5% à la fin du mois de juillet 2019.

Palestine : Le déficit de la balance commerciale est passé de 1,756 md$ au premier semestre 2018 à 2,339 mds$ au premier semestre 2019, soit une augmentation supérieure à 33%.

Zoom sur le Liban

Liban : D’après le bilan intérimaire que la Banque du Liban, le montant de ses avoirs bruts en devises est passé de 37,02 mds$ au 15 juillet à 37,25 mds$ au 15 aout 2019.

Liban : Le trafic « passagers » de l’aéroport international de Beyrouth a augmenté de 4% entre les sept premiers mois de l’année 2018 et les sept premiers mois de l’année 2019.

Liban : Le déficit de la balance commerciale est passé de 8,04 mds$ au premier semestre 2018 à 8,42 mds$ au premier semestre 2019.

Liban : Le nombre et le montant consolidé des transactions immobilières ont diminué respectivement de 23,5% et de 33,6% entre les sept premiers mois de 2018 et les sept premiers mois de 2019.

Liban : Le nombre des touristes a augmenté de 8% entre les sept premiers mois de l’année 2018 et les sept premiers mois de l’année 2019. 

Liban : La croissance en volume de l'indicateur synthétique (Coïncident Indicator) de la Banque du Liban a été négative (-3,2%) entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2019.

Liban : L'encours des certificats de dépôts émis par la Banque du Liban a été ramené de 54,78 mds$ (soit 97,1% du PIB) à la fin du mois de juin 2018 à 54,57 mds$ (soit 93,6% du PIB) à la fin du mois de juin 2019.

Liban : L'encours des Eurobonds a été ramené de 32,51 mds$ (soit 57,6% du PIB) à la fin du mois de juin 2018 à 29,81 mds$ (soit 51,2% du PIB) à la fin du mois de juin 2019.

Liban : L’indice mis en place par l’Association des Commerçants de Beyrouth et Fransabank pour mesurer l’activité du commerce de détail a été ramené de 44,24 au 2ème trimestre 2018 à 44,14 au 2ème trimestre 2019 et de 46,01 au 1er semestre 2018 à 44,19 au 2ème semestre 2019.

Liban : Signe des temps, le Paraguay a pris la décision de placer le Hezbollah sur la liste des "organisations terroristes". Il est, après l'Argentine, le deuxième pays d'Amérique Latine à le faire.

Liban : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 1,45% à la fin du mois de juillet 2019.

Liban : Le montant des dépenses de personnel est passé de 2 385 mds de LBP (soit 44,1% des dépenses publiques) au cours des trois premiers mois de l'année 2018 à 2 450 mds de LBP (soit 52,6% des dépenses publiques) au cours des trois premiers mois de l'année 2019.

Liban : Les livraisons de ciment ont diminué de 32,4% entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2019.

Zoom sur les pays du Golfe

L'Arabie Saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Emirats Arabes Unis et le Qatar ont levé 62,8 mds$ sur le marché international des capitaux au premier semestre 2019 au lieu de 33,9 mds$ au premier semestre 2018.

Emirats Arabes Unis : Le nombre des touristes à Dubai a augmenté d'un peu plus de 3% entre le premier semestre 2018 et le premier semestre 2019. 

Emirats Arabes Unis : Le bénéfice dégagé par les 5 banques commerciales les plus importantes First Abu Dhabi Bank, Emirates NBD_AE, Abu Dhabi Commercial Bank, Dubai Islamic et Mashreq Bank est passé de 17,06 mds d’AED au 1er semestre 2018 à 20,22 mds d’AED au 1er semestre 2019, +15%

Emirats Arabes Unis : Fitch a maintenu à l’identique la note de l’Emirat de Ras al Khaimah (A). Elle est assortie d’une perspective « stable ».

Emirats Arabes Unis : Le montant des transactions portant sur le secteur de l’immobilier résidentiel à Dubai a augmenté d’un peu plus de 40% entre le mois de juillet 2018 et le mois de juillet 2019. Quant au prix moyen du m2 à la vente, il a baissé de 6,6% dans le même temps. 

Koweit : Calculé hors employés de maison, le nombre d’actif s’établissait à la fin du mois de mars à 2,12 M, dont 1,74 M expatriés et 385 000 autochtones (dont près de 81% travaillent dans le secteur public).

Koweit : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 1,15% à la fin du mois de juillet 2019.

Qatar : D’après le rapport de la Banque Centrale pour l’année 2018, la croissance en volume du PIB s’établirait à 2,8% en moyenne sur la période comprise entre 2018 et 2020.

Qatar : L’indice de la production industrielle a augmenté de 0,6% entre le premier semestre de l'année 2018 et le premier semestre de l'année 2019.

Zoom sur l'Irak et l'Iran

Irak : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 0,7% à la fin du mois d'avril 2019.

Irak : Le nombre des déplacés (internally displaced persons) a été ramené de 2 002 986 à la fin de juin 2018 à 1 607 148 à la fin de juin 2019, soit une diminution voisine de 20%. Le nombre des « returnees » est passé de 3 904 350 à 4 305 138 dans le même temps, soit +10%.

Iran : Taiwan et l’Espagne ont suspendu leurs importations de pétrole brut en provenance d’Iran depuis le début de l’année 2019. Pour mémoire, elles avaient représenté 16 300 b/j dans le cas de Taïwan et 97 400 b/j dans le cas de l’Espagne en 2018.

Iran : D'après S&P Global Platts, le volume de pétrole brut qui est stocké en mer serait passé de 20 millions de barils à 40 millions de barils entre le mois de mai et le mois de juillet de l'année 2019.

Iran : La carte « carburant » a été rétablie dans quatre villes (Téhéran, Karaj, Tabriz et Ispahan). Un quota de 40 litres d'essence par jour est appliqué aux personnes qui ne la détiennent pas. Il devrait être progressivement réduit.

Iran : D’après le Centre des Statistiques, le prix de l’immobilier résidentiel à Téhéran a augmenté dans des proportions voisines de 109,6% entre le mois de juillet 2018 et le mois de juillet 2019. Le prix moyen des loyers aurait augmenté de 35% dans le même temps.

Iran : Le Conseil de Coordination Economique aurait autorisé le Fonds National de Développement à prêter à l’Etat 450 000 mds d’IRR (soit à peu près 11 mds$ au taux de change officiel) afin de minorer le déficit public.

Yemen : Signe des temps, la rébellion houthie vient de nommer un « ambassadeur » à Teheran en Iran.


Source : Le Service Economique Régional de Beyrouth et le Service Economique Régional d’Abu Dhabi avec le concours des Services Economiques de la région (Dubaï, Amman, Bagdad, Doha, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv).

0 commentaire SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.